Les Brabançons wallons se sont emparés de la tente de Napoléon Bonaparte !

Le Dernier quartier général de Napoléon à Genappe a vu samedi le lancement du 2e Week-end historique du champ de bataille de Waterloo

Ce Week-end historique célèbre en fait le 202e anniversaire de la dernière bataille de Napoléon. Les organisateurs en espéraient beaucoup après la débâcle de celui de 2016 due à une météo froide et pluvieuse, aux matches de l'Euro 2016 et sans doute à une certaine lassitude du public.

Le député provincial waterlootois Tanguy Stuckens a prononcé un bref mot d'accueil devant les invités, les visiteurs et bien sûr les soldats français qui bivouaquaient dans le verger du Dernier quartier général de Napoléon.

Napoléon est retraité, vive Napoléon !

DSC_1754.JPG

Tanguy Stuckens, Jean-Gérald Larcin, qui incarne désormais l'empereur après la retraite du Français Frank Samson, et deux échevines de Braine-l'Alleud, Chantal Versmissen-Sollie et Véronique Denis-Simon, ont ensuite passé les troupes françaises en revue.

On le voit, la ville de Braine-l'Alleud était bien représentée au lancement du Week-end historique dans le musée provincial Dernier QG de Napoléon.
Du côté de Waterloo, on a vu trois conseillers CPAS mais aucun représentant du Collège communal n'était présent.
C'est dommage quand on sait les efforts des partenaires et forces vives du champ de bataille de Waterloo pour fédérer et unifier ses quatre communes et ses différents sites et activités.
Bon, évidemment, le 17 juin, il y avait la journée découverte du Foodie's Market à Bella Vita...
 

A l'arrière du musée provincial se dressait comme souvent la réplique de la tente de Napoléon Bonaparte. Fin 2016, la province du Brabant wallon avait demandé à l'ancien "reconstituant" français de Napoléon s'il connaissait un artisan qui pouvait la reproduire afin que le Dernier QG de Napoléon dispose d'un exemplaire en permanence.

DSC_1790.JPGDSC_1764.JPG

20 000 euros

Mais, ayant pris sa retraite impériale après le bicentenaire de juin 2015, Frank Samson s'est proposé de vendre sa propre tente et l'ensemble de ses équipements et accessoires à la province. La transaction s'est concrétisée en mars 2017 pour un montant de 20 000 euros.

DSC_1786.JPG"Après avoir consulté des spécialises, j'ai fait faire cette tente à mes frais il y a plus de 10 ans, raconte Frank Samson. Il s'agit d'une copie à l'identique dont le tissu reproduit d'ailleurs la trame très particulière de l'époque. Le lit de Napoléon est une copie parfaite de celui qui est ici dans son dernier QG. En outre, bon nombre de pièces de la vaisselle et du service impériaux datent de l'époque. Quant au tapis en léopard de la tente, il a été trouvé dans un magasin de tapis plain. C'est donc du faux léopard, ce qui importe peu puisque le tapis original n'était pas non plus constitué de vraies peaux de léopard."

Des heures de montage

Il y a quelques semaines, l'ex-Napoléon est venu enseigner pendant plusieurs heures le montage de la tente au membres du personnel du musée provincial qui ont pris des photos à chaque étape de l'opération.

L'empereur redevenu lieutenant

Bien que jeune retraité de son rôle napoléonien (mais pas de son métier d'avocat spécialisé dans le droit de la circulation routière), Frank Samson n'a pu s'empêcher de revenir sur le théâtre de sa dernière bataille à l'occasion de ce Week-end historiqueEn toute discrétion cette fois puisqu'il avait revêtu l'uniforme et la cuirasse d'un simple lieutenant du 1er régiment de carabiniers.

DSC_1800.JPG

Le nouveau Napoléon Jean-Gérald Larcin et l'ancien Frank Samson

DSC_1808.JPG

En primeur, il nous a annoncé que ses 40 uniformes de Napoléon Bonaparte seront exposés en décembre de cette année au musée Wellington, ancien QG de son vainqueur à Waterloo. Encore une occasion d'arpenter sa morne plaine. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

DSC_1777.JPGDSC_1806.JPG

3 commentaires Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire Imprimer

Commentaires

  • Vous écrivez dans l'encart sur fond jaune qu'il n'y avait pas beaucoup d'élu de waterloo présent alors qu'il y étaient invités
    Pour ma part , en tant que conseiller communal de Lasne, nous n'avons reçu aucune invitation officielle
    Regretter après cela que les efforts fait pour unifier les quatre communes soient restés vains s'explique peut-être par cela aussi . Question ??

  • Vous écrivez dans l'encart sur fond jaune qu'il n'y avait pas beaucoup d'élu de waterloo présent alors qu'il y étaient invités
    Pour ma part , en tant que conseiller communal de Lasne, nous n'avons reçu aucune invitation officielle
    Regretter après cela que les efforts fait pour unifier les quatre communes soient restés vains s'explique peut-être par cela aussi . Question ??

  • Roland Zanasi CC de Lasne , a raison , il faut inviter tous les conseils des communes du champ de bataille , mais aussi les cercles d'histoire. Le bivouac et les reconstitueurs avaient fière allure et il faut en remercier la SBEN et le museée du caillou,
    Peu de journalistes à l'exception du toujours présent et efficace Eric Guisgand, de L'avenir.

    Le cercle d'histoire de Lasne vous donne rendez vous à Plancenoit en octobre pour l'inauguration d'un panneau de grande dimension qui relatera les combats de Plancenoit : Prussiens contre Français , c'est une initiative commune de l'échevinat du tourisme de Lasne, du cercle d'histoire de Lasne et des guides 1815 section germanophone

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel