| EXCLUSIF | Survol de Waterloo : diaporama et questions-réponses de la réunion publique !

Mardi soir, la salle communale de Waterloo était bondée pour la réunion d'information initiée par l'asbl Piste 01 ça suffit !

Plus de 350 personnes y assistaient parmi lesquelles de nombreux habitants d'autres communes : Bruxelles, Woluwe-Saint-Pierre, Kraainem, Braine-l'Alleud, Rhode-Saint-Genèse. D'autres personnalités avaient aussi fait le déplacement.

DSC_0990.jpg

Des membres d'associations qui luttent contre le survol dont Wake up Kraainem, le médiateur flamand de Brussels Airport Juan Torck, l'échevine de Kraainem Elisabeth de Foestraets-d'Ursel et, d'après le médiateur francophone de l'aéroport, des représentants de Brussels Airport et de Belgocontrol.

Trois acteurs du survol sur la scène

DSC_0976.jpg

Les trois personnalités qui avaient pris place sur l'estrade étaient le Waterlootois Charles Sohet, président de Piste 01 ça suffit !, la bourgmestre de Waterloo Florence Reuter et le médiateur de Brussels Airport Philippe Touwaide.

La bourgmestre a introduit la réunion : "Cette réunion porte sur l'usage intensif, voire abusif, de la piste 01. A Waterloo et Braine-l'Alleud, ce sont 70 000 personnes qui sont survolées. En 2014, celles-ci ont été survolées pendant 90 jours. L'objectif de la réunion est de faire le point, d'éclaircir la situation et de tenter de trouver des solutions."

La démonstration d'un Waterlootois devenu spécialiste

DSC_0982.jpg

Charles Sohet a embrayé en présentant et en commentant son slideshow que vous pouvez découvrir intégralement ci-dessous :

Cliquez sur l'icône en bas à droite pour agrandir et faire défiler

 

"Un cas unique au monde !"

DSC_0983.jpgQuant au médiateur Philippe Touwaide, il a notamment déclaré ceci : "Peut-on réellement obtenir une médiation sur un tel dossier ? Vous avez raison de me tenir informé. L'usage des pistes, les normes de vent à l'aéroport de Bruxelles et le survol des habitants sont un cas unique au monde. Les gens de Belgocontrol et de Brussels Airport qui sont dans la salle demanderont ma démission dès demain au ministre comme depuis 15 ans. Le 5 octobre dernier, la piste 01 a été utilisée toute la journée sans justification de vent. Cette situation a failli provoquer, à 13 secondes près, une collision entre un avion qui décollait et un autre qui atterrissait. Pour comparer au réseau routier, la piste 25 est une autoroute appropriée et sécurisée tandis que la piste 01 est une route nationale bordée d'arbres."

Le temps était venu d'entamer les échanges entre la scène et la salle. Pour vous informer au mieux, nous avons tenté de les résumer dans le tableau ci-dessous :

 

 Cliquez sur l'icône en bas à droite pour agrandir et faire défiler

La bataille aérienne de Waterloo et des autres

Après cette soirée qui s'est déroulée dans une ambiance calmement animée, il apparaît que les associations contre les nuisances aériennes, les pouvoirs publics locaux et les habitants du Brabant wallon et de Bruxelles cherchent effectivement à défendre le bien-être des populations survolées mais en ordre dispersé. Chacun y va de sa réunion avec le cabinet du ministre en charge ou de son action en justice. Or, l'union fait la force.

Pour être exhaustif et correct dans ce dossier, on se doit de dire, par notre expérience répétée auprès de connaissances y habitant, que le survol aérien par l'usage excessif de la piste 01 pour les atterrissages est un véritable enfer du côté de Kraainem, de Wezembeel-Oppem et de Woluwe-Saint-Pierre. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

11 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Politique, SCOOP !, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Je me sens mal à l'aise dans ce dossier En effet des avions survolent régulièrement ma maison mais c'est très loin d'être fréquent et cela ne me dérange pas et pour la nuit je n'entends rien Dès lors la question que je pose ; quelle est la fréquence par heure des avions qui survolent les habitations concernées par les nuisances dernier élément : la dernière fois que j'ai pris l'avion c'est en 2003 et donc je ne fais pas partie de ceux qui veulent avoir le beurre et l'argent du beurre

  • Je n’ai pas trop envie de perdre mon temps avec vous mais je vais malgré tout vous répondre très brièvement.
    Lorsque la piste 01 est utilisée, c’est jusqu’à 2 avions à la minute qui survolent ma maison en heure de pointe !
    Sur une journée ça doit tourner autour de 150 avions.
    Je prends plus ou moins 4 avions (aller/retour) par an pour plus de 1000 qui me survolent !!!
    Vous commencez à percevoir le problème ? Votre argument du beurre et de l'argent du beurre est tout simplement ridicule.
    Si vous êtes sourd et visiblement stupide au point de vous laisser rouler dans la farine sans protester, c’est votre droit.
    Mais ne mettez pas en doute les propos et le combat de ceux qui souffrent gravement de cette situation et dont la santé est impactée !

  • Notre commune souffre des survols que d’autres en Flandre ne veulent pas. Si ces survols les dérangent, pourquoi ne pourraient-ils pas nous déranger ? Curieusement et nous nous posons la question depuis quelques années déjà, Zaventem, qui n’est pas un aéroport national, est le seul aéroport où les normes de vent ont été abaissées de 8 nœuds sans rafale à 7 nœuds avec rafale. Ce qui oblige les avions à ne plus passer majoritairement au-dessus des terrains non-constructibles (à cause des nuisances) en Flandre mais à passer sur notre commune. Cela sans aucune obligation des règles de l’aéronautique (sécurité).

    En fait c’est un dossier uniquement politique. C’est-à-dire que certains le plus souvent par beau temps se sont privilégiés à nos dépens. Sans doute parce qu’à la différence de vous, ils ont comme nous les oreilles plus sensibles ou des poumons plus fragiles. Mais eux ont le pouvoir de s’en débarrasser. Pas nous, du moins jusqu’à présent.

    Je veux ajouter ceci pour M. De Ghellinck. En effet les avions passant au-dessus des communes que vous avez citées sont très bruyants. Nous avons avec ces mêmes avions autant de bruit dérangeant du fait que les avions passant sur Waterloo tournent pour se mettre en file vers la piste accessoire 01 et font alors un sifflement très caractéristique que les communes que vous citez n’ont pas. Ce qui veut dire que les nuisances aériennes au-dessus de Waterloo sont tout aussi épouvantables !

  • Mme Lagasse, ce n'est pas parce qu'on ne prend pas l'avion qu'on utilise pas les services de l'aeroport. L'aeroport est le 2eme pole economique de flandre . C'est aussi par cet aeroport, qu'arrive quotidiennement des 100aines de denrées alimentaires : bananes, ananas, .... Mais aussi de nombreux bien de consommation de tout les jours. Donc a moins que vous n'eleviez votre propre betail, vos poules, que vous fabriquez vos propre vetements et chaussures, vous utilisez les services de l'aeroport sans le savoir. Ici des lois existent et celles-ci sont bafouées dans l'indifference la plus complete des autorités. Ce n'est pas normal. Si je roule a 71 km/h au lieu de 70 je dois payer mon amende. En ben ici les contrevenant bien que reconnu en tort a de nombreuses reprises passent des dizaines de fois devant le flash mais il n'ont rien . Ce n'est pas normal. Personnellement moi cela me derange d'avoir par moment un avion toutes les 2 mins, sans etre capable d'avoir une nuit , ou un instant de calme.

  • Lol mais vous savez, nous pouvons très bien recevoir les denrées que vous citez par l’aéroport de Bierset. Nous n’avons aucun besoin de Zaventem et surtout pas de ses nuisances . Nous ne sommes pas la poubelle de cette entreprise privée et vous avez raison de refusé de l’être.

  • A monsieur Lagasse je ne mets pas en cause qu'il parle d'une fréquence de 2 avions à la minute en heure de pointe mais je reste mal à l'aise par rapport à ce que j'ai dit puisque cela ne correspond pas du tout avec mon vécu Dès lors ou bien il y a 2 survols différents sur Waterloo ou alors il y a une exagération de votre part Je vais donc m'en informer à mon voisin qui est commandant de bord à Brussels airlines pour avoir une explication que je donnerai ici prochainement

  • Il y a peut-être bien des parties de Waterloo qui «reçoivent » moins de survols, je ne sais pas mais c’est tant mieux pour ceux qui sont dessous. Pour ma part je confirme que c’est toutes les deux minutes. Cela vient par salves. Il y a des moments d’accalmie. La nuit ce n’est plus toutes les deux minutes, c’est pourtant suffisant pour nous réveiller. Il y a plus de 300 passages d’avions pratiquement que les jours de beaux temps, qui tournent au-dessus de Waterloo pour se mettre en file vers cette piste qui rappelons-le n’est qu’une piste accessoire oriente plein nord utilisée par vent d’est selon une décision politique et pas selon une règle de l’aéronautique comme piste préférentielle. Maintenant si vous n’entendez pas les avions c’est peut-être parce qu’ils vous dérangent moins. Veuillez s’il vous plait respecter ceux qui en souffrent !

  • Si l'on déteste cet enfer aérien qu'est devenu Waterloo, il est logique de ne plus prendre l'avion pour aller enrichir le secteur touristique de lointaines dictatures.

    Quant aux marchandises, elles peuvent emprunter d'autres voies, l'humanité a très bien (et même mieux) vécu sans ce fléau acoustique.

    Quant aux implications politiques, tout le monde les connaît et même si je salue l'initiative de l'association, force et de constater qu'il n'arriveront à rien.

    Jamais les partis flamands (sauf peut-être Groen) ne brideront cet aéroport qui ne leur apporte que des avantages et quasi aucun inconvénient, supportés à 90 % par ces fainéants de Wallons et de Bruxellois (francophones à 93 %..). Taxer le kérosène serait déjà un petit geste.

    Le MR ne pipera mot, s'étant allié avec le Grand Satan nationaliste. Le PS (et son complice CDH) se fiche complètement des communes du Brabant wallon, bastion du MR et n'édictera jamais la moindre norme de bruit pour ne pas endiguer le développement économique (le dogme contemporain, partagé aussi par la "gauche ") des ces crimes écologiques que sont Bierset et l'Aéroport de Charleroi (pardons, Brussels, South, anglolâtrie et snobisme conjugués).

    Bref, on est mal barrés. A part acheter des missiles sol-air en ex Yougoslavie (c'est du second degré, hein !), je ne vois que l'exil comme thérapie efficace en vue de recouvrer son sommeil et sa santé mentale.

  • C’est incroyable ! Parce que nous refusons les abus des survols d’avions, nous ne pouvons plus prendre l’avion (moi je ne le prends pas). Pourtant vous avez mille fois raison, nous sommes en dictature car on nous oblige cet enfer par des abus de survols que la Flandre et Bruxelles ne veulent plus ! Pourtant il serait étonnant que ni les bruxellois ni les flamands ne prendraient plus l’vion à Zaventem ! Il est très étrange aussi qu’on s’en prenne toujours aux victimes qu’on oblige à souffrir mais que rien n’est dit sur l’injustice ! C’est presque de la discrimination ! Parce que nous sommes brabançons wallons nous n’avons qu’à accepter ce que les bruxellois et les flamands ne supportent plus ! On pourrait penser que nous ne serions plus que des sous-citoyens ! J’espère tout de même qu’on ne nous interdirait pas de nous défendre ?

  • N’est-il pas justifié de détester l’enfer qu’est devenu Waterloo sous les survols que Bruxelles et la Flandre nous envoie pour être tranquille chez eux ? Je rappelle que la grosse majorité des survols sont illégaux ! Renseignez-vous aux associations qui connaissent très bien ce dossier communautaire. Nous les wallons n’aurions-nous rien à dire ? Juste à détester en silence si nous prenons l’avion ? Les bruxellois et les flamands ne les supportent pas non plus et c’est d’ailleurs pour cela qu’ils s’en débarrassent sur nous, mais, eux peuvent-ils encore prendre l’avion alors qu’ils détestent aussi leurs nuisances ?

  • Marre, marre des avions qui survolent nuit et jour Waterloo,quelles mesures va-t-on enfin prendre.

Les commentaires sont fermés.