Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil

Le quartier du Faubourg Ouest était à l'ordre du jour le 20 avril lors du 3è vendredi des quartiers 

waterloo,vendredi,quartier,agent,police,bourgmestre,serge,kubla,délinquance,vitesse,trottoir,opposition,impatient,citoyen,habitant,sécurité,insécurité,vol,bande,riq,stationnement,voiture,rue,travaux,commissaire

Divers responsables de la commune étaient sur la sellette pour répondre aux questions d'une septantaine de citoyens : les échevins des nouvelles technologies et de l'urbanisme Cédric Tumelaire et Yves Vandercruysen, le commissaire divisionnaire a.i. Michel Vandewalle, le commissaire Fernand Fagot chargé de la circulation et l'agent du quartier Faubourg Marc Impatient.

En attendant le bourgmestre et chef de la police communale, retenu par une réunion communale importante, l'échevin des nouvelles technologies présente des pages du site internet communal waterloo.be utiles aux citoyens : techno-prévention (alarme), formulaire pour communiquer un problème dans le quartier (avaloir bouché, arbre gênant, ...).

Travail administratif (trop) prenant

waterloo,vendredi,quartier,agent,police,bourgmestre,serge,kubla,délinquance,vitesse,trottoir,opposition,impatient,citoyen,habitant,sécurité,insécurité,vol,bande,riq,stationnement,voiture,rue,travaux,commissaire

Invité à se présenter, Marc Impatient explique qu'il est l'agent du quartier Faubourg depuis 2 ans. Dans le quartier, il se déplace volontiers à pied ou à vélo.  Il préfèrerait être plus présent dans les rues mais le travail administratif et judiciaire lui prend du temps : nouvelles inscriptions, vérifications domiciliaires, auditions, PV impayés, etc.

Questions-réponses

A son arrivée, après un soliloque pas trop long, Serge Kubla demande à l'assistance de poser ses questions.

- Question : dans l'avenue Beau Séjour, une maison abandonnée est source d'insécurité.

- Réponse : d'après l'échevin Yves Vander Cruysen, cette maison fait l'objet d'une succession problématique. La commune ne peut rien faire.

- Ne pourrait-on amener les herbes coupées et branchages au dépôt communal de la drève des Dix Mètres pour qu'ils y soient recyclés ?

- Ce n'est pas prévu. Les collectes des déchets verts sont mises en place à cet effet.

- Après avoir été victime ou témoin de vols, la police n'a pas voulu prendre les dépositions d'un habitant parce qu'il ne pouvait donner les n° de série des appareils volés ou les plaques d'immatriculation de camionnettes suspectes. Est-ce normal ?

waterloo,vendredi,quartier,agent,police,bourgmestre,serge,kubla,délinquance,vitesse,trottoir,opposition,impatient,citoyen,habitant,sécurité,insécurité,vol,bande,riq,stationnement,voiture,rue,travaux,commissaire

- Le bourgmestre commence par expliquer : "La délinquance, relativement élevée dans la commune, est en décroissance. Trois bandes d'Europe de l'Est notamment y sévissaient. Chaque nuit, 2 patrouilles et une voiture de police banalisée circulent dans les rues. On pourrait étudier l'instauration prudente et encadrée de Réseaux d'Information de Quartier (RIQ) de citoyens en collaboration avec la police."

A propos du refus d'enregistrement des déclarations de l'intervenant, le commissaire Vandewalle certifie : "Si c'est le cas, c'est inadmissible. La police est obligée d'acter toute plainte."

- Une mère aime se balader avec ses 2 petits enfants mais des voitures sont garées sur le trottoir. Cette situation les oblige à marcher dangereusement sur la rue.

- Il y a une vingtaine d'années, la tendance était de construire des voiries avec des trottoirs de 3 m de large. Les voitures garées sur la chaussée étant abîmées par les voitures de passage, on a alors autorisé le stationnement à cheval sur le trottoir. Mais il est interdit de placer son véhicule intégralement sur le trottoir. Les nouvelles rues possèdent bien sûr des trottoirs plus étroits, ce qui rend le stationnement spossible sur la chaussée.

- Un membre de l'assistance pose  4 questions. La largeur du chemin de Rhode-Saint-Genèse oscille entre 60 cm et 1,70 m à cause des branches. Le chemin du Vieux Moulin est clôturé à certains endroit, ce qu'il a signalé par e-mail il y a un an. Une souche de 20 cm de haut subsiste au clos du Vieux Moulin. Enfin, il se demande comment éliminer les pies et corneilles qui ouvrent les sacs poubelle et mangent les petits oiseaux.

- Pour les 2 premières questions, le bourgmestre va envoyer quelqu'un pour voir ce qu'il y a lieu de faire sans énerver les esprits des riverains, reconnaissant que certains se sont appropriés des parties de sentiers en les clôturant. Concernant les souches, il faut parfois avoir un peu de patience car la commune attend d'avoir plusieurs essouchages à effectuer avant de faire appel à une entreprise pour ce faire. Après avoir consulté l'association de protection de la nature Natagora, il apparaît qu'il ne s'agit pas de corneilles mais de corbeaux freux. Tant ceux-ci que les pies sont protégés.

waterloo,vendredi,quartier,agent,police,bourgmestre,serge,kubla,délinquance,vitesse,trottoir,opposition,impatient,citoyen,habitant,sécurité,insécurité,vol,bande,riq,stationnement,voiture,rue,travaux,commissaire

- Certains trottoirs sont en mauvais état. Il en va de la sécurité des personnages âgées et des enfants.

- Il est prévu de faire 2 chantiers de trottoirs par an : l'un subsidié par la Wallonie, l'autre pris intégralement en charge par les finances communales.

- Trois cambriolages ont eu lieu de jour dans l'avenue des Faisans. En 2 ans, cet habitant n'a cependant jamais vu un policier y passer.

- Au total, Waterloo possède un effectif de presque 100 policiers. Il faut 7-8 policiers dans le cadre pour en avoir un sur le terrain. La police essaye de passer toutes les 6 heures dans chaque rue, sachant qu'il y a 200 km de voiries communales. Le commissaire précise que la police fait le maximum pour occuper le terrain et organise des opérations de bouclage de quartier pour arrêter les voleurs.

- Dans l'avenue du Cor de Chasse et la chaussée de Bruxelles, il y beaucoup de faits de taggage sur les cabines et la ferme du Christ.

- Il s'agit d'un jeune homme connu des services de police. Il est même en aveu mais il a un problème de santé mentale et est insolvable. Le bourgmestre rappelle que Waterloo est la 1ère commune à avoir acheté une machine anti-tags et va être imitée par Braine-l'Alleud.

- Une dame estime que les voitures roulent trop vite dans les avenues Beau Séjour, Florida, des Lilas et de la Station entre autres.

- La commune dispose de radars préventifs et répressifs pour contrôler la vitesse des véhicules. Il y a très peu de cas d'excès de vitesse graves. Le cas échéant, le dépassement de la vitesse maximale autorisée est faible.

- De nouvelles caméras de surveillance seront-elles placées dans la commune pour assurer la sécurité ?

- Il y en a 6 dans la commune et il n'est pas prévu d'en placer d'autres pour l'instant.

- Quand auront lieu les travaux de la drève du Moulin ?

- L'échevin Gérard Hancq précise qu'ils sont planifiés dans quelques mois.

- Dans l'avenue des Nations Unies, un poteau d'éclairage a été renversé il y a plus de 2 ans. Il ne fonctionne toujours pas.

- Serge Kubla affirme qu'il sera réparé.

- Dépitée, une dame confirme que la drève des Chasseurs est vraiment la drève des oubliés en ce qui concerne le déneigement et les égouts p. ex.

- Le bourgmestre ne dit pas le contraire. Le problème vient du fait que cette rue est partiellement située sur Rhode-Saint-Genèse. Cette dernière ne veut pas s'associer à Waterloo pour refaire la route. La situation est bloquée.

Soirée cool

En fin de compte, ce vendredi des quartiers fut une soirée confortable pour le bourgmestre qui a monopolisé la majorité du temps de parole. Administrés assagis, adjoints mayoraux taiseux, débat absent.

On s'attendait à ce que l'agent de quartier, voire le commissaire de police, présentent plus avant leurs activités et les problèmes précis qu'ils rencontrent au quotidien dans le quartier Faubourg.

On pensait également que le public serait plus accrocheur, posant des questions plus sensibles. Ceci aurait généré un vrai débat, plus intéressant, plus politique aussi,  poussant Serge Kubla dans ses derniers arguments qu'il n'aurait pas manqué de sortir avec son assertivité coutumière. Facond, il le fut, mais guère percutant.

Prémices de la campagne électorale ?

waterloo,vendredi,quartier,agent,police,bourgmestre,serge,kubla,délinquance,vitesse,trottoir,opposition,impatient,citoyen,habitant,sécurité,insécurité,vol,bande,riq,stationnement,voiture,rue,travaux,commissaire

On croyait enfin que l'opposition communale serait plus présente, elle qui se plaint d'être tenue à l'écart du gouvernement local. Ces rencontres de quartier sont des occasions idéales d'acquérir plus de visibilité et de montrer son activité aux citoyens.  Or, dans la salle Jules Bastin, on a seulement entendu les aimables inter-ventions de 2 de ses membres non élus.

Bref, clôturé par le verre de la grande convivialité, ce fut un rassemblement de yes-people pour pas grand-chose de nouveau. La soif était étanchée mais on avait encore faim. La soirée augure-t-elle d'une campagne électorale à l'image hugolienne de la plaine de Waterloo ? La pensée positive, on veut bien. La pensée unique.... Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Politique, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.