Un drôle de cadre commercial est la guest star des Anne Roumanoff, Roland Magdane, André Lamy, Stéphane Steeman, ...! (+ interview et vidéo)

Pour Gil, tout a commencé en 1997 lors d'une soirée spectacle au Waterloo Tennis 

Gil 1 Capture.JPG

Il s'y est à ce point distingué par sa drôlerie que ses amis et sa femme l'ont poussé à faire de la scène. Il a osé faire le grand saut et ne le regrettera jamais. Le regretté Stéphane Steeman, son futur ami, l'a conforté dans son choix en lui prodiguant conseils et encouragements.

Comme tout débutant, Gil a commencé dans de petites salles. Contaminé par le virus des planches, il a été sélectionné et récompensé par plusieurs festivals dont celui de Bierges où il a été finaliste en 1999.

Un gars et un humour de chez nous 

Gil 2 Capture.JPG

Véritable enfant d'une Belgique institutionnellement complexe mais culturellement riche, ses sketches sont imprégnés de belgitude. Normal puisqu'il a vécu successivement en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie où il s'est fixé. En 1984, Gil et sa Gilette, de leurs vrais noms Ghislain et Chantal Zannen, ont en effet construit leur maison à Waterloo.

Sudinfo Waterloo : Gil, la scène, c'est votre métier ou une activité complémentaire ?

Gil : J'ai commencé la scène très (trop) tard. Or, pour espérer percer, il faut tout y sacrifier. Comme à l'époque, j'avais un emprunt hypothécaire, une femme, une fille et une carrière de cadre commercial, il était plus raisonnable de continuer mon activité d'humoriste en parallèle, sans avoir le stress des fins de mois difficiles. Outre cette activité d’humoriste, je suis également animateur-présentateur et, depuis quelques années, comédien pour la publicité.

Gil 6 Capture.JPG

SW : A côté de votre profession et de vos activités scéniques, quels hobbies avez-vous encore le temps de pratiquer ?

Gil : Ancien bon joueur de tennis de table, je me suis mis au tennis sur le tard. Je suis d'ailleurs membre du Waterloo Tennis depuis 30 ans. Depuis plusieurs années, mon épouse et moi-même essayons de faire plein de beaux voyages pour découvrir les merveilleux pays et les superbes contrées de la Terre. Enfin, à l’occasion de mes 55 ans, j’ai voulu retourner aux cours pour décrocher ma licence de pilote d’avion privé. Cela nous permet de faire de belles escapades aériennes en France mais également de survoler régulièrement notre belle commune.

SW : Justement, qu'aimez-vous à Waterloo ?

Gil : Tout est à proximité dans la commune. J'apprécie la sécurité, le charme et le calme qui y règnent. Nous allons volontiers dans le centre pour ses galeries commerciales et sa convivialité. Nos restos préférés sont Hellas, le Jardin d’Asie, le Moule à gogo et d’autres encore. 

SW : Que n'aimez-vous pas à Waterloo ?

Gil : Je n'ai malheureusement jamais été programmé dans notre commune sans trop savoir pourquoi même si j'ai ma petite idée... Mais ne dit-on pas que nul n’est prophète en son pays. Plus sérieusement, ce que j'aime moins à Waterloo, c'est le revenu cadastral, l’encombrement du centre, les incivilités dont les cartes de visite de chiens sur les trottoirs, le long des clôtures et jusque dans les jardins.

Vedette américaine d'une brochette de stars du rire 

Gil 5 Capture.JPG

Au cours de sa carrière d'humoriste, Gil a eu l'opportunité de faire la première partie d'une série impressionnante d'artistes belges et français : André Lamy, Bruno Coppens, Stéphane Steeman, Marc Herman, Albert Cougnet, Elliot, Mike, Carlos Vaquera, Jean Roucas, Pierre Péchin, Anne Roumanoff, Roland Magdane, ... Excusez du peu !

Comme le dit le Waterlootois, "ma route artistique d'humoriste-animateur-présentateur-comédien m'a permis de me produire sur de belles scènes, d'avoir de belles aventures mais surtout de faire de belles rencontres."

Bientôt en scène à Bierges

 

A noter dans votre agenda : lundi 20 avril, au Festival du rire de Bierges, Gil fera la première partie de Roland Magdane avec son spectacle C’est n’importe quoi !. Du gag au visuel, de la caricature au jeu de mot, il interprète, au travers de différents personnages, l’absurde et l’imaginaire de la vie contemporaine. C'est l'occasion de (re)faire joyeusement connaissance avec l'humour empreint de surréalisme à la belge du Gil de Waterloo. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo 

Bierges affiche sans-titre.png

Plus d'infos :

www.gilhumoriste.com

https://www.youtube.com/user/gilhumoriste

0 commentaire Catégories : Culture et histoire, Evénements, Loisirs et temps libre, WIP - Waterloo's Important Persons Imprimer

Les commentaires sont fermés.