Patrice a grimpé 26 fois la butte du Lion de Waterloo... sur une jambe !

Amputé unilatéral de la jambe et du bras droits, le Liégeois d'origine bretonne Patrice Le Rouzic a accompli cet exploit malgré un problème technique

DSC_8428.JPG

Samedi, comme annoncé dans un article précédent, il a commencé ses ascensions vers 12 heures pour s'arrêter peu après 18 heures. Pourtant, la prothèse électronique de sa jambe droite a subi une défaillance.

L'articulation du genou s'est en effet bloquée après une dizaine d'ascensions. "Cela ne m'a pas causé trop d'inconvénients physiques pour mon défi, déclare Patrice. "Mais moralement, cela m'a affecté car cette prothèse est celle qui me sert à marcher tous les jours et elle n'est plus sous garantie !" 

DSC_8424.JPGDSC_8439.JPG

Premier objectif : check !

DSC_8435.JPGLe premier objectif de l'action Marche ou rêve sur le Lion situé à Braine-l'Alleud est atteint : l'ASBL Puzzle que Patrice Le Rouzic a fondée il y a deux ans après son terrible accident de moto a acquis de la visibilité, notamment dans les médias. "Mon ASBL m'occupe à plein temps, assure-t-il. On aide tous les amputés qui, comme moi, s'investissent dans des actions pour financer des prothèses."

Moins de dons qu'espéré

Cependant, le second objectif de la journée n'est que partiellement atteint. Il faut encore les vérifier mais les dons s'élèveraient à deux mille euros, en-dessous des prévisions. Or, ayant escaladé 5876 marches (26 x 226 marches) à deux euros la marche, Patrice et ses amis de Puzzle auraient pu virtuellement récolter 11 752 euros. Il est bien sûr toujours possible de faire un don via le site de Puzzle. 

DSC_8420.JPG

62 000 euros pour une prothèse électronique récente !

Rappelons que, par ses actions, Patrice cherche à financer notamment une nouvelle prothèse électronique dernier cri qui coûte 62 000 euros, montant non remboursé par la sécurité sociale.

Cette prothèse lui permettrait de mener une vie plus facile et de relever un autre défi : parcourir à nouveau le GR 20 en Corse comme il l'avait du temps où il était valide. On espère qu'il réalisera son objectif quand on voit l'énergie qu'il dépense pour y arriver. Ensuite, il faudra penser à son bras droit. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo 

DSC_8432.JPG

0 commentaire Catégories : Bataille de Waterloo, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.