Après la nonne chantante, le monastère de Fichermont accueille la musique du monde !

Le monastère Notre-Dame de Fichermont a été construit entre 1927 et 1945 par les sœurs Dominicaines Missionnaires de Fichermont

De style néo-gothique flamand plutôt anachronique dans son environnement, il a été érigé sur le champ de bataille de Waterloo alors que celui-ci était protégé par une loi de 1914.

Il se dit que le roi Albert Ier serait intervenu auprès de son gouvernement pour empêcher la destruction du bâtiment construit illégalement à cet endroit.

Musica Mundi maps Capture.JPG

Soeur chantante et star internationale

Le couvent Notre-Dame de Fichermont est aussi connu parce que Soeur Sourire (Jeanne Deckers dans le civil dite Jeanine) y a vécu de 1959 à 1966. En 1963, Soeur Sourire est devenue une star internationale avec son tube interplanétaire Dominique (nique, nique) classé en tête des hit-parades de nombreux pays dont les Etats-Unis :

A la suite du départ de la communauté charismatique du Verbe de Vie qui occupait le couvent de Fichermont depuis 1996, l’archidiocèse de Malines-Bruxelles cherchait une nouvelle affectation au lieu.

Une solution a été trouvée grâce à la bonne collaboration entre l’archidiocèse et l'ASBL Musica Mundi. Celle-ci projetait depuis plusieurs années la construction d'un bâtiment pour y installer son école de musique. Le site envisagé était le campus d'Argenteuil, non loin du lycée de Berlaymont à Waterloo. Mais le projet n'a pas abouti.

Fichermont devient une école de musique pour jeunes

L'ASBL s'est rabattue sur le couvent de Fichermont où elle ouvrira la Musica Mundi School, une école internationale primaire et secondaire de musique et un internat pour les jeunes talents venus du monde entier. La première rentrée aura lieu en septembre 2018 à l’occasion du 20e anniversaire du stage et du festival international Musica Mundi.

Unique en son genre en Europe occidentale et centrale, l'école permettra à de jeunes musiciens âgés de 10 à 18 ans de poursuivre simultanément leurs formation musicale professionnelle et leurs études générales en anglais.

Musica Mundi 1 Capture.JPG

Enseignement musical et général

Il s'agira d'un enseignement général complet de la 5e année primaire à la 6e secondaire qui suivra le programme et les qualifications des Cambridge International Examinations. La Musica Mundi School délivrera un diplôme d’enseignement certifié par ce programme. 

La formation musicale professionnelle sera assurée par les artistes qui font déjà partie de la famille Musica Mundi : Maxim Vengerov, ambassadeur de l’école, Ivry Gitlis, Mischa Maisky, Menahem Pressler, Ronald Van Spaendonck, Catherine Michel et bien d’autres encore.

Audition des talents via YouTube

Les professeurs d’instruments d’orchestre et de piano, les maîtres-pédagogues et les artistes en résidence seront régulièrement présents dans l’école. Les jeunes talents seront acceptés sur la base d’une audition via YouTube et seul leur talent sera pris en compte. Des bourses seront octroyées en cas de besoin.

Musica Mundi précise que le domaine historique de Fichermont, désormais au service des jeunes talents et de la musique, sera préservé dans le respect de l’ancien couvent et que la chapelle continuera à être utilisée. On vous en dira plus dans la deuxième quinzaine du mois de juin. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Culture et histoire, Entreprendre Imprimer

Commentaires

  • Magnifique initiative de l'archidiocèse de Malines-Bruxelles, et bienvenue à ces jeunes du monde entier.
    Formons le voeu que ce projet réussisse

  • Magnifique initiative de l'archidiocèse de Malines-Bruxelles, et bienvenue à ces jeunes du monde entier.
    Formons le voeu que ce projet réussisse

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel