Beaucoup d'émotion au drink de Philippe et Claire Goffe qui quittent leur librairie Graffiti !

Cette fois, ça y est : Philippe et Claire Goffe arrêtent leur carrière de libraires après 40 ans d'activité

On le sait depuis début septembre, la librairie Graffiti qu'ils ont fondée en plein centre-ville a été vendue à deux dames (voir article ici). A l'occasion de leur départ, le couple nouvellement retraité offraient un apéritif dimanche dans leur magasin. Des signes de reconnaissance les attendaient.

Plus de 70 amis de Graffiti, de Philippe et Claire et de la lecture avaient rejoint the place to be ce dimanche matin à Waterloo. Au milieu du drink, accompagnée de l'échevin de la culture Yves Vander Cruysen, la bourgmestre Florence Reuter a pris la parole : "Graffiti, c'est une institution, c'est l'âme de la culture à Waterloo. Nous sommes ravis que cette institution soit reprise par deux femmes. On vous remercie pour votre rôle dans la vie culturelle à Waterloo. Un pan d'histoire s'en va."

Médaille de Waterloo

DSC_0112.JPG

En guise de reconnaissance, au nom de la commune, Florence Reuter a ensuite remis la médaille de Waterloo à Philippe Goffe. Selon Yves Vander Cruysen, cette médaille n'a été attribuée qu'une quarantaine de fois.

Graffiti, une institution

DSC_0157a.jpg"Je ne vais pas être long car je suis émotif, avoue Philippe Goffe. Depuis notre annonce de départ, nous avons reçu énormément de témoignages au point que nous avons été surpris car on ne se rendait pas compte que Graffiti était une institution. Mais le meilleur moment pour partir, c'est celui où tout le monde veut que vous restiez. Je remercie les clients et notre équipe. La vie continue avec deux femmes volontaires et désireuses de continuer la librairie. Notre devise à Claire et moi était l'indépendance, la qualité de l'offre et du service. Au sommet de la roche de Solutré, Mitterrand a dit un jour : je vois ce qui a été fait mais je vois surtout ce qui ne change pas."

Se tournant affectueusement vers son épouse Claire qui essuie quelques larmes, Philippe conclut : "On dit généralement qu'il est impossible de travailler en couple. Eh bien, je le confirme !"

Avec subtilité et humour, un lecteur a rendu hommage aux deux libraires en attribuant un titre de livre détourné à chacune des étapes du développement de Graffiti : Philippe et Claire à l'école des libraires ; Philippe et Claire et la chambre des secrets ; Le Prisonnier de la rentrée scolaire ; Philippe et Claire et le désordre des 382 livres de la rentrée ; Le Prince des médias ; La Coupe est pleine et Philippe et Claire et les reliques de Graffiti.

DSC_0135.JPG

Sophie Creuz et les autres membres de l'équipe de la librairie ont remis au couple un livret qu'ils baptisé le bêtisier de Graffiti selon le personnel et les clients ainsi qu'une corbeille pleine de bonnes choses.

DSC_0139.JPG

Reconnaissance familiale

Le temps des hommages s'est achevé par celui d'un des quatre fils Goffe également ému : "Graffiti, c'est votre projet professionnel, c'est un lieu d'échanges et de vie, un pôle culturel. On a d'abord appris le métier de libraire à Braine-l'Alleud, puis la librairie a grandi : déménagement, agrandissement et aujourd'hui emploi de huit personnes. Vos quatre fils et vos trois petits-enfants veulent vous témoigner leur reconnaissance. Marguerite Yourcenar que vous aimez a dit : il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin. Nous vous remercions de nous y avoir embarqué."

DSC_0150.JPG

L'apéro s'est poursuivi dans une bonne humeur teintée de mélancolie et, comme souvent dans ce lieu, des échanges ont vu le jour entre des lecteurs qui, ne se connaissant parfois pas, discutaient de livres et se conseillaient des lectures.

En ce beau dimanche ensoleillé, la première page du magnifique livre Graffiti se tourne mais le livre n'est heureusement pas fermé. Ce qui est sûr, c'est que la famille Goffe manquera à beaucoup. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Culture et histoire, WIP - Waterloo's Important Persons Imprimer

Commentaires

  • Il aurait été sympathique de présenter les nouvelles propriétaires. D'ailleurs, je leur souhaite belle réussite!

  • Bonjour,
    Lisez attentivement l'article et vous y découvrirez un lien vers un article précédent où les deux dames qui reprennent Graffiti sont présentées.
    Bien à vous

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel