Surprise : Patriiiick (Bruel) à Waterloo pour l'avant-première de son dernier film ! (+ vidéo et photos)

Evénement mardi soir dans la cité du Lion : le chanteur et comédien Patrick Bruel a rencontré le public aux Cinés Wellington

Organisatrice de l'avant-première, Radio Judaïca est aussi parvenue à "arracher" la présence de la star à Waterloo pour présenter son dernier film Un sac de billes.

Adapté du récit autobiographique éponyme de Joseph Joffo, Un sac de billes raconte l'histoire de ce dernier et de son frère Maurice, deux jeunes Juifs qui font preuve de malice, courage et ingéniosité pour échapper à l’invasion allemande de la France et tenter de réunir leur famille.

La soirée était présentée par Benny Luchs, directeur de Radio Judaïca, et Joseph Joffo qui était spécialement venu de France pour l'occasion. Le film a été projeté simultanément dans deux salles.

Bruel 16128728_10155623939692646_864992810_n.jpg

Joseph Joffo présente le film aux spectateurs

Bruel confirmé 48 heures avant l'avant-première

Bruel 16128566_10155623939382646_1786380385_n.jpg"Les Cinés Wellington sont un partenaire historique des avant-premières de Radio Judaïca : ils offrent un service impeccable et une grande souplesse de fonctionnement, affirme Benny Luchs en l'absence des patrons des Cinés Wellington en déplacement dans les Alpes. La présence de Bruel n'a été en effet été confirmée que 48 heures avant l'événement. Vu son histoire, il était logique que Radio Judaïca participe à la présentation d'Un sac de billes. C'est un devoir de mémoire non seulement vis-à-vis de notre communauté mais aussi des autres."

Un travail d'information et de transmission

Bruel 16118449_10155623939177646_660435625_n.jpg

Patrick Bruel répond aux questions du public

Après la projection, Patrick Bruel est entré dans la grande salle dont les spectateurs avaient été rejoints par ceux de la deuxième salle. Pendant une demi-heure, il a répondu aux questions du public. "Patrick Bruel participe à des rencontres de ce type parce qu'il a la volonté, par un travail de fond, d'informer et de transmettre", explique Benny Luchs. "En plus, le public de mardi soir était vraiment bien et surtout multigénérationnel."

A la fin de l'échange, l'acteur a consacré quelques minutes, trop peu pour certaines, à ses fans pour faire des dédicaces et des selfies. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Merci à Dorian Blacks pour ses photos

1 commentaire Catégories : Culture et histoire, Loisirs et temps libre, SCOOP ! Imprimer

Commentaires

  • Juste un petit commentaire : enlevez l'expression " réussir à arracher la présence de l'artiste à Waterloo", allons allons, tout le monde sait bien qu'il doit faire la promo de son film, svp, restez
    modéré et sérieux...

Les commentaires sont fermés.