Ecolo Waterloo : "Faire contrepoids à la large majorité en place depuis des dizaines d'années !"

La locale Ecolo de Waterloo a réuni ses sympathisants ce lundi soir pour échanger les voeux de la nouvelle année

Et l'endroit choisi était pour le moins original : le nouveau magasin Le Tour du monde en épices (voir article ici) situé sur le boulevard Henri Rolin en face du supermarché Delhaize.

DSC_0380.JPG

Une soixantaine de personnes avaient rejoint les trois conseillers communaux Ecolo Jean-Louis Verboomen, Bénédicte Colla-Vander Borght et Yves de Voghel. Après le quart d'heure académique, le secrétaire de la locale Jean-Louis Verboomen a pris la parole, déclarant en substance :

DSC_0374a.jpg"Toujours très actif et motivé au conseil communal pour faire entendre la voix des Waterlootois qui nous font confiance, il faut reconnaître que, depuis les dernières élections, Ecolo a un peu de mal à reprendre son souffle : peu de nouveaux membres à Waterloo et un groupe local qui a du mal à se renouveler. Pourtant, il est nécessaire de faire contrepoids à cette large majorité en place depuis des dizaines d'années et qui a des difficultés à se remettre en question. L'héritage de Kubla est lourd à porter et même si les déclarations de la nouvelle bourgmestre sont encourageantes, ce n'est pas le moment de leur laisser carte blanche."

"Très peu de transparence et de concertation sur les projets"

Le patron d'Ecolo Waterloo énonce ensuite les nombreux projets en cours dans la commune qui auront des incidences pour la qualité de vie des Waterlootois :

♦ avant-projet d'aménagement Gare-Infante (gare, zoning artisanal, ancien parking Fiat, bois des Bruyères et Triage Sainte-Gertrude)

♦ projet Coeur de ville (parking du passage Wellington, abords de l'église Saint-Joseph et centre-ville)

♦ étude Campus d'Argenteuil (lycée de Berlaymont, Chapelle musicale Reine Elisabeth)

♦ lotissement Veldimmo au bout de l'avenue Reine Astrid contre le ring

♦ aménagement de la place Capouillet et projet du château de la Rose au Chenois

"Pour chacun de ces projets, des choix devront être faits en termes de densité, de mobilité et d'environnement, ajoute Jean-Louis Verboomen. A cet égard, remarquons qu'il y a très peu de transparence et encore moins de concertation avec l'opposition et la population."

Pour Ecolo Waterloo, la mobilité douce, la protection de l'environnement, la biodiversité, la très faible proportion de logements publics, l'accès problématique des jeunes au logement et les finances communales sous pression sont des aspects tout aussi importants.

Améliorer l'efficacité de certains services

Les Verts estiment par ailleurs que l'organisation, la manière de travailler et l'efficacité des départements communaux des travaux, de l'urbanisme et de la police doivent être améliorées.

Jean-Louis Verboomen a enfin rappelé les relais et les activités d'Ecolo Waterloo dans le tissu associatif waterlootois et son implication dans l'élan citoyen nouvellement apparu pour faire bouger le système dans une autre direction.

Objectif : augmenter la représentation d'Ecolo au conseil communal

Il a conclu son allocution en appelant les membres et sympathisants à "redoubler d'énergie d'ici les élections communales d'octobre 2018 et à faire le maximum pour augmenter la représentation d'Ecolo au conseil communal."

DSC_0378.JPG

Le temps était venu pour les personnes présentes de prendre le verre de l'amitié et de déguster de délicieux zakouskis épicés tout en discutant de sujets communaux. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

DSC_0379.JPG

1 commentaire Catégories : Politique Imprimer

Commentaires

  • Waaaah ! Ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah

Les commentaires sont fermés.