Une nouvelle attraction au coeur du champ de bataille de Waterloo ?

La province du Brabant wallon a déjà beaucoup investi dans le champ de bataille de Waterloo en préparation du bicentenaire de 2015

Son objectif était de redonner de l'attractivité au champ de bataille de Waterloo, premier site touristique de Wallonie et porte d'entrée des visiteurs vers la province et la Région. Mais l'institution provinciale ne veut pas s'arrêter en si bon chemin.

Aigle blessé 400px_Tanguy-Stuckens-Aigle-Blessy-.jpgAprès la restauration des monuments de l'Aigle blessé et de la colonne Victor Hugo ainsi que la rénovation du Dernier quartier général de Napoléon et sa scénographie, le Brabant wallon veut poursuivre son projet de redynamiser le champ de bataille.

Transformer un ancien cabaret

C'est ainsi qu'ayant acquis en 2010 l'ancien Cabaret du dernier carré et son terrain agricole de 42 ares au milieu du périmètre classé du champ de bataille, la jeune province souhaite que cet endroit soient réaménagé. Il pourrait être exploité à des fins socio-économiques, de loisirs et/ou culturelles.

Bienvenue aux idées des partenaires potentiels

Aigle blessé 600px-Chacha_(38).jpg

A cet effet, elle lance un appel à intérêt (Appel 1815) à des candidats investisseurs privés ou (semi-)publics pour développer des projets autour du séjour (hôtel, hébergement insolite, gîte), du loisir (activités nature, plaine de jeu), des sports (mobilité douce) et équipements communautaires, de l'horeca et de la mise en valeur et de l'accueil des visiteurs de l'Aigle blessé et de la colonne Victor Hugo. Toute autre proposition à caractère touristique est la bienvenue.

Tous les renseignements utiles peuvent être obtenus auprès du secrétariat du député provincial waterlootois Tanguy Stuckens :

tél.: 010 23 60 12

e-mail : sec.tstuckens@brabantwallon.be

Karting : No pasarán! !

On espère que les projets soumis seront caractérisés par une créativité respectueuse du champ de bataille de Waterloo tout en étant rentables et qu'aucun ne prévoira l'implantation d'un... karting (même avec des karts électriques) comme autrefois au pied de la butte du Lion. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

3 commentaires Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire, Entreprendre - Immobilier Imprimer

Commentaires

  • Bravo à la province ( qui démontre s'il le fallait encore son utilité car proche de ses concitoyens) pour cette initiative de mise en valeur économique et historique de cette "maison" sise au pied de la colonne Victor Hugo.

    De son côté le cercle d'histoire de Lasne (CGHL) , a travaillé en collaboration avec les guides germanophones 1815 et a décidé sous l'égide de l'échevinat du tourisme de lasne ,madame Carine Bia, d'installer sur la place de Plancenoit un panneau didactique qui relate les derniers combats qui ont décidé de l'issue de la bataille dite de Waterloo. Ce panneau de grande dimension sera inauguré le samedi 16 septembre 2017 à 16 heures 15 , tous seront les bienvenus.

    Encore une nouvelle application historique sur le site de la bataille.

  • Bonjour,
    Touriste français, je ne comprends pas l'état déplorable dans lequel est laissé l'Aigle. Nous y sommes passés avant-hier. Il est envahi par les mauvaises herbes, orties et chardons.
    Les inscriptions s'effacent.
    Que se passe-t-il ?
    Cordialement,

  • Lu dans votre article :
    "On espère que les projets soumis seront caractérisés par une créativité respectueuse du champ de bataille de Waterloo tout en étant rentables et qu'aucun ne prévoira l'implantation d'un... karting (même avec des karts électriques) comme autrefois au pied de la butte du Lion."

    Et ce weekend, on organise un " foodtrucks festival" avec podium de musiciens et ambiance festive au pied de la butte . Côté créativité respectueuse pour le champ de bataille, je pense que je préférais encore le karting :-(

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel