Faubourg Est : test de circulation foireux et comptages potentiellement incertains !

On le sait, le quartier Faubourg-Est de Waterloo souffre de problèmes de mobilité dus notamment au trafic de transit

Le 23 juin 2016, les habitants des rues concernées ont reçu une lettre de la bourgmestre annonçant qu'un test de circulation allait être réalisé dans la zone pendant six mois à partir de septembre 2016.

Le test de circulation consistait à mettre en sens unique l'avenue Marie-Louise entre les avenues de Malmaison et des Merles. Objectif : limiter le trafic de transit en obligeant les automobilistes à emprunter les grands axes (cf. article ici).

Faubourg Est WP_20170630_21_10_48_Pro.jpg

Un test contesté

En réaction, un Comité de défense des riverains des avenues de Malmaison et de Fontainebleau s'est rapidement formé. Un de ses membres a même décidé d'user de son droit d'interpellation du Collège communal le 3 octobre 2016 (cf. article ici et ).

Lors de la commission de la mobilité qui s'est réunie le 29 juin dernier, il a été constaté que l'objectif de la mise en sens unique d'une portion de l'avenue Malmaison n'a pas été atteint.

Des chiffres qui impressionnent

Faubourg Est 100Capture.JPG

Les véhicules se sont disséminés dans tout le quartier en empruntant principalement l'avenue Malmaison. Celle-ci a vu son trafic augmenter de 300% dans le sens Marie-Louise - Fontainebleau, soit 900 véhicules par jour.

L'avenue Claire n'est pas mieux lotie puisque la circulation y a doublé, passant de 300 à 600 véhicules par jour depuis l'avenue Reine Astrid vers la chaussée de Bruxelles.. Dans l'avenue Marie-Louise, 120 automobilistes, dont des habitants de l'avenue, prennent chaque jour le sens unique malgré les 500 PV à 165 euros dressés par la police locale !

Faubourg Est WP_20170630_21_12_06_Pro.jpg

Enfin, on observe que 1500 véhicules par jour évitent la congestion du centre-ville en rejoignant le ring via l'avenue des Petits Champs.

Que va décider le Collège ?

A la vue de ce qui précède, une étude est préconisée. Dans cette attente, le sens unique de l'avenue Marie-Louise a été soumis au vote de la commission de la mobilité. Les deux membres de l'opposition Ecolo et Mieux Vivre à Waterloo ont voté pour son maintien moyennant des mesures complémentaires. Les trois membres de la majorité MR ont voté contre le maintien du sens unique.

N'oublions cependant pas que cette commission est uniquement consultative et qu'elle n'émet que des avis. C'est le Collège communal de Waterloo qui prendra la décision définitive.

Des comptages fiables

Problème : il nous revient que la police locale de Waterloo serait en sous effectif et que son matériel de comptage serait partiellement défectueux. Si c'est confirmé, cela pose la question de la fiabilité de la méthodologie et des chiffres des comptages effectués. On attend la réponse de l'échevin de la mobilité à ce sujet. Ce qui est clair dans ce dossier, c'est qu'il faudra s'arracher les cheveux pour trouver une issue satisfaisante pour le plus grand nombre. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

22 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Politique Imprimer

Commentaires

  • Souci identique Drève de l'Infante. ON a ouvert une nouvelle voie (avec un super énorme rond-point !) entre la gare et la Drève du Moulin pour désengorger la Drève de l'Infante qui servait (sert toujours) de voie de transit pour les voitures qui déposent leurs gosses à l'école et tous ceux qui veulent éviter le centre pour rejoindre Uccle et la voie qui mène vers les deux rings. La Drève devait être en sens unique pour épargner un peu les habitants qui subissaient le passage du trafic de transit, des camions et des bus et cela a tenu... 15 jours. Retour de la circulation dans les deux sens sans aucune raison. Courrier envoyé à la commune pour connaître le "pourquoi" ces décisions aberrantes.

  • Notre malheureuse zone "faubourg" est devenue le déversoir de ce que la commune ne sait pas gérer. Entre les avions et les voitures on peut faire 1 croix pour un p'tit déjeuner, un déjeuner et/ou un dîner au jardin. Avec les fortes chaleurs il faut choisir entre l'étouffée Inside ou les fenêtres ouvertes et le bruit incessant des avions. Super ! que la vie est paisible à Waterloo faubourg !
    Qd je pense que l'échevin de la mobilité s'est affiché/vanté n'avoir que CE boulot .... je me pose bcp de questions . Il dit ne pas cumuler les emplois, ok, mais les siestes ... ? cumulerait-il les siestes ... ? ;-)

  • Une pétition signée par plus de 200 habitants du quartier a été remise à la commune. Les habitants demandent de respecter leur quartier. Ils n'ont pas choisi d'habiter ces rues par hasard, car celles-ci étaient raisonnablement calme. Ils ressentent cette déviation comme une agression.
    Sauf si une solution est trouvée par ailleurs, il semble évident qu'il faut retourner à la situation initiale, existante depuis plus de 30 ans, et y appliquer un respect strict de la circulation locale. Il semble qu'en Flandre, ils soient extrêmement sévère dans le respect de cette injonction et que la police y maîtrise parfaitement son sujet. Ce faisant tout le monde serait content.
    Bien entendu l'amélioration de la gestion des feux au carrefour Chaussée de Bruxelles (un tourne à droite pratiquement permanent en venant de l'avenue Reine Astrid) améliorerait fortement la fluidité.
    Ce faisant, la situation serait améliorée et les tensions s'appaiseront....aux bénéfices de tous.

  • Il y a quelque chose de totalement inadmissible dans le chef de la Commune, de sa Police : les fausses excuses. 1500 voitures passent, illégalement, chaque jour par l'avenue des Petits Champs et la réponse est la même depuis 20 ans : on ne sait pas faire respecter le "circulation locale" parce que les automobilistes-fraudeurs inventent des excuses (je viens voir un ami, je viens visiter un client,...).

    En 20 ans, je n'ai JAMAIS vu la moindre tentative de contrôle da ce trafic pirate. JAMAIS.

    Arrêtez les mensonges et les lâchetés et faites des contrôles. Un matin, un policier au début de l'avenue et un autre à la fin, il signale que tel véhicule avec telle plaque d'immatriculation est entré...s'il arrive au bout de l'avenue 1 minute plus tard, il ne faut pas être ingénieur pour constater que c'est du trafic de transit !

    Les Waterlootois méritent la vérité et surtout des actions fermes avec des résultats.

  • je suis tout à fait d'accord avec vous, j'habite ave des Petits Champs, il y a un laxisme pour les contrôles,
    malheureusement j'étais à l'étranger lors de la réunion du 21 septembre, est ce que qq chose à avancé ?
    pourquoi Rhode n'a pas d'accès au ring ? cela désengorgerait Waterloo

  • "On est toujours mordu par ses propres puces". La critique (de la chose publique) est aisée, mais l'art est difficile... Beaucoup d'habitants de Waterloo ont été séduits par le côté semi-campagnard de notre grand village, par le côté bon-enfant de sa police communale, par le maintien d'une ambiance un peu retirée de l'affolement permanent. Puis, le village est devenu dortoir pour citadins énervés par le coq, la chèvre, les vaches ou les chevaux du voisin; ils ont importé leurs habitudes citadines, qui ne parlent plus à leurs voisins que pour leur faire signer des pétitions souvent irrationnelles, oubliant la courtoisie indispensable à la vie en société et créant sans réflexion autant de ghettos égoïstes que le rythme de création anarchique des lotissements le permettait. On est toujours le "transit" pour les autres, ne fut-ce que lorsqu'on rejoint sa propre maison. Nos rues et avenues trop étroites sont mal conçues. Les "plans de circulation" successifs et contradictoires conjuguent l'imprévoyance surréaliste à la mode dans notre petit pays avec l'ignorance crasse des réalités quotidiennes d'autrui. "Circulez, mais pas dans mon avenue !". Lorsqu'une mesure est stupide, il est idiot de s'entêter à l'appliquer. Mettre un policier "connecté" à chaque carrefour de rue à sens unique dépasse les possibilités des effectifs waterlootois et une surveillance 'à la Big Brother' me semble encore plus inappropriée et dispendieuse. "Des actions fermes avec des résultats?", en êtes-vous certain ? C'est mieux en Flandre - de De Panne à Zussen-Bolder et de Baarle-Hertog à Cortis - en êtes-vous bien sûr ?

  • Nous habitons depuis un an, l'avenue Marie Louise. Au moment de l'achat, nous n'avions malheureusement pas pris la mesure de l'importance du trafic et du bruit continuel dans cette avenue pourtant située dans un quartier résidentiel.

    Je dois avouer que le sens unique a profondément modifié cet état de chose (le fait étant attesté par les autres habitants de l'avenue). Ce changement bénéfique (pour nous) ne fut pas immédiat mais progressif car la police a procédé à plusieurs contrôles et verbalisé nombre de contrevenants.

    Bien sûr, certains automobilistes empruntent encore le sens interdit, mais apparement, ce n'est plus si fréquent.

    Certes, le trafic de l'avenue de Malmaison a été impacté par cette mesure et nous comprenons que les habitants puissent s'en plaindre.

    Néanmoins, il faut bien admettre que leur situation ne peut en rien être comparée avec celle que nous subissions auparavant et que d'ailleurs, nous subissons toujours (dans une moins grande mesure) du fait de l'importance de la circulation dans l'autre sens.

    Bon, il est évident que chacun prêche pour sa chapelle et qu'il est difficile de pouvoir discuter sereinement de ce problème avec l'ensemble des riverains. Mais, en l'absence d'une autre solution qui puissent arranger tout le monde, on ne peut nier que ce sens interdit a permis une répartition plus équitable de la circulation. D'autant qu'il a également , découragé un grand nombre d'automobilistes qui prenait notre rue pour éviter la chaussée de Waterloo.

    Bref, un retour en arrière serait pour nous assez difficile à vivre et nous espérons que notre point de vue sera pris en considération.

  • Mes parents qui habitent l'avenue Marie -Louise depuis 54 ans ! revivent depuis que leur rue a été partiellement mise en sens unique ,merci à la commune. Dans les années 80 ,les habitants de la rue avaient la chance d'avoir un colonel de gendarmerie qui habitant au début de la rue faisait respecter la circulation locale via des contrôles ponctuels.Mais aujourd'hui , la police ne fait plus peur,ni les amendes ,il suffit de voir combien de voitures quotidiennement brûlent le sens unique avec la plus grande désinvolture! Je ne vois pas pourquoi les habitants de l'avenue Marie - Louise devraient encore subir et supporter ce que les habitants de l'Av Malmaison,et l'av Claire se plaignent déjà de subir depuis 6 mois . Si l'on veut la démocratie ,il faut que chacun y mette du sien et que l'on accepte à son tour les inconvénients que les habitants de l'av Marie -Louise ont supportés pendant tant d'années sans se plaindre au fur et à mesure que le déchargement intempestif des camions de livraison encombrait le centre de Waterloo,ce qui poussait les automobilistes à trouver des voies alternatives dans les quartiers résidentiels . Waterloo est victime de son succès .....
    J'espère que l'Av Marie -Louise restera (presque) calme comme elle ne l'a plus été depuis bien des années . Merci à la police qui a fait un travail remarquable mais pas suffisant .

  • Vivre de manière paisible à Waterloo n’est plus envisageable depuis bien longtemps sinon en habitant dans un clos des endroits retirés de ses quartiers. C’est le choix que nous avons fait dans les années nonante et nous en étions ravi jusqu’à ce que les avions arrivent. Ma famille et moi cherchons actuellement une maison du côté de Lasne pour ne pas devoir tout changer (travail, écoles, activités, etc) mais les prix sont très élevés. Merci à ceux qui ont laissé cette situation s’installer et qui continuent à ne pas se soucier du bien-être des waterlootois !

  • ... et ce n'est pas fini . Il faut savoir qu'un autre comité de quartier "faubourg" se bat corps et âmes pour éviter la construction de près de 70 logements, sur une parcelle en retrait, et dont l'accès découcherait sur l'avenue Reine Astrid , proche de la chée de Tervuren, où la circulation est déjà compliquée. Vous imaginez minimum 30 véhicules débouchant près du restaurant la moule à gogo ? Ce sera la folie ! Mais là, bizarrement, le Mr Mobilité de Waterloo est muet ... ;-)

  • Pour ce qui concerne le test de circulation dans le quartier Faubourg et principalement pour les avenues Marie Louise et Claire, Petits Champs, Malmaison …. :
    Notre recommandation pour la tranquillité des habitants de toutes les avenues concernées du Faubourg Est et au centre et particulièrement ceux de l’avenue Marie-Louise,Claire, Malmaison , Petits champs c’est l'application de TOUTES les mesures du plan de mobilité(voirhttp://www.waterloo.be/sites/default/files/PCM_final.pdf) (voir le détail p. 50 ) , après révision de celui-ci et en le complétant par des aménagements spécifiques empêchant le trafic de transit dans ce quartier faubourg Est , et dans les autres quartiers résidentiels ! !
    Ce type d’études doit être réalisé par une société spécialisée sous contrôle des autorités communales et en concertation avec les habitants
    Pour diminuer le trafic de transit dans Waterloo, seul le contournement Nord de Waterloo ( sud de rhodes) parviendra a faire baisse les trafic de transit : Quelques précisions sur ce projet :
    Pour diminuer le trafic de transit DANS Waterloo( =-+ 50% du trafic total) il faut réaliser une jonction au Nord de Waterloo entre la N5 et le Ring Est ; le plus rationnel serait de l’implanter sans doute au niveau de l’échangeur Dercheid vers la N5 et d’étudier avec la région Flamande les possibilités de réaliser un tunnel sous la forêt de Soignes ( +-1,5 km) ; Nous sommes en effet une des seules communes sur la N5 ( entre BX et Charleroi) à ne PAS avoir de contournement , alors que nous sommes LA commune avec le plus de trafic de transit !!!!
    Nous constatons tous, les énormes travaux que les flamands ont réalisés pour un Ecoduc à Groenendael ( 6,7 Million d’euros!) , n’hésitant pas à couper une dizaine d’hectares de Forêt de Soignes et à Etablir des talus , des clôtures sur des kilomètres (10kms) !…. Nous pouvons donc considérer que le tunnel éventuel sous la forêt qui devrait servir en priorité a un transport en commun rapide , des taxis est des VAP pour des milliers de personnes par jour, ne devrait pas causer plus de perturbation lors de sa construction que le méga chantier actuel réalisé pour quelques dizaines d’animaux par jour !!!
    Je suggère en effet un tunnel à 2 bandes de chaque coté dont 1 serait réservée dans chaque sens à un transport en commun rapide ( + taxis et VAP) en site propre entre Waterloo Lion ( avec parking Multimodal) et l’avenue Louise ( jonction avec le réseau STIB Bruxellois).
    Cette infrastructure devraient être complétée à terme par un péage urbain à Bruxelles pour les véhicules individuels ; de cette manière la majorité des navetteurs emploieraient les navettes rapides en site propre ( style véritables rapidos bus) au lieu de véhicules individuels.
    Il serait efficace d’avoir un consensus de tous les conseillers communaux de Waterloo pour faire un forcing sur la demande l’étude de ce contournement Nord ( celui proposé ou un autre !) ; et également pour demander une amélioration du raccord ring , N5 au Sud de Waterloo qui sera aussi nécessaire au vu des méga lotissements encore prévus sur Braine l’alleud !
    voir shéma du contournement Nord sur mon adresse facebook

  • Très beau projet;
    en attendant nous avons besoin d'une solution pour diminuer traffic et bruit.
    Nous sommes tous d'accord qu'il faut agir.
    Comment et par quel moyen, faire pression sur la commune, reste a définir.

    Qu'en est-il d'une zone 30 à l'heure (comme à Grez) pour notre quartier avec bien sûr contrôle fixe /mobile?
    Les frais pour cette mesure seront vite amortis.
    D'autres casses- vitesse dans l'avenue des petits champs?

    En tous les cas nous avons besoin d'une action avec signatures pour obtenir qcq chose.
    Les réponses de la commune ne sont malheureusement, toujours pas constructives. (Depuis 2009!!!).
    Pour agir, (pétition) nous attendons l'écho d'autres riverains.

  • Les modifications et changements annoncées au sujet de la circulation des véhicules dans notre rue, l’Avenue Marie-Louise, à Waterloo, imposent notre réaction immédiate et impérative.

    Si nos informations s’avèrent exacte, une (petite) majorité du Conseil Communal a décidé de libérer de nouveau la circulation pour tous les véhicules dans les deux sens sans limites et sans imposer de conditions (p.ex. en prévoyant la traversée permise seulement pendant certaines plages horaires).

    Ceci est extrêmement inquiétant et constitue une mesure pernicieuse et désastreuse.
    Cette décision ne tient compte ni des données exactes, vérifiées et objectives concernant la circulation des véhicules, ni des dangers découlant pour la santé, les conditions de vie et le bien-être des riverains.

    Comme a été prouvé et souligné à maintes reprises lors des contacts avec les responsables de l’Administration Communale avec présentation des preuves pertinentes, le nombre de voitures ayant transité par notre rue, sur base de l’ancien régime en application pendant la période jusqu’au octobre 2016 s’élevait quotidiennement à plus au moins 6.000 voitures dans les deux sens.

    Ce volume massif dépasse clairement et de loin les données fournis pour les autres rues avoisinantes, lesquelles se partagent actuellement la charge de la majorité des véhicules transitant par notre quartier.

    C’est parfaitement inacceptable pour notre santé et sécurité et pour garantir des conditions de vie paisibles et saines pour nous et nos enfants de instaurer et reconduire de nouveau l’ancien système au lieu de garder le régime actuel.

  • Pour que les gens comprennent bien le problème, il est important d'insister sur le fait que le sens interdit n'a pas seulement soulagé les quelques familles qui habitent le tronçon concerné.
    Le sens interdit a eu un énorme effet bénéfique sur l'entièreté de l'avenue, ainsi que sur les rues adjacentes (merles et hirondelles). Les résidents en témoignent.

    A propos des chiffres du comptage, le présent article fait mention assez précisément de l'augmentation de la circulation au niveau de Malmaison, Claire, Petits -Champs due à l'instauration du sens interdit.
    Mais, j'ai été étonné de ne pas y trouver les chiffres susceptibles de révéler clairement au public la très nette diminution du trafic de transit au niveau des rues Marie-Louise, Hirondelles et Merles.
    Il serait également intéressant de tenir compte des retombées du test sur quartier pris dans sa globalité,. Les chiffres du comptage démontreraient certainement qu'en définitive malgré l'augmentation du trafic (local et de transit) au niveau des avenues Malmaison et comparses, la circulation dans son ensemble a bel et bien diminué. Il suffit d'ailleurs d'additionner les montants indiqués pour en avoir une petite idée et se rendre compte que nous sommes loin des 6000 voitures supportées auparavant, par l'avenue Marie Louise.
    Et ce n'est pas ces 200 déplorables fraudeurs qui changeront la donne.

  • Quand je vois tous les commentaires négatifs sur le trafic à Waterloo, qui devient un vrai casse-tête, je m'étonne qu'on construise encore des appartements et des commerces, ce qui va encore aggraver la situation. La seule vraie solution à Waterloo serait d'obliger les gens à vider leur garage du "brol" et à parquer au moins un véhicule dans ce garage, qui est quand même prévu pour la voiture ! Cela dégagerait un peu le trafic. D'autre part, je réclame depuis longtemps un miroir au carrefour entre la drève du Moulin et la drève de l'Infante, car un gros véhicule bleu empêche de voir ce qui arrive de la droite, et rien ne bouge. Un de ces jours, il y aura un mort, et on verra que cela valait la peine de placer un miroir, mais il faut toujours d'abord une catastrophe. Enfin, pourquoi ce bus gratuit circule-t-il la journée à vide. Il faut cesser ce gaspillage et diminuer son transport inutile. Voila ce que je pense pour améliorer la situation, en espérant qu'on m'entende.

  • courrier de ce 28 août
    "" .. (...) .. sur base des différents constats et remarques, le Collège communal en sa séance du ..... a donc pris la décision de suspendre la mise en sens unique de l'avenue Marie-Louise (...) il a également été décidé de créer une zone 30 pour l'ensemble des voiries comprises entre l'avenue des Petits Champs, la chée de Bxl et l'avenue Reine Astrid ainsi que d'interdire les véhicules de plus de 3,5 tonnes (...) ""
    Yes ...! voilà 1 sage décision qui fait très plaisir :-)

  • oui grâce aux efforts de tous sommes sur le bon chemin!

    A la reunion du 21. important d'insister sur le contrôle (radars?) du 30km/h sinon pas de
    respect comme pour la circulation locale.

  • Une solution radicale pour interdire le trafic de transit? Il suffit de demander à installer à demeure une barrière en travers de la rue? Radical!
    Voyez la rue Victor Hugo barrée à son extrémité côté chaussée de Louvain. Cette rue conduit pourtant au cimetière Ste-Anne, lieu d'intérêt public s'il en est.

  • Et pourquoi ne pas répartir le flux de la circulation entre plusieurs rues et avenues ? Pourquoi certaines rues (rue du Ménil, rue Coleau, avenue Astrid, etc...) doivent se taper tout le trafic alors que des intérêts égoïstes exigent des sens interdits, des barrières et autres joyeuseté pour pouvoir être pépère chez eux ?

  • À chacun son petit problème. Habiter un clos vous met vous-même à l'abri du trafic de transit. Mais pour quitter votre clos ou pour y revenir, vous devenez le trafic de transit pour toutes les rues que vous empruntez. Comme tout le monde ! Le pré est toujours plus vert chez le voisin… que vous emmerdez à plaisir.
    Nous payons l'imprévoyance d'hier et le nombrilisme outrancier d'aujourd'hui. Sans compter les égoïsmes politiquement régionalisés et les comparaisons foireuses entre des situations hétéroclites.
    Tant de récriminations et de Yakas ou Yakapas n’engendreront aucune solution de mobilité tant que l’on croira résoudre localement et isolément des problèmes généraux.
    Rouler à 30 km engendre une pollution plus dense dans l’artère empruntée que si l’on y roule plus vite, car les particules « fines » sont moins bien brassées et dispersées. Les embouteillages « organisés » sont encore pires que les freinages et accélérations des chicanes et autres casse-vitesse.
    Dans les conditions industrielles et sociales actuelles, les véhicules électriques ne font que « délocaliser » la pollution et leur silence entraîne les protestations de tous ces assourdis de l’iPod et autres baladeurs qui veulent leur imposer plus de bruit… Vouloir mettre tout le monde à bicyclette en toutes circonstances est utopique, mais là – heureusement ? – on peut compter sur quelques rêveurs pour décimer le monde du vélo par des règles assassines comme l’ignorance des feux de circulation ou la circulation à contre-sens.
    Vouloir interdire à autrui le passage dans « sa » rue, par des barrières ou autres artifices est un déni de vie en société et un privilège d’exclusivité de l’espace public rendu abusivement privé.
    Nous n’avons pas les moyens de redessiner les voies de nos villes et campagnes. Point. Et les piètres véhicules collectifs de déplacement cumulent déjà au moins cinquante ans de retard sur les nécessités quotidiennes.
    On me rétorque que nous bénéficions du Proxibus… Donc, les commerces de Waterloo ouvrant en grande partie vers dix heures du matin, je peux prendre ce Proxibus à 8h19 au Capricorne pour me rendre à 8h32 au pseudo-boulevard Rolin et me réfugier au Carrefour ou au bistrot en attendant l’ouverture des magasins. Même pas possible de flâner au Proximus Center où l’on ne peut pas même s’asseoir en attendant d’éveiller l’intérêt commercial d’un préposé. Et, une fois mes achats terminés, il ne me reste plus qu’à attendre le premier des deux Proxibus de l’après-midi, vers 16h30 et revenir à Capricorne dix minutes plus tard. C’est vrai que, en plus de huit heures, j’ai tout le temps de magasiner comme l’on dit au Québec !
    Bien sûr, je peux aussi attendre les beaux jours et balader mes cheveux blancs sur mon vélo. Si j’arrive vivant et presque sec, je le mets où, mon vélo, devant la Poste ? Dans les écuries ? On me rétorque alors que la marche à pieds est salutaire à mon âge. Et qu’il y a les bus du TEC qui ne sont peut-être pas en grève. Admettons que chacun voie midi à sa porte, mais ce n’est pas très sérieux.
    Je suis impatient de savoir ce que les Z-experts nous concoctent comme nouveau plan de mobilité. Sûr qu’ils vont ponctuellement à vélo, comme moi dans ma jeunesse, de Waterloo (ou Bruxelles) à Ostende par tous les temps. C’est si bon d’arriver à destination comme un canard mouillé ! C’est si beau ce nuage de transpiration qui préfigure les brouillards d’automne ! Ou alors ils auront réinventé la voiture pliante, ousqu’on peut se mettre à deux dedans ?

  • Un clos ? Généralement couplé à un sentier de traverse, y a pas pire comme nuisance sonore, visuelle, trafic de transit des cyclistes, piétons vociférants, motos, piste d'apprentissage à la conduite ou de karting, terrain de foot, clients émétiques de l'ex-Doudingue, déversoir de déjections canines, piétaille hurlante et je reste poli.

  • depuis mi septembre le ton monte entre deux personnes alors que la réunion du 21. était positive pour le quartier, nuisance traffic et bruit.
    Un appel au calme donc

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel