Un nouvel allié japonais pour le champ de bataille de Waterloo !

Le 31 août prochain, le Mémorial 1815 accueillera une délégation officielle et une exposition du champ de bataille japonais de Sekigahara

A l’initiative de ce dernier, un sommet mondial s'était tenu à Sekigahara en mars 2016 avec les représentants des champs de bataille de Sekigahara, de Waterloo et de Gettysburg (USA).

Les trois sites  avaient alors signé une déclaration de coopération dont un des prolongements est le jumelage annoncé aujourd'hui entre ceux de Waterloo et de Sekigahara.

Le plus grand combat de samouraïs

C’est à Sekigahara que s’est déroulée les 20 et 21 octobre 1600 la plus grande bataille historique de samouraïs. Evénement majeur de l'histoire du Japon, elle a coûté la vie à plus de 8 000 samouraïs, et a abouti à la réunification de l’est et de l’ouest du Japon ainsi qu’à la création de la nouvelle dynastie des Tokugawa qui régnera en paix pendant 260 ans.

Lieu touristique très populaire et visité, Sekigahara est un des champs de bataille les mieux préservés au Japon. Outre le musée et les vestiges de l’époque, les postes de commandement des différents chefs de guerre sont matérialisés par des drapeaux et des stèles commémoratives. Des plans détaillés et des guides contribuent à rendre instructive la visite du site et des alentours. Le site fait partie du top 3 mondial des champs de bataille.

Des autorités japonaises feront spécialement le voyage

A l'occasion du jumelage, l’intercommunale Bataille de Waterloo 1815 organise le jeudi 31 août une cérémonie protocolaire pour sceller l'accord de partenariat entre les deux champs de bataille.

Jumelage 1 Capture.JPG

Outre la cérémonie, le programme de la journée comprendra la visite des attractions du champ de bataille de Waterloo, un déjeuner-réception avec les autorités locales et un atelier pour enfants qui pourront se déguiser samouraï.

Deux jours pour voir les costumes des généraux japonais

Une exposition temporaire sur la bataille japonaise de Sekigahara sera aussi visible dans le hall du Mémorial 1815 le 31 août et jusque 15 heures le 1er septembre. Elle consiste en un ensemble de panneaux explicatifs de la bataille ainsi que les sept costumes des sept généraux qui se sont affrontés lors de la bataille.

Jumelage 4 Capture.JPG

L’Ambassadeur du Japon, le gouverneur de la préfecture de Gifu et le maire de Sekigahara feront spécialement le déplacement pour participer à la cérémonie. Du côté belge, seront présents le gouverneur du la province du Brabant wallon Gilles Mahieu, le député-bourgmestre de Braine-l’Alleud Vincent Scourneau et la présidente de l’intercommunale Bataille de Waterloo 1815 Nathalie du Parc Locmaria.

Mot d'ordre : synergie

Ce jumelage entre les champs de bataille de Waterloo et de Sekigahara est le premier pas vers le développement de leur collaboration. Après de longues années de conservation et de gestion des sites historiques, ils continuent d’acquérir une expérience précieuse.

Par le biais d’échanges mutuels et le renforcement de leurs relations, le projet vise, d'une part, à faire reconnaître l’importance et la valeur des vestiges historiques et, d'autre part, à améliorer la préservation et la gestion des champs de bataille au bénéfice des générations futures.

Des enfants-samouraïs

Ce jeudi 31 août, la cérémonie protocolaire du jumelage sera assortie d'une activité pour les enfants : à 15 heures, ils sont invités à participer à une animation en costumes et armures de samouraïs dans le Mémorial 1815 (route du Lion à Braine-l'Alleud). Ils auront droit à leur photo en guerrier japonais et recevront des cadeaux.

Jumelage 3 20994044_1631083516914664_7051289969675987435_n.jpg

Le nombre de places étant limité, il est indispensable de réserver en téléphonant 02 389 17 60 ou en envoyant un e-mail à marie.allard@waterloo1815.be.

Belle et intéressante initiative que ce partenariat entre champs de bataille qui devrait générer des synergies nouvelles et qui pourrait s'élargir, pourquoi pas, à d'autres lieux de bataille (Austerlitz, Verdun, Normandie, Ardennes, ...). Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire Imprimer

Commentaires

  • Franchement ne peut -on ressentir un réel malaise devant pareil"jumelage" de lieux où les gens se sont étripés avec haine et barbarie, où il y a eu tant de souffrances ? bientôt on assistera au "jumelage" de la plage d'Omaha en Normandie avec Stalingrad à moins que cela ne soit celui de Breendonk avec Auschwitz ?

  • En ce qui me concerne, je salue ce jumelage et cette initiative. Les deux batailles sont notoires et mettent surtout en évidence certaines valeurs, comme le courage et le patriotisme. Des valeurs qui, fort malheureusement, se perdent de nos jours... C'est un bel hommage rendu à ces Hommes, à ces Peuples, qui se sont battus pour une cause et un idéal. Saluons nos Amis Japonais qui nous honorent par ce partenariat.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel