6500 fans du Scottish way of life à Hougoumont ! (+ photos)

Ce week-end avait lieu la 2e édition des Scottish Days dans la ferme historique d'Hougoumont à Braine-l'Alleud

Pour des questions de calendrier, l'événement s'étalait sur deux journées au lieu de trois comme l'année passée, ce qui est un premier point positif à notre humble avis.

Après un samedi en demi teinte à cause des prévisions météorologiques maussades qui ont probablement refroidi plus d'un amateur de culture écossaise, le dimanche attira la grande foule.

DSC_2118.JPG

Les organisateurs avaient d'ailleurs bien été inspirés de louer la prairie en face du nouveau parking de la route du Lion pour accueillir les nombreux automobilistes sympathiquement guidés par des scouts d'une troupe... d'Auvelais puisqu'aucune troupe de Waterloo ou de Braine-l'Alleud n'a répondu positivement à l'appel des organisateurs. La navette de bus a conduit sans relâche les visiteurs vers la ferme d'Hougoumont.

80 attractions

DSC_2121.JPG

Sur place, environ 80 animations et attractions leur étaient proposées : des jeux de force typiquement écossais  au nouveau et séduisant concours de chiens de berger en passant par les orchestres de cornemuses, les 80 mariages clandestins célébrés dans la chapelle pendant deux jours, les artisans, les boutiques de kilts, le bar à whisky aux 180 bouteilles différentes, etc.

DSC_2108.JPG

Séquence émotion : des dizaine de cornemuses jouent ensemble

On a aussi remarqué les nouveaux oiseaux géants et les dragons animés qui ont évolué dans la cour et le verger de la ferme. Les food trucks ont été assaillis et deux sont même tombés à court de marchandises dimanche en fin d'après-midi. Très impressionnant et remuant fut le défilé final du mass band réunissant tous les orchestres de cornemuses présents qui ont joué plusieurs morceaux ensemble.

DSC_2092.JPGDSC_2133.JPGDSC_2135.JPG

Des clans authentiques

Le grand plus de cette 2e édition, c'est la présence perceptible et fédératrice des représentants de plusieurs clans (familles) écossais qui a donné la touche d'authenticité nécessaire aux Scottish Days.

"C'est grâce à l'entrain et à la motivation de Tom Hye, membre du clan Hay vivant en Belgique depuis 40 ans, que ces clans ont accepté de venir ici. Tom tenait aussi beaucoup à ce que les clans puissent rendre hommage aux victimes de la bataille et de toutes les guerres devant le monument d'Hougoumont" explique Etienne Claude, directeur du champ de bataille de Waterloo et du musée Wellington. Il ajoute : "C'est étonnant et sympa de voir le nombre de visiteurs qui viennent en kilt."

DSC_2094.JPG

Tom Hye en compagnie d'Emmanuelle Collet de l'équipe organisatrice

Troisième édition en vue

Quant à Cédric Monnoye, initiateur et organisateur des Scottish Days avec son équipe, il affirme : "Il est difficile de citer des aspects de l'événement à améliorer. On est satisfait de son déroulement au point qu'une 3e édition est très probable." Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

DSC_2134.JPG

0 commentaire Catégories : Culture et histoire, Evénements, Loisirs et temps libre Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel