"Le permis du magasin ACTION à Waterloo plus facile à obtenir que celui du LIDL"

Il y a quelques semaines, une affiche jaune et blanche du service de l'urbanisme est apparue devant l'ancien site du supermarché Aldi de Waterloo

Ce dernier ayant en effet déménagé dans le nouveau complexe Les Jardins du Vallon de l'autre côté de la chaussée de Bruxelles, son ancienne surface devenait libre. Et c'est Action Belgium BVBA, filiale de la chaîne d'hollandaise Action, qui souhaite s'y installer.

Magasin Action Affiche permis WP_20170616_17_52_44_Pro.jpg

Créé en 1993 aux Pays-Bas, Action, dont le slogan est verrassend volledig, verbazend voordelig (étonnamment complet, incroyablement bon marché), compte plus de 850 magasins aux Pays-Bas, en Belgique, au Grand-Duché de Luxembourg, en France, en Allemagne et en Autriche.

100 magasins, 750 personnes

Le concept a connu une forte croissance. En 2005, la première succursale belge a ouvert ses portes. Aujourd’hui, on compte une centaine de magasins Action en Belgique qui occupent environ 750 personnes.

L’assortiment d’Action se compose d’articles non alimentaires à prix (très) compétitifs : papeterie, jeux et jouets, articles de ménage, jardinage, cosmétique, textile, verrerie, bricolage, décoration, articles de saison, etc.

Réoccupation de l'ancien Aldi

Magasin Action Capture.JPG

La société Action Belgium a donc introduit une demande de permis d'implantation commerciale (PIC) pour la réoccupation, moyennant des aménagements intérieurs mineurs, de l'ancien bâtiment d'Aldi et de Renmans au 412 de la chaussée de Bruxelles à Waterloo. Notons que ce nouveau magasin Action ne devrait pas remplacer celui de Braine-l'Alleud.

Les arguments légaux d'Action Belgium

Voici, en résumé, comment Action Belgium justifie sa demande de permis d'implantation commerciale à Waterloo au regard des quatre critères légaux que sont la protection du consommateur, la protection de l'environnement urbain, la politique de l'emploi et la contribution à une mobilité plus durable :

"Le nouveau magasin Action s'inscrit au sein d'un complexe commercial existant comprenant plusieurs points de vente.

Le projet du nouveau magasin Action, dans la distribution non alimentaire, avec bon rapport qualité/prix, se justifie particulièrement du point de vue du Schéma régional de développement commercial (SRDC) grâce à une implantation sur la section centrale de l'artère commerciale de la chaussée de Bruxelles, en permettant une diversité de l'offre sur celle-ci, pour rappel fortement orientée sur le haut de gamme.

Son implantation dans le nodule Waterloo centre permet ainsi de dynamiser l'équipement commercial de centre urbain et assure la mixité commerciale. Le projet permet de répondre à un réel besoin de la part de consommateurs locaux qui disposent d'un revenu faible au sein d'une commune dont les habitants et commerces correspondent à de hauts niveaux de richesses.

Waterloo est un important pôle commercial d'achats semi-courants qui justifie pleinement la présente mixité commerciale qui sera réalisée par Action. La commune de Waterloo comprend 29 794 habitants et sa zone d'influence s'étend, pour les achats semi-courants, sur les communes voisines de Braine-l'Alleud et Lasne qui sont nettement moins bien équipées que Waterloo.

Le projet d'établissement d'un magasin Action est favorable à la mixité commerciale et à une bonne structuration de l'équipement commercial sur Waterloo grâce tout d'abord à son implantation au sein d'un complexe commercial existant et plus généralement à une situation au coeur de l'artère commerciale de Waterloo, la chaussée de Bruxelles.

Il se situe à environ 500 m de l'hypercentre (galerie Wellington). Cette implantation permet au magasin Action d'entretenir un maximum de synergies et complémentarités avec les commerces de la commune.

Ce projet est d’un intérêt pour la protection de l’environnement urbain (critère de l’autorisation du PIC) car il permet la réoccupation d'un bâtiment commercial, qui constitue un module d'un complexe existant, au coeur de l'artère urbaine et de commerces de Waterloo. 

Il s'agit du premier module du complexe visible depuis la chaussée de Bruxelles (N5). Sa réoccupation est de la sorte essentielle dans le but de maintenir l'attractivité de ce complexe, et plus généralement de l'artère urbaine et commerciale de la chaussée de Bruxelles.

Le projet d'établissement d'Action permettra de réaliser des créations d'emplois de 4 employés à temps plein et 10 à temps partiel grâce à la réoccupation du module commercial libéré par Aldi-Renmans. Il s'agit d'un niveau d'emploi relativement élevé pour 738 m² net de vente. Le projet est aussi une réelle opportunité en matière d'emplois.

La facilité d’accès pour les véhicules de la clientèle et l'intégration des flux de trafic générés sont assurés grâce à l'implantation sur la chaussée de Bruxelles. Le parking du complexe est existant.

Remarquons que les flux de trafic automobiles générés par Action seront inférieurs à ceux de l'occupation précédente par Aldi-Renmans. L’accessibilité est multimodale avec, pour les transports en commun, un arrêt de bus TEC à une centaine de mètres. Les trottoirs sur la chaussée de Bruxelles au niveau du projet sont de bonne qualité et le site est bordé par une voirie réservée aux piétons et cyclistes."  (Extrait de la demande de permis d'implantation commerciale d'Action Belgium BVBA par le bureau Urbanecom)

Toujours le même problème à Waterloo : la mobilité

La commune ne s'est pas encore prononcée sur la demande de permis d'Action Belgium. Un mandataire exécutif communal explique : "On a surtout des craintes par rapport à la mobilité autour du magasin en voyant ce qui se passe près de celui de Braine-l’Alleud. Certains riverains directs habitant le quartier résidentiel à l'arrière du magasin projeté à Waterloo ont les mêmes craintes. Il est aussi dommage qu’un commerce de ce type vienne concurrencer un magasin comme Blokker ou Casa qui n’ont pas la vie facile."

Obtention du permis plus facile pour Action

Il ajoute cependant : "Le permis du magasin Action à Waterloo devrait être plus facile à obtenir que celui du supermarché Lidl (NDLR : la commune a intenté une action au Conseil d'Etat contre l'implantation de Lidl à Waterloo). En effet, dans le cas d'Action, il s'agit de la simple réoccupation d'une surface commerciale tandis que Lidl projette de rehausser d'un niveau le magasin Cuir N°1 au nord de la commune." (Voir articles ici et ).

Magasin Action WP_20170713_21_49_41_Pro.jpg

Magasin Action WP_20170713_21_47_56_Pro (1).jpg

Il nous revient aussi que la commune essaye de convaincre Action de s'installer du côté du Media Markt. Pour l'instant, la demande de permis d'Action Belgium suit son cours, on en saura plus dans quelques semaines. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

La commune de Waterloo a marqué très fermement son opposition au projet d'implantation d'un supermarché Lidl à la frontière de Rhode-Saint-Genèse en allant au Conseil d'Etat contre ce projet.

Principales raisons invoquées : les problèmes potentiels de mobilité liés à l'afflux de clients et la hauteur du supermarché qui surmonterait les jardins des propriétés avoisinantes. On a aussi prétendu que la présence du hard discounter Lidl porterait atteinte à l'image de Waterloo alors qu'il y a déjà un magasin Aldi sur son territoire.

S'il est vrai, ce dernier argument est difficilement compréhensible quand on sait que la chaîne Lidl est en train de transformer en profondeur ses supermarchés pour leur donner une nouvelle identité plus smart (voir article ici).

On est curieux de connaître la position et l'attitude de la commune à l'égard du projet d'Action dans l'espace récemment libéré par Aldi sur la chaussée de Bruxelles dès lors que la problématique de la mobilité (et éventuellement de la soi-disant dégradation de l'image communale) se pose ici de manière fort similaire.

Pour rester cohérente, la commune va-t-elle utiliser, comme dans le dossier Lidl, tous les leviers en son pouvoir pour s'opposer à l'arrivée d'Action à Waterloo ou inciter son installation à un autre endroit ? TdG 

 

8 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Entreprendre, Politique Imprimer

Commentaires

  • Il ne fallait pas être pauvre pour faire ses courses au Aldi de Waterloo, on y rencontre également des gens TRES fortunés qui n'ont pas envie de dépenser leur sous ( de gros radins quoi car lorsque l'on connait les conditions de travail de ces gens)

  • A méditer.. certains jours le trafic est infernal aux alentours du ACTION de Braine l'Alleud et le rond-point sur la chaussée d'Alsemberg à l'arrêt.. et les parkings des commerçants voisins sauvagement squattés..!!!!

  • Si vous appelez cela un parking, c'est un coupe-gorge ; de plus, ceux et celles qui se "précipitent" chez Action Braine-l'Alleud, avec leurs 4x4 (Porschz, Audi ... etc ...), ne savent la plupart du temps pas conduire leur machine ....
    Et vous, vous magasinez dans quels commerces ?

  • Non alimentaire ? Boissons, biscuits, chocolats et autres bonbons y sont vendus

  • Pour moi c'est une excellente nouvelle. Tout comme un Lidl à l'entrée de Waterloo ce serait une formidable opportunité. En lieu et place de faire l'ensemble de nos courses à Braine-l'Alleud, nous les ferions à Waterloo. La commune de Braine-l'Alleud a l'intelligence d'accepter ces magasins et ainsi satisfaire ses électeurs (...) si Waterloo pouvait avoir la même intelligence (?) Qt à votre excuse de mobilité, laissez moi rire, la sucrerie, les constructions d'appartements sur le moindre centimètre de verdure , là tout va bien madame la marquise ... Arrêtez donc de vous pincer le nez qd il s'agit de satisfaire la majorité de vos électeurs contre une minorité prétentieuse . Action, Lidl et autres magasins du style ne sont pas des lieux honteux et/ou des déchetteries. Si vous voulez aller chez RoB allez-y donc, ... mais sans moi ! :-)

  • Mais "cn" a tout à fait raison ! On construit n'importe quel immeuble à appartements sans réserver d'espaces verts, ces appartements sont hors de prix et on fait des histoires pour des chaines de magasins à prix modérés : la concurrence est toujours une belle source de diminution des prix pour les consommateurs ! Dans ce domaine : merci Colruyt ! comparez ses prix et la qualité de ses marchandises avec celle des autres ! (je ne fais pas partie de Colruyt, pour info...)

  • Il est incontestable qu'à Waterloo, beaucoup pratiquent avec conviction et ardeur la politique "NIMBY" ( = Not In My Back Yard) = pas chez moi mais chez les autres, OK).
    Ce ne sont pas les commerces qui font la "qualité" d'une population X, mais bien les gens qui les fréquentent. Et là, on peut dire qu'il y a à boire et à manger. Réfléchissez-y Mesdames et Messieurs les sûrs de vous ...
    En tout cas, depuis le départ de Monsieur Kubla, on peut dire qu'à Waterloo, ... c'est tout et n'importe quoi ....

  • Action arriverait à waterloo .... mais que se passe t il chez creacorner ? sur immoweb on y voit depuis mi juillet la surface commerciale à louer ...et une mention de prix de fonds de commerce .... demenagement ? fermeture ????? voilà un nouveau mystère à éclaircir !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel