Attention : dîner au lit peut faire mourir... de rire !

Son travail, la fancy-fair de son école et ses multiples activités n'ont pas empêché cette passionnée de mettre en forme et en scène son troisième projet "odéonesque"

Croyant que son mari la trompe, Jacqueline trouve dans une revue féministe une recette perfide pour se venger : le sex-group pour se libérer de la routine conjugale.

Prétextant qu'il faut être au goût du jour, Jacqueline exige de son mari de passer à la pratique mais celui-ci refuse de toutes ses forces. Tel est le pitch de la nouvelle pièce de la troupe de l'Odéon de Waterloo. Cascade d'erreurs et quiproquos à gogo garantissent les fous rires.

Troisième spectacle en trois ans

Mais la porteuse du troisième projet "odéonesque" dont question plus haut n'est pas Jacqueline, c'est la Waterlootoise Méro Psaradellis, à l'origine de la troupe de théâtre L'Odéon de Waterloo. Après nous avoir fait sourire avec Madame Sans-Gêne et captivé avec Mort sur le Nil, elle a voulu communiquer les rires fous et intenses qu'elle a eus en voyant On dînera au lit il y a quelques années.

Méro Psaradellis 12967961_970151443080233_23936969019801152_o.jpg"Ayant beaucoup ri en voyant cette pièce il y a quelques années, je me suis dit qu'on devait y aller, raconte Méro. En plus, j’adore Marc Camoletti : ses pièces s’enchaînent sur un rythme infernal avec leur lot de quiproquos, mensonges, jeux de mots et gags. Bref, tous les ingrédients d’une comédie grand public sont réunis. Camelotti joue avec la langue française avec un tel bonheur qu’il est impossible d’y être indifférent."

Osmose et progression des acteurs

Metteur en scène d'On dînera au lit, Méro Psaradellis s'enthousiasme quand elle évoque les comédiens de L'Odéon de Waterloo : "Ils sont parfaitement à l’aise dans leurs rôles, à croire que la pièce a été écrite pour eux. J’ai vraiment adoré travaillé avec eux : ils sont d’un professionnalisme et d’une rigueur exemplaires, d’un humour extraordinaire. Impossible d'exprimer le nombre de fous rires que j’ai eus durant les répétitions. Une osmose s’est créée et j’espère qu'elle durera encore longtemps !" On a envie d'ajouter qu'on ressent effectivement la progression des comédiens au fil de leurs spectacles.

On dînera 17972195_1279700755458632_27734738694624699_o.jpg

Réservez vite votre dîner au lit !

Trois représentation sont prévues dans la salle Jules Bastin (maison communale de Waterloo : le vendredi 12 et le samedi 13 mai à 20h15 ainsi que le dimanche 14 mai à 15h00. Les places sont en vente tous les jours de 10h à 17h à la Maison du tourisme de Waterloo, chaussée de Bruxelles 218. On peut aussi réserver sans traîner via le site de L'Odéon de Waterloo ou en appelant le 0498 47 96 36 après 18 heures.

Dimanche, à l'occasion de la fête des mères, une coupe  de bulles sera  offerte  à toutes les femmes, mamans, taties, marraines ou autres.

Sachez enfin que la troupe jouera la comédie Pyjama pour six, également écrite par Camoletti, en novembre à Waterloo. On se réjouit déjà. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

On dînera 17434535_1252334688195239_6516071362226689820_o.jpg

0 commentaire Catégories : Culture et histoire, Loisirs et temps libre Imprimer

Les commentaires sont fermés.