Les nouvelles gare et grand-place de Waterloo seront taguées en jaune !

Les Waterlootois ont pu se rendre compte mercredi passé de l'aspect de leur future gare

La construction et les principaux aménagements de la gare RER ont été présentés en gros au cours d'une séance d'information dans la salle du deuxième étage de la maison communale (voir article ici).

Pour pouvoir laisser passer les deux voies supplémentaires, la gare historique sera rasée et le couloir sous voies actuel, récemment graffité de belle manière, sera détruit. Les travaux devraient commencer en février 2019.

Un espace public emblématique

La commune et le bureau d'architectes Eurogare ont convenu que le nouvel espace public ainsi créé devra être emblématique. Il s'agit de répartir les fonctions d'accueil et les accès sur un espace public longiligne identifiable afin qu'il se détache des espaces publics adjacents.

Les failles créées dans le site par les rampes d'accès de 90 mètres au nouveau couloir sous voies participeront à cette identification. Celle-ci sera renforcée par l'emploi d'un matériau différent par rapport aux zones publiques adjacentes.

Dans cette optique, il est proposé d'inscrire le traitement du sol dans le prolongement de la réflexion en cours contenue dans le récent masterplan communal pour le coeur de ville (voir articles ici et ), à savoir marquer l'espace public par la mise en oeuvre d'un matériau et d'une couleur particuliers.

Gare jaune 1 Capture.JPG

Marquage jaune

"Cela permet, avec des éléments simples, d'effectuer et d'identifier le maillage des espaces publics emblématiques à Waterloo, précise l'échevin de la mobilité Cédric Tumelaire. A cet effet et pour montrer clairement notre appartenance à la Wallonie, nous avons choisi une des deux couleurs du drapeau wallon : le jaune, couleur chaleureuse, joyeuse et festive. Il faut avouer que le rouge du coq wallon ne correspond pas vraiment à la sociologie politique de Waterloo. Le jaune couvrira donc certaines surfaces du sol et des aménagements urbains de la future gare de Waterloo et de la nouvelle grand-place autour de l'église Saint-Joseph."

Gare jaune 9 Capture.JPG

Concernant le nouveau couloir sous voies, situé plus au nord en direction de Bruxelles, le conseiller communal et président de la maison des jeunes de Waterloo Marc Vanrysselberghe a déjà mobilisé les troupes de la MJ Woo en vue de le graffiter comme l'ancien couloir. "Mais il faut que la maison des jeunes reçoive un subside communal pour ce faire", affirme-t-il.

Gare jaune 3 Capture.JPGGare jaune 7 Capture.JPG

Graffiti aquatique

Interrogé, l'échevin de la jeunesse Brian Grillmaier n'est pas contre "à condition que la décoration du nouveau couloir sous voies évoque un thème précis : la protection de l'eau. L'eau est en effet un facteur essentiel pour la survie des jeunes générations et un élément représentatif du climat belge. Pour le reste, nous faisons confiance à la créativité des jeunes graffiteurs waterlootois".

Pour ceux-ci, c'est une occasion unique de laisser libre champ à leur créativité en dessinant des motifs aquatiques : mer, vagues, icebergs, algues, corail et poissons. Tanguy de Ghellinck, blogueur

0 commentaire Catégories : Dans les quartiers, Insolite et drôle, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.