En octobre, Waterloo et WaHFF fêteront leurs prometteuses noces de bois ! (+ vidéos)

Cela va faire en effet cinq ans que le Waterloo Historical Film Festival (WaHFF) fait la noce avec sa commune d'accueil

L'événement, qui se tiendra du 19 au 22 octobre 2017, commence à prendre ses marques et à s'installer dans le paysage cinématographique waterlootois et (brabançon) wallon. Il éveille aussi un certain intérêt international.

La 5e édition a été récemment présentée par ses initiateurs-facilitateurs-organisateurs. "On va fêter le 5e anniversaire du festival, ce qui lui assure une crédibilité croissante, affirme l'échevin de la culture Yves Vander Cruysen. A preuve, BeTV s'ajoute à nos autres partenaires. Nous avons visionné une centaine de films de fiction et 60 à 70 documentaires. Pour cette édition, on s'est dirigé vers un plus grand éclectisme avec p. ex. moins de films sur la deuxième guerre mondiale. Il y aura bien sûr toujours des avant-premières internationales."

L'audace paie

Le directeur du festival Cédric Monnoye a enchaîné en rappelant que "créer un événement dont la thématique est l'histoire avait été une initiative osée en Brabant wallon il y a cinq ans. Pour que le WaHFF soit une réussite, tous les facteurs sont importants : la sélection officielle, les invités connus, les jurys, les activités connexes et les partenaires que sont les Cinés Wellington, les bénévoles, le Martin's Grand Hôtel, les restaurants et les partenaires financiers dont la province du Brabant wallon qui finance 50% du festival).

Un festival intergénérationnel

Représentant cette dernière, le député provincial waterlootois Tanguy Stuckens "s'est réjoui du succès grandissant du WaHFF auprès du public, des partenaires et des bénévoles. A la province, on veut cibler toutes les tranches de la jeunesse par quatre séances pédagogiques destinées aux élèves, le jury Jeunes Europe Direct (des jeunes Européens du Brabant wallon et des jeunes Brabançons wallons) et les quatre séances Special Kids animées par l'animatrice cinéma de la RTBF Cathy Immelen."

DSC_0172.JPG

Alban de Fraipont, Cédric Monnoye, Yves Vander Cruysen et Tanguy Stuckens

Acteurs de plus en plus actif dans le festival, notamment pour ce qui concerne le visionnage préalable des films et la programmation, Alban de Fraipont a ensuite présenté les huit films de la sélection officielle dont les histoires de l'Histoire se déroulent aux quatre coins de la planète : Québec, Hongrie, Lituanie, Italie, Syrie ou Pologne.

De très bons docus

Tout aussi intéressante - foi de blogueur - est la compétition documentaires. "Pour moi, un documentaire est réussi quand on a envie d'en savoir plus sur le sujet, déclare Yves Vander Cruysen. Cette année, nous avons reçu de très bons documentaires sur Jérôme Bosch, Hergé, … Le jury documentaire sera présidé par le journaliste waterlootois Alain Gerlache qui sera assisté de l'historien Philippe Braxhon, de l'éditeur waterlootois Alain Jourdan, de l'animateur de La Prem1ère Laurent Dehossay et par un nouvel arrivant, le réalisateur et scénariste Luc Jabon."

Programme Capture.JPG

Les documentaires seront récents (pas antérieurs à 2016) et essentiellement francophones car ceux réalisés en anglais sont le plus souvent réservés aux chaînes de télévision (à péage) anglophones. On notera que six réalisateurs de docus viendront au festival.

A côté des deux sélections officielles, il ne faut certainement pas délaisser les films hors compétition qui sont souvent passionnants et plus destinés au grand public. Au total, quatre avant-premières seront projetées : L'échange des princesses, Borg & McEnroe, Lumière ! L'aventure commence et Au revoir là-haut.

Ce qui fait du WaHFF un vrai festival de cinéma

Mais le WaHFF n'est pas uniquement une suite de projections de films et de docus. De nombreuses activités parallèles sont organisées pendant quatre jours qui font de l'événement un véritable festival : le gala d'ouverture ouvert au public pour la première fois, la chorale La Chantanne fait son cinéma, les petits déjeuners du festival, la ciné-conférence de Philippe Reynaert, la reconstitution du repas d'inauguration de l'Orient-Express et, last but not least, le gala de clôture avec la remise des Clions.

Toutes les informations utiles, le programme et les tickets sont disponibles sur le site internet du WaHFF nettement redesigné et amélioré : http://wahff.topdutop.be/.

Conseil : devenez festivalier !

On ne le répétera jamais assez : comme beaucoup d'événements culturels et divertissants tel le récent Waterlol Comedy Festival, le Waterloo Historical Film Festival a besoin de réunir un public nombreux pour se perpétuer. Devenez donc festivalier, croyez-en notre expérience, vous ne le regretterez pas ! Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Capture d’écran 2017-09-22 à 16.26.54.png

1 commentaire Catégories : Culture et histoire, Evénements, Loisirs et temps libre Imprimer

Commentaires

  • Je suis toujours très déçue qu'aucun des film primé ne puisse être visionné en salle (Wellington) après la clôture du festival...

Les commentaires sont fermés.