Un Waterlootois héroïque décoré pour son extraordinaire acte de courage !

Le conseil communal de Waterloo du 30 avril a commencé par un temps fort

Représentant le ministre de l'Intérieur, le gouverneur de la province du Brabant wallon, Gilles Mahieu, était présent pour décorer un Waterlootois pour un acte de courage et d'humanité incroyable.

"Monsieur Dekeyzer, vous n'êtes pas quelqu'un d'ordinaire. Vous avez agi de manière héroïque au péril de votre vie, a déclaré le gouverneur de la province. Vous avez pris la bonne décision au bon moment pour sauver une vie. Courage, dévouement et humanité sont des valeurs qui vous caractérisent. Vous êtes un exemple pour nos concitoyens."

Il sauve une dame âgée emportée par une vague

Dekeyzer 31511011_1709393025821267_9200902228250984448_n.jpgMais qu'a donc accompli le Waterlootois Stéphane Dekeyzer (37 ans) pour mériter cette reconnaissance méritée ? "En octobre 2016, en vue de visiter une grotte près de Lecce dans les Pouilles au sud de l'Italie, ma compagne et moi marchions sur un sentier aménagé dans la roche surplombant une mer agitée, raconte-t-il. Devant nous progressait un groupe de touristes belges. Soudainement, une vague plus forte que les autres s'est écrasée contre la paroi rocheuse et a happé dans la mer une dame qui est passée sous les chaînes de sécurité. Le temps de réaliser ce qui se passait et de voir qu'elle flottait le corps tourné vers l'eau sans nager, j'ai pris la décision de me déshabiller et de sauter entre deux vagues d'une hauteur de trois ou quatre mètres. Tout cela a bien pris une minute. Après avoir rejoint la dame, je l'ai agrippée pendant qu'elle s'accrochait à mon autre bras. Epuisé et constatant que je n'avançais plus vers le rivage, l'idée d'abandonner la dame pour sauver ma vie m'a très brièvement traversé l'esprit. Je me suis repris et j'ai décidé de la tirer avec mon autre bras. Elle le tenait tellement fermement que j'ai dû utiliser la force pour détacher ses mains. Depuis le sentier, ma compagne m'a guidé vers un petit embarcadère en béton à côté duquel il y avait un emplacement plus bas pour nous hisser hors de l'eau sinon je n'y serais jamais parvenu. Nous étions sains et saufs et les secours italiens sont arrivés 1/2 heure plus tard sur les lieux."

Epaule fracturée

Sauvée par le héros waterlootois, Marie-Rose Dotremont est âgée de 83 ans et habite Huy. "Au moment des faits, j'avais 81 ans, explique-t-elle. De ma mésaventure, je garde quelques séquelles à l'épaule et au bras car j'ai heurté la paroi rocheuse juste après avoir été emportée par la vague avec pour conséquence que j'ai eu l'épaule fracturée."

Dekeyzer 31603797_1709393052487931_7892733061941428224_n.jpg

Stéphane Dekeyzer et Marie-Rose Dotremont

Assistée par sa famille, qui a tenu à être présente au conseil communal de Waterloo, Marie-Rose Dotremont a entrepris les démarches adéquates pour informer les pouvoirs publics et faire en sorte que son sauveur soit récompensé.

Décoré "au nom du roi"

Remercié et félicité par la bourgmestre, Stéphane Dekeyzer s'est vu remettre la médaille civique de première classe par le gouverneur de la province du Brabant wallon "au nom du roi, du gouvernement fédéral et du ministre de l'Intérieur".

Dekeyzer 31662217_1709392939154609_7782175969472675840_n.jpg

Toute la famille de Marie-Rose avait tenu à être présente

Félicitations à Stéphane pour son geste admirable et son abnégation. La communauté waterlootoise est fière de lui. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

4 commentaires Catégories : Faits divers, Société - Mobilité - Humanitaire, WIP - Waterloo's Important Persons Imprimer

Commentaires

  • Respect et longue vie à vous .

  • Bravo !

  • Bravo à ce monsieur!

  • Toutes mes félicitations, Monsieur, pour votre empathie et votre courage !!
    Quelle joie de prendre connaissance d'un acte d'une telle bravoure, surtout par les temps actuels !!
    Merci à vous ainsi qu'à votre compagne qui vous a aidé !
    Je remercie aussi toutes les personnes qui ont mentionné votre sauvetage ainsi que la commune qui vous met très justement à l'Honneur.

Les commentaires sont fermés.