Waterloo se qualifie pour les play-offs !

Invaincu depuis le début du championnat en Division 1 francophone de handball, le WASH termine en tête de la compétition classique

Ce dimanche soir, devant 130 supporters des deux camps, le Waterloo Ambiorix Sport Handball recevait le Handball Club Kraainem classé deuxième.

Opposant les éternels rivaux, le derby promettait d'être serré même si les Waterlootois avaient déjà battu leurs visiteurs du soir au match aller. A 20 heures, le WASH met la balle en jeu mais sa défense commet rapidement une faute qui lui vaut d'encaisser un penalty dès la première minute (0-1).

DSC_0606a.jpg

Mais le club de la commune à facilités ne mènera que ces trois premières minutes du match puisque dès la 4', Quinet égalise à 2-2 sur un penalty qu'il transforme par un lob audacieux destiné à mettre le gardien adverse mal à l'aise.

Un jeu sans fioritures

Au quart d'heure, le score est de 8-6 avant que coup sur coup, chaque équipe rate un penalty. Le WASH mise sur un jeu rapide et sur des contre-attaques tranchantes qui rendent les défenseurs adverses nerveux.

DSC_0610a.jpg

A la 24', le gardien local Michel, qui a connu des hauts et des bas jusque là, s'est rattrapé en effectuant deux beaux arrêts alors que sa défense l'avait abandonné à son sort solitaire. La première mi-temps s'achève sur le score de 14-12.

A l'entame de la seconde mi-temps, les handballeurs du WASH semblent déconcentrés : leurs attaques restent improductives et leur gardien manque de réussite. Résultat : Kraainem revient à 17 partout à la 8'.

Des vieux affûts partent les meilleurs coups

C'est le quarantenaire Bellery (Pitou) qui remettra les Lions verts sur les rails : aux 19' et 20', il tire depuis la ligne de jet franc deux obus de 155 qui auraient fait la fierté de cet autre vétéran du WASH qu'est Baudouin Brasseur, autrefois observateur avancé d'artillerie. Le score repart à 24-20.

DSC_0647a.jpgDSC_0649a.jpg

Entretemps, le coach waterlootois Barbier a fait monter son jeune gardien scandinave de 17 ans Östman. Celui-ci fait rapidement montre d'efficacité en détournant deux penalties (sur le premier, la balle entre hélas dans le but après un rebond vicieux) et deux tirs.

En fin de partie, le WASH redevient brouillon puisqu'il prend deux buts pendant une exclusion temporaire d'un joueur de Kraainem et voit lui-même un de ses joueurs puni pendant deux minutes. Ceci n'empêche pourtant pas Waterloo de remporter la victoire confirmée par le marquoir qui indique 28-25.

Un bon match de préparation aux play-offs

DSC_0632a.jpgAprès le debriefing de son équipe, le coach des Lions Jean-Jacques Barbier se montrait satisfait : "Ce fut une bonne répétition avant les play-offs. Pendant le match, on a pu démontrer qu'on a plusieurs solutions de jeu. La preuve : quasi tous les joueurs ont marqué. Moralement, cette victoire sur Kraainem est aussi une bonne chose puisque nous les affronterons lors du premier match des play-offs le premier dimanche de mars." Il observe qu' "au milieu de la deuxième mi-temps, c'est Pitou qui nous remet d'aplomb." En regardant la feuille de match, Barbier était surpris et heureux de constater que presque tous ses joueurs avaient marqué.

Rappelons que l'objectif et l'enjeu du WASH cette saison est de monter en Division 2 Nationale. Si le club termine premier de la phase classique, il démarrera les play-offs avec quatre points tandis que les trois autres qualifiés en recevront respectivement trois, deux et un. Go WASH Go ! Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

DSC_0666a.jpgDSC_0669a.jpg

0 commentaire Catégories : Sport Imprimer

Les commentaires sont fermés.