Interview de Florence Reuter, bientôt nouvelle bourgmestre de Waterloo !

Samedi soir, après ses interviews durant les JT de RTL-TVI et de la RTBF, Florence Reuter a répondu à quelques courtes questions 

Florence Reuter DSC_4544.jpg

Sur l'esplanade de la maison communale de Waterloo, le vent était glacial et à ce point violent qu'il a renversé le spot de la RTBF juste avant le direct du JT.

L'auteur de ces lignes s'est proposé de tenir le spot pendant l'interview. Bloguer mène à tout... Une fois à l'intérieur de la maison communale, Florence Reuter, le visage quelque peu assombri, a bien voulu commenter les derniers événements qui ont secoué la vie politique et les habitants de Waterloo.

Sudinfo Waterloo : Quand la succession de Serge Kubla comme bourgmestre de Waterloo s'est-elle jouée ?

Florence Reuter : Cela s'est décidé ce samedi après-midi.

SW : Avez-vous subi une pression insistante de la part du MR pour accepter le mandat ?

FR : Non, pas spécialement. J'ai pris ma décision seule. J'ai en effet toujours dit que je ne laisserai pas tomber Waterloo.

SW : Qui va occuper votre siège au parlement wallon ?

FR : Christophe Dister, le bourgmestre de La Hulpe. 

SW : Quand prenez-vous officiellement votre fonction de bourgmestre de Waterloo ?

FR : Ce devrait être la semaine prochaine au cours d'un conseil communal extraordinaire dont la date doit encore être fixée.

Florence Reuter DSC_4540.jpg

SW : Reprendrez-vous les compétences des travaux et de l’aménagement du territoire assurées par Serge Kubla ?

FR : Ce n'est pas encore établi, nous en discuterons au sein du collège communal.

SW : Serge Kubla va-t-il rester président de l'ASBL Bataille de Waterloo 1815 qui organise le bicentenaire de la bataille en juin prochain ? Serez-vous candidate pour le remplacer ?

FR : Je ne sais pas. Il est trop tôt pour le dire.

SW : Quel est votre message aux Waterlootois ?

FR : Avant tout, je voudrais rappeler le travail accompli à Waterloo par Serge Kubla pendant 32 ans. Personnellement, en tant que bourgmestre, ma volonté est d'agir en équipe et dans la continuité.

Après cette journée mentalement usante, Florence Reuter est rentrée chez elle pour annoncer à ses trois enfants qu'elle prenait les rênes de leur commune. Serge Kubla va, quant à lui, prendre quelques jours de vacances dans le sud de l'Europe comme il l'avait planifié avant son inculpation. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Élections, Politique, WIP - Waterloo's Important Persons Imprimer

Commentaires

  • Il nous reste à souhaiter bon courage à madame Reuter. Ce ne sera pas une année facile. José Malevé

  • J'entends que Florence Reuter compte agir dans la continuité A ce sujet je constate que Waterloo a bien été gérée mais beaucoup d'habitants ont une mémoire sélective concernant 3 points critiques
    D'abord l'éternel problème des logements sociaux Même si l'inauguration de nouveaux logements il y a quelques jours est positive il n'en reste pas moins que les prix demandés ne permettent pas à une certaine catégorie de revenus d'y accéder ce qui me fait dire qu'à long terme Waterloo deviendra une grande seniorerie alors que le MR est au commande depuis de longues années
    Deuxièmement le gros point noir de la mobilité avec les 1000 places gratuites qui sont souvent remplies à 100 % Bien sûr les Waterlootois ont aussi une responsabilité à ce sujet en prenant l'exemple des enfants conduits à l'école en voiture alors que la Commune a mis en place un service d'accompagnement à vélo ou à pied de même qu'un Proxibus gratuit mais sous-utilisé
    Enfin il y a le personnel communal super compétent et apprécié mais peu valorisé par son employeur quand on sait que seulement 32 travailleurs sur 129 sont nommés (info d'un conseiller de l'opposition) alors qu'il y a de l'argent à Waterloo au contraire d'autres communes sur la dèche
    Alors bon courage Madame Reuter !

Les commentaires sont fermés.