Le parcours de Napoléon scénographié au musée Wellington à Waterloo : un ravissement !

Après des mois de préparation, la nouvelle exposition du musée Wellington à Waterloo s'est ouverte ce vendredi 2 décembre

Hasard de l'histoire, cette date correspond au 213e anniversaire du sacre de Napoléon et au 212e anniversaire de la bataille d'Austerlitz. Intitulée Napoléon : de l'île de beauté à l'île perdue, l'exposition permet de suivre Napoleone Buonaparte, plus tard Napoléon Bonaparte, à travers le costume et son évolution.

En effet, le fil conducteur de l'exposition est formé par 21 costumes et uniformes, copies parfaites des originaux, prêtés par le célèbre sosie de Napoléon entre 2005 et 2015 : l'avocat français Frank Samson que beaucoup ont pu admiré lors des deux reconstitutions de la bataille de Waterloo à l'occasion de son bicentenaire en juin 2015.

Un voyage dans le temps

DSC_0731.JPG

"On dit que voyager dans le temps est impossible. Moi, je dis que c'est possible car j'ai porté le bicorne sur divers champs de batailles, affirme Frank Samson. Tous les costumes présentés sont des reproductions mais ce sont des vrais faux car ils ont été réellement portés par des reconstitueurs partout en Europe."

DSC_0730.JPGFranky Simon, qui incarne majestueusement le maréchal Ney sur les lieux napoléoniens a apporté son expertise en uniformes et du mobilier personnel. "Tout mon salon est meublé dans le style Empire" révèle-t-il.

Des institutions renommées telles que la Bibliothèque royale de Belgique, la Fondation Napoléon à Paris, les Musées royaux d’art et d’histoire et le Musée royal de l’Armée ont collaboré avec l'équipe du musée Wellington et son directeur Etienne Claude en apportant des pièces et en validant l'exposition Napoléon : de l'île de beauté à l'île perdue.

Scénettes intéressantes et réussies

Différents thèmes et moments de la vie de l’Empereur y sont abordés grâce notamment à plusieurs dioramas très joliment réalisés, peuplés de personnages en tenue d'époque, au rez-de-chaussée de la grande salle du musée : sa famille, son sacre, ses campagnes militaires, son état-major, ses adieux à Fontainebleau et sa mort à Sainte-Hélène entre autres.

DSC_0729.JPG

Des panneaux didactiques en français et en anglais (un fascicule en néerlandais est en préparation) assurent la transition en présentant des gravures d’époque et des explications sur les grandes étapes de la vie de Napoléon.

Mode et élégance de l'époque napoléonienne

DSC_0740.JPG

DSC_0741.JPGMais ce n'est pas tout : la mezzanine de la grande salle est consacrée à la mode et à l’élégance féminines et masculines sous l’Empire. De très belles pièces vestimentaires empruntées aux plus grands musées et collectionneurs de France et de Belgique y trouvent place, par exemple les chaussons qui auraient appartenu à Joséphine, première épouse de Napoléon.

Il faut en effet savoir que cette période charnière de notre histoire, souvent présentée sous aspects militaires et diplomatiques, connut aussi une évolution vestimentaire qui brillera sur les champs de bataille d’Austerlitz, de Waterloo, lors du sacre de Napoléon ou dans le salon de madame Récamier.

Esthétiquement instructif

Si l'exposition Destins croisés organisée au musée Wellington pendant l'année du bicentenaire de la bataille de Waterloo proposait des objets exceptionnels et authentiques (cf. article ici), celle intitulée Napoléon : de l'île de beauté à l'île perdue est non seulement intéressante et instructive mais elle est (plus que) probablement la plus esthétique grâce à sa mise en scène : les diaporamas sont de qualité, illustratifs et ravissants et les vêtements de la mode de l'époque chatoient par leurs couleurs.

Plusieurs personnalités présentes à l'inauguration nous ont confirmé que le musée Wellington, par ses derniers événements, avait maintenant acquis ses lettres noblesse et la confiance des propriétaires d'objets qui n'hésitent plus à les lui prêter.

Napoléon : de l'île de beauté à l'île perdue est également destinée aux enfants et aux élèves. Le musée a préparé deux chasses au trésor éducatives et ludiques à leur intention avec une surprise à la clé. Un dossier pédagogique est disponible pour les enseignants. Enfin, des visites guidées sont organisées pour tous.

Vous voulez apprendre l'époque napoléonienne par le plaisir des yeux ? Rendez-vous au musée Wellington au centre de Waterloo jusqu'au 31 août 2018. Tanguy de Ghellinck, blogueur

Informations pratiques

Exposition accessible du 2 décembre 2017 au 31 août 2018 :

- tous les jours (sauf 25 décembre et 1er janvier) de 10h à 17h jusqu’au 31 mars 2018

- les 24 et 31 décembre 2017 : de 10h à 13h

- tous les jours du 1er avril au 31 août 2018 de 9h30 à 18h 

Musée Wellington

Chaussée de Bruxelles 147 à 1410 Waterloo

+32 (0) 2 357 28 60

info@museewellington.be

www.museewellington.be

Napoléon image002.png

1 commentaire Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire, Loisirs et temps libre Imprimer

Commentaires

  • Merveilleuse idée , splendide réalisation, j'ai hâte de visiter cette exposition . Félicitations anticipées à notre échevin de la culture Yves VdCruysse , à Etienne Claude et à tous les collaborateurs anonymes pour cette réalisation : Napoléon chez ...Wellington , il fallait le faire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel