L'échevin Yves Vander Cruysen, personnage du Bonheur des Belges de Patrick Roegiers

La librairie Graffiti reçoit ce mardi soir à 20h00 Patrick Roegiers, le plus Parisien des écrivains belges, pour son nouvel opus Le Bonheur des Belges

Patrick Roegiers bed38902177c4989e1db9c13878c7003__31_bel.jpg

Le héros de son livre, âgé de onze ans, sans prénom ni famille, part à l'aventure. Il rencontre à Waterloo Victor Hugo, en robe de chambre et pantoufles, auprès duquel il assiste à une reconstitution du combat par une armée de figurants.

Il participe au théâtre de la Monnaie, en 1830, à la naissance de la Belgique chantée par Jacques Brel. Il visite l'Expo 58 avec les Quatre Fils Aymon, montés sur le cheval Bayard. Il gagne le Tour des Flandres. Envoyé dans les tranchées de 14-18 sous le nom de Vilain Flamand, il meurt au front faute d'avoir compris les ordres donnés par les officiers francophones.

Patrick Roegiers 9782246779216_1_75.jpg

La Belgique de papa fout-elle le camp ?

Altercation avec Léon Degrelle qui se prend pour Tintin. On érige la frontière linguistique. On enterre la Belgique de papa. La Belgique disparaît ou l'histoire d'un pays qui était heureux et qui ne le savait pas. Comme quoi, le bonheur est éphémère....

Séraphin Vander Cruysen ou Yves Lampion ?

DSC_0805a.jpg

Parmi les autres Simenon, Eddy Merckx et Verlaine, Patrick Roegiers a introduit le personnage de Séraphin Vanden Peereboom. L'écrivain a fait l'amalgame entre Séraphin Lampion, le lassant colporteur d'assurances de Hergé, et Yves Vander Cruysen, l'inlassable échevin waterlootois de la culture. Celui-ci a en effet guidé l'auteur sur le champ de bataille il y a trois ans. Reconnaissance ou vacherie ? Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo

Graffiti Capture.JPG

En savoir plus :

http://www.librairiegraffiti.be/index.php/agenda

1 commentaire Catégories : Agenda sympa, Culture et histoire, Evénements Imprimer

Commentaires

  • Page 34 bas de page, Patrick Roegiers écrit que la colonne de Victor Hugo aurait été érigée en 1951. Ne serait-ce pas plutôt en 1912?

Les commentaires sont fermés.