Politique : reportage sur la "méthode locale" à Waterloo sur la RTBF ! (+ vidéo)

Pour sa rentrée, le magazine d'actualité hebdomadaire de la RTBF Questions à la une a diffusé une enquête sur le vrai pouvoir des bourgmestres 

Questions à la une 1 Capture.JPG

Les caméras ont suivi quatre bourgmestres, dont certains "empêchés", pendant leurs activités : Jacqueline Galant (Jurbise, MR), Yvan Mayeur (Bruxelles, PS), Maxime Prévot (Namur, cdH) et Jean-Michel Javaux (Amay, Ecolo).

200 000 francs belges

Pendant l'émission, un reportage a été présenté à propos de Waterloo. Michel Small, fondateur du garage situé sur le rond-point de Mont-Saint-Jean (dit du "Biggs") déclare, à visage découvert, qu'il a dû verser 200 000 francs belges (4957 euros) en 1993 pour obtenir son permis de bâtir après plusieurs refus de la commune. 

Questions à la une 3 Capture.JPG

Le journaliste de Questions à la une explique que Michel Small a été amené à payer une facture "bidon" d'une société immobilière bien connue à Waterloo mais celle-ci nie tout en bloc.

Le silence est d'or

Madame Small racontant cette histoire à son entourage, le couple Small a été convoqué dans le bureau de Serge Kubla, déjà bourgmestre de Waterloo. D'après M. Small, celui-ci leur aurait simplement dit : "Il faut que madame se taise".

Pour ceux qui n'ont pas vu Questions à la une le 2 septembre ou qui voudraient la revoir, cliquez sur les images ci-dessous pour visionner le reportage sur Waterloo ou l'émission complète.

Sur Facebook  (reportage sur Waterloo) : 

Questions à la une 4 Capture.JPG

 Sur le site de la RTBF (émission complète) : 

Questions à la une 2 Capture.JPG

 Reportage sur Waterloo à partir de 24'17''

Alors, info ou intox ? Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Élections, Politique, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Tout homme politique est présumé innocent sauf preuves concrètes....mais il est vrai aussi qu' au terme de 30 ans de pouvoir absolu avec une majorité récurrente et le doigt sur la couture du pantalon genre YES MEN..il peut arriver ici ou là que les copains deviennent des coquins.Exemple à Charleroi, exemple à Huy,exemple à la SNCB, etc...Que ceux qui ont des preuves parlent et que les autre se taisent..La rumeur non prouvée est une limace malfaisante. La démocratie ne survivra que par la parfaite intégrité des mandataires et par la vigilance des citoyens..Pour le reste donnons toutes ses chances à notre nouvelle Bourgmestre qui jusqu'à présent ne se prend pas pour l'autorité suprême de Knokke en Brabant,..rêve bâtisseur de son prédécesseur

Les commentaires sont fermés.