Voici le nouveau projet de 65 appartements et de 8 magasins sur le boulevard Rolin ! (+ images)

Il y avait donc bien anguille sous roche : la SPRL bruxelloise BEMAP IMMO a bien introduit une demande de permis intégré pour la construction d'appartements et de commerces

Le blog Sudinfo Waterloo était en effet le premier à révéler cette information dans un article du 28 février 2017. La première présentation du projet immobilier dénommé WOO à la bourgmestre Florence Reuter, à l'échevin de l'urbanisme Cédric Tumelaire et à la responsable du service urbanisme François Govaerts a eu lieu le 6 octobre 2016.

Situation Capture.JPG

En face du supermarché Delhaize de Waterloo

Le projet s'étale sur une longueur de 153 mètres sur le boulevard Henri Rolin en face du Delhaize et sur une profondeur moyenne de 50 mètres vers le parc communal Jules Descampe dont, pour information, la surface est de 4,5 hectares.

A-Capture.JPG

Galerie Capture.JPG

Cliquez sur les images pour les agrandir

Dans sa demande de permis intégré, BEMAP IMMO prévoit :

- la démolition de plusieurs bâtiments existants dont les commerces de la galerie du Petit Paris datant des années 70 et celui de Medi-Market entre autres 

- la construction d'un ensemble immobilier mixte logements + commerces d'une surface de 10 643 m2 et d'un niveau en sous-sol

Trois immeubles de 4 étages

Les 3 immeubles de ce complexe seront du type rez-de-chaussée + 3 étages + penthouse en retrait. Ils comprendront 65 appartements (18 x 1 chambre, 36 x 2 chambres et 11 x 3 chambres) et 8 unités commerciales.

E face Capture.JPG

La surface moyenne des logements sera d'environ 99m2/appartement car l'intention du promoteur est de vendre des appartements spacieux avec de grandes terrasses favorisant ainsi l’installation durable des habitants. S'y ajouteront 89 places de parking en sous-sol réservées aux occupants des 65 appartements, soit 1,37 place de parking par logement.

8 magasins moyen/haut de gamme

Quant aux commerces envisagés, ils seront du type moyen/haut de gamme, voire "espace créateur" ou "luxe", dans les segments de l'équipement de la personne et celui de la maison. Les 8 commerces bénéficieront de 68 places de parking (42 en sous-sol et 26 à l'air libre).

F photographe Capture.JPGH2 magasins Capture.JPGG intérieur Capture.JPG

"Transparence, légèreté, vie et nature"

Dans la demande de permis intégré, les bureaux d'architectes mandatés par BEMAP IMMO décrivent le projet comme suit dans leur rapport :

"Les matériaux de façade invitent l’esprit à l’évasion et l’imaginaire… la cabane de bois ouverte vers l’extérieur, perchée en hauteur, faite par l’homme en harmonie avec la nature. Un lieu d’aventure, de découverte et de repli, une maison où on se retranche pour vivre, rêver et penser la ville autrement."

D Capture.JPG

"Le projet propose des formes organiques et fluides, des matières nobles et naturelles. Cette architecture sera inédite pour la commune, elle exprimera dans sa forme l’ordre et la souplesse, la sérénité et la nuance, l’invitation et la douceur. Elle exprimera par ses matières la transparence, la légèreté, la vie et la nature."

Un ratio de parking "supérieur à la tendance régionale"

Sur le plan de la mobilité, outre la proximité de la gare et des lignes TEC, le rapport des architectes note ceci : "La tendance tant environnementale qu’économique et esthétique encourage la réduction du parc automobile par habitant et la place de la voiture dans le paysage. Il est cependant encore nécessaire de prévoir des emplacements de parking en surface pour les visiteurs et les commerces. Nous proposons un ratio à 1,4 emplacement de parking en sous-sol par logement, ce qui est supérieur à la tendance régionale mais utile tenant compte de contexte socio-économique de Waterloo."

Le skate park dans le parc

Par ailleurs, dans une note d'intention concernant l'ancrage du projet dans son contexte, il est suggéré de déplacer le skate park, au faible intérêt esthétique, dans le parc communal pour augmenter l'attractivité de ce dernier.

Last but not least, la grande prairie située le long de la rue François Libert, derrière le Domino's Pizza, n'est pas impactée par le projet dont question dans ces lignes.

S'il remplace des bâtiments vétustes et un chancre par des immeubles dont l'architecture et l'esthétique sont innovantes dans la commune et soignées, le projet immobilier WOO, avec une occupation maximale de 246 personnes, contribuera à rapprocher Waterloo du seuil de 30 000 habitants et jettera 89 voitures supplémentaires sur les voiries communales. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Carrefour Capture.JPGC latéral Capture.JPG

N.B.: l'enquête publique relative au projet WOO est en cours et se clôturera le 29 août à 11 heures. Le dossier peut être consulté au service urbanisme de la commune tous les jours ouvrables de 8h00 à 11h30 et les samedis 19 et 26 août de 9h00 à 12h00.

Des observations écrites et orales peuvent être formulées au service urbanisme durant les horaires ci-dessus. Les remarques écrites sont à adresser à : Maison communale, service urbanisme, rue François Libert 28 à 1410 Waterloo.

17 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Entreprendre - Immobilier Imprimer

Commentaires

  • 89 voitures supplémentaires ? Quand on sait que la moyenne est de deux voitures par ménage pour le moment... Il faudra aussi trouver des amateurs pour des appartements chers et non moyen de gamme. Et puis, vivre au-dessus de commerces avec des terrasses éventuelles sur un boulevard très passant... Il n'y a pas à dire, la qualité de vie va de mieux en mieux à Waterloo/Bruxelles bis.

  • D'accord avec le commentaire, sauf que ces nouveaux habitants engorgeront -en principe-moins le centre avec leur voiture puisqu'ils en sont à 3 minutes à pied...et en face du Delhaize

  • Encore des appartements pour personnes nanties et âgées, qui n'auront qu'à traverser pour faire leurs courses alimentaires au Delhaize d'en face, dont le parking deviendra encore moins accessible aux heures de pointe parce que certaines personnes prendront encore leurs voitures pour charger leurs marchandises. Comme si Waterloo manquait de commerces de luxe !
    On va se souvenir de tout cela aux prochaines élections communales car toujours pas de projets de logements dits "sociaux"....

  • Encore un projet démentiel et une enquête publique durant les vacances (clôture de l'enquête : le 29 août) !!!

  • Il est vrai que ce n'est pas la première fois qu'une enquête publique se fait pendant les vacances d'été, limitant ainsi le nombre de personnes ayant la possibilité de réagir!

  • La Commune de Waterloo souhaite réagir à l'article publié sur le blog Sudinfo Waterloo et intitulé "Voici le nouveau projet de 65 appartements et de 8 magasins sur le boulevard Rolin". Elle regrette qu'il puisse laisser penser que le projet qui y est présenté a déjà fait l'objet d'un avis officiel.
    Il n'en est rien : le Collège et l'administration s'exprimeront uniquement sur ce dossier dans le cadre de l'enquête publique en cours, comme l'exige la loi et comme chaque citoyen a la possibilité de le faire.
    L'emploi du conditionnel aurait été, à ce titre, plus judicieux et plus conforme à la réalité.
    La Commune de Waterloo souhaite rappeler que la tenue d'une enquête publique ne préfigure en rien l'avis de l'administration ou celui du Collège communal.
    L'organisation de ces enquêtes est régie par la loi. Elle permet à tout un chacun de consulter les dossiers présentés à l'administration et d'y verser officiellement son avis et ses remarques. Dans le cadre de projets importants, relevant de l'autorité régionale, ceux-ci sont ensuite transmis au fonctionnaire délégué de la Région wallonne et/ou au gouvernement wallon.
    Dès lors qu'une demande de permis est introduite auprès de l'administration, celle-ci est tenue de la traiter conformément à la réglementation en la matière. Le cas échéant, l'enquête publique doit donc être réalisée et ce, quelle que soit la position des autorités sur le dossier.

  • Je constate qu'il y a des promoteurs qui viennent à Waterloo pour gagner encore plus tandis que les logements sociaux restent en-dessous des quotas ce qui a pour conséquence qu'aux prochaines élections le parti au pouvoir opposé au quota se verra encore renforcé du fait de ses habitants majoritairement à l'aise avec leur portefeuille

  • Ce projet de nouveaux appartements de luxe et de commerces supplémentaires, dont sans doute de nombreux "textiles", qui débordent déjà partout, est insupportable pour les habitants. Cela concourt à encombrer encore plus les rues déjà saturées. Waterloo devient un enfer pour les automobilistes ! Trop d'habitants n'est pas un but louable. Il faut surtout se limiter à une qualité de vie qui disparaît à cause de la surpopulation. Le Médiamarket était génial, le personnel qualifié, et les produits intéressants. C'est un véritable scandale ! On vise les records, pour les revenus des édiles communales, mais où cela nous mènera-t-il ? Réfléchissez-y bien. Si cela continue beaucoup de résidents vont fuir la masse. Et les petits couples ne trouveront pas à se loger vu les prix pratiqués.

  • Ce que je ne comprends pas, c'est que malgré le nombre de surfaces commerciales qui sont fermées à Waterloo, y compris sur l'artère principale, on continue à en construire...
    Ne pourrait-on pas commencer par réhabiliter ce qui existe?

  • bravo !
    Bien vu :-)

  • bravo !
    Bien vu :-)

  • et un même projet dont l'accès déboucherait sur l'avenue Reine Astrid, près de la moules à gogo.
    pas d'inquiétude, la commune et Mr mobilité veille à la bonne circulation en bloquant les magasins n'ayant pas l'enseigne "ROB" tout va bien ! ;-)

  • Les représentants communaux n'ont qu'un objectif, faire de Waterloo LE haut lieu des nantis en évacuant les classes moyennes et autres.
    C'est pas très malin, bientôt les représentants communaux seront à leur tour les cas sociaux de Waterloo, plus pauvres que "leurs" chers citoyens triés sur le volet ... et à leur tour ils se feront expulser. Lol

  • Encore une fois, les réactions violentes et égocentriques fusent de toutes parts, sans laisser le temps à l'enquête publique de se dérouler sereinement :
    1°/ il s'agit pour le moment, d'un projet d'intentions ;
    2°/ où résident ces personnes qui crient le plus fort ? ;
    3°/ avant de hurler au pendu, il faut analyser le contenu :
    - ce projet va permettre de "nettoyer" un chancre, guère accueillant, très bruyant (STAMP qui donnent des nuits blanches aux environs tous les jeudis, vendredis, samedis et dimanches, de 23h00 à 4h00 le lendemain) et peu significatif de l'esprit du quartier;
    - si de nouveaux résidents s'y installent, c'est pour avoir tout à portée de main, SANS VOITURE ... donc, dire qu'ils vont surcharger le trafic de Waterloo, c'est vite dit ;
    - affirmer que cela va encore plus encombrer le parking de Delhaize, il faudrait analyser QUI grogne le plus sur ledit parking et d'où il vient, et pourquoi .... (travailleurs des commerces de la chaussée ...);
    - je parierais bien ma ... que ceux qui se plaignent le plus n'habitent même pas le "Petit Paris", ne savent pas de quoi ils parlent, et en plus, ne sont pas concernés par cette problématique.
    Faites un rapide "micro-trottoir" dans les rues adjacentes, et vous entendrez les VRAIS commentaires.
    Lasne, Braine-l'Alleud, Rhode Saint Genèse, c'est plus loin ... Allez y "revendiquer", et laisser nous tranquilles.

  • Peut-être, Monsieur (Madame) cn ...
    Mais, de la "musique" de bastringue pour baltringues dans un quartier résidentiel, cela ne le fait pas trop ...
    Ailleurs, les lieux de loisirs et de divertissement pour la jeunesse se trouvent plutôt sur la périphérie des localités ... C'est du bon sens, tout simplement, pour donner de la visibilité (enseignes lumineuses), de l'accessibilité (parkings) et de la quiétude (pour faire n'importe quoi) à notre élite de demain ...

  • Bonjour,

    Le dossier relatif à ce projet est disponible à l'adresse https://goo.gl/ZULeRT

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel