Construction de 47 appartements : Unibra retire sa demande de permis !

Le 29 mai dernier, les habitants du quartier de Mont-Saint-Jean près de la chaussée de Louvain ont vu apparaître des affiches jaunes du service urbanisme de Waterloo

DSC_7351.JPG

On pouvait y lire un avis d'enquête (entre le 8 et le 23 juin 2015) au sujet d'une demande de la société bruxelloise Unibra en vue d'obtenir le permis unique pour détruire les maisons portant les numéros 63/69 sur la chaussée de Louvain. 

Unibra 1 Capture.JPG

A la place, Unibra projetait de construire trois immeubles comportant 47 appartements, un rez commercial et un parking souterrain de 78 emplacements.

Les bâtiments existants n'ayant aucune valeur architecturale ou historique, sauf peut-être la villa Van Rijkevorsel, bel exemple de construction de l'entre-deux-guerres, les habitants de la chaussée de Louvain, de l'avenue des Marnières et de l'avenue du Longchamp ne s'opposent pas à leur démolition et à la construction d'autres immeubles en leurs place. 

DSC_7346.JPG

Mais ils estiment que le projet diminuera sensiblement leur qualité de vie et la valeur de leur maison et augmentera les difficultés de circulation aux alentours de l'hypermarché Carrefour Planet de Mont-Saint-Jean.

Pourquoi les riverains sont-ils contre ?

  • Les nouveaux bâtiments auront une vue plongeante sur les maisons de l’avenue du Longchamp, rompant son caractère de villas unifamiliales à quatre façades.

  • Des commerces occuperaient les rez. Or, il y aurait actuellement une soixantaine de surfaces commerciales vides dans Waterloo.

  • Si les 78 places du parking souterrain sont attribuées aux habitants des appartements, les clients des magasins des rez devront se garer en surface, p. ex. sur le parking du Carrefour Planet où des projets pointent pour un Auto 5 et un Brico. Les clients se rabattront dès lors sur les voiries des environs déjà envahies les dimanches par les chineurs de la brocante de Mont-Saint-Jean.

  • Les citernes de trop-plein des nouveaux immeubles semblent insuffisantes en cas de précipitations importantes.

Et l'environnement ?

A cela s'ajoutent les observations de l'ASBL Environnement Waterloo (oui, une telle association existe à Waterloo !) énumérées dans le document ci-dessous :

Cliquez sur l'icône en bas à droite pour agrandir le document

Notons aussi que le mouvement d'opposition Mieux Vivre à Waterloo s'est opposé au projet au cours d'un conseil communal.

La demande de permis est abandonnée mais...

Toute ces énergies déployées contre le projet actuel de la S.A. Unibra semblent avoir produit leur effet puisque les autorités communales ont adressé une lettre datée du 8 juillet 2015 aux habitants du quartier indiquant que "la S.A. Unibra a retiré sa demande relative au permis unique dont question" et que "la demande de permis unique est abandonnée et l'instruction du dossier est clôturée." 

DSC_7356.JPG

La bataille est peut-être gagnée mais pas la guerre comme l'explique un riverain : "Restons vigilants car si Unibra a acquis le terrain, ils ne manqueront pas de présenter une nouvelle mouture de leur projet." Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

4 commentaires Catégories : Dans les quartiers Imprimer

Commentaires

  • Waterloo a déjà le record du nombre d'habitants au Km2 en Brabant Wallon,
    Aux heures de pointe , à tous les carrefours ,c'est l'enfer en ce qui concerne la mobilité...Nous allons subir en plus, à moyen terme les retombées des projets souhaités par l'ancien bourgmestre super bâtisseur et des promoteurs gourmands: Bella Vita, ,ancien contrôle technique Veldimmo,,,Coeur de Ville.. etc... des milliers de M2 de commerce de plus, des centaines de logement de luxe avec 2 ou 3 voiiures.. tout cela au profit d'entreprises commerciales. qui n'en n'ont rien à faire de notre tranquillité et de notre qualité de vie. Ou va -t-on? Nous pouvions espérer que Madame Reuter , nouvelle Bourgmestre allait freiner cette rage immobilière. Affaire à suivre?

  • Concernant les surfaces commerciales vides dans le Centre, il serait peut-être opportun, voire plus réfléchi, que les propriétaires diminuent leurs loyers qui "tuent" les commerçants. Le problème est que parmi ces propriétaires, certains ont plusieurs magasins et donc, un magasin vide n'est pas important pour eux. Ils préfèrent le voir vide que de devoir diminuer leurs loyers...
    Haaa l’appât du gain!!!!!!

  • Je suis venue habiter Waterloo pour sa qualité de vie (et le prix des loyers en est une preuve) et "on" construit non-stop mais "on" n'améliore pas la voirie et les petites rues jadis agréables sont déjà transformées au zones de transits pour des navetteurs qui passent du ring Est au ring Ouest ou veulent rejoindre la chssée vers Uccle. La Drève de l'Infante est un bel exemple de petite rue trop exploitée (camions, bus, trafic dans les deux sens, tintamarre, klaxons, etc.). Quand les habitants du complexe Bella Vita occuperont leurs maison ce sera un vrai enfer. A force de vouloir plus d'habitants "haut de gamme" ON va tuer la qualité de cette agréable ville et en faire un Bruxelles bis.

  • "Ils" vous diront que c'est un choix politique Mme Bauwens! Moi je me bas contre eux pour çà et c'est le pot de terre contre le pot de fer!!!!

Les commentaires sont fermés.