Conséquence du scandale Publifin ? La Cour des comptes étonnée qu'un Waterlootois soit uniquement échevin !

Le bashing généralisé provoqué par le scandale Publifin remue les institutions publiques à tous les étages

C'est ainsi qu'un échevin waterlootois a reçu ce mardi matin un coup de téléphone pour le moins surprenant d'une contrôleuse de la Cour des comptes.

Outre ses compétences de conseiller budgétaire et de contrôleur du bon emploi des deniers publics (légalité et régularité des dépenses publiques), la Cour des comptes accomplit des missions spécifiques en matière de bonne gouvernance : vérification des listes des mandats et déclarations de patrimoine des mandataires publics et hauts fonctionnaires, avis sur les rapports financiers des partis politiques et avis relatifs aux dépenses électorales.

Contrôle des mandats

C'est dans le cadre du contrôle des mandats des mandataires publics (sic) que la Cour des comptes a téléphoné ce matin à Cédric Tumelaire, échevin waterlootois de l'urbanisme, du développement durable, de la mobilité et des nouvelles technologies.

Cédric Tumelaire 100 Capture.JPG

Voici la teneur de leur conversation téléphonique "comique" comme la qualifie Cédric Tumelaire : 

Contrôleuse de la Cour des comptes : Bonjour, c'est la Cour des comptes.
Cédric Tumelaire : Oui ?
Elle : C'est à propos de votre déclaration de mandats.
Lui : Oui ?
Elle : Vous n'avez pas mentionné d'emploi dans votre déclaration mais uniquement votre mandat d'échevin. Est-ce correct ?
Lui : Oui. Désolé, je suis peut-être atypique mais je suis uniquement échevin à temps plein.
Elle : Oui, oui, pas de soucis, tout est en ordre. Merci, au revoir.

Pas de chance pour la Cour des comptes: Cédric Tumelaire a justement axé sa campagne électorale des élections communales de 2012 sur la transparence et sur le fait qu'il tenait à exercer sa fonction d'échevin à plein temps (voir article ici).

Le plus interpellant dans l'histoire, c'est que la contrôleuse de la Cour des comptes a eu l'air étonné de cette situation. Ah bon, un politique qui n'a qu'un seul mandat, c'est donc tellement rare ?

Un mandat unique !

Le site Cumuleo le confirme jusqu'à la fin de l'année 2015 et indique que l'échevin waterlootois est en ordre de dépôt de liste de mandats, fonctions et professions et en ordre de déclaration de patrimoine.

Tumelaire Cumuleo Capture.JPG

Plus mal ciblé que ça par la Cour des comptes, tu meurs ! Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Politique Imprimer

Commentaires

  • Waterloo. .. commune à majorité MR ou l'unique membre de l'opposition PS qui cumule 10 mandats avait "qualifié" le bourgmestre de monsieur 10%... devant les caméras...

  • Avis au "Waterlootois 4e generation" qui n'a même pas le courage d'afficher son nom!

    Je voudrais lui dire que s'il m'attribue 10 mandats, c'est après avoir consulté le site "cumuleo".

    Pour rétablir un peu la vérité, si vous lisez bien, pour 2015 j'ai 9 et non dix mandats.

    Par ailleurs, le mandat de "collaborateur au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles" et celui de "Fonctionnaire", ne font qu'un et un seul mandat. C'est un problème que l'on rencontre avec Cumuleo dont l'interprétation est à prendre avec beaucoup de précaution.

    De plus, mon mandat de "collaborateur" est en fait mon activité principale, mon métier, comme tous les Conseillers communaux et Échevins en ont un.

    Pour le reste de mes mandats, il n'y a que celui de "Conseiller communal" qui est rémunéré (jeton de présence à 73€ net).

    Je ne pense pas devoir être comparé à d'autres dont les montant sont exorbitants.

    Votre intervention est donc totalement incongrue et déplacée, probablement du niveau de votre intelligence.

    Bien à vous,

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel