Attention : à partir de ce dimanche 10 juin 2018, soyez dans le train 30 secondes AVANT son départ !

Dès ce dimanche, les trains partiront toutes portes fermées pour améliorer la sécurité et éviter la confusion des voyageurs

À partir du dimanche 10 juin, le départ des trains se fera toutes portes fermées. Cette nouvelle procédure de départ améliorera la sécurité tant des voyageurs que des accompagnateurs de train de la SNCB.

Avant : confusion

Jusqu'au samedi 9 juin 2018 inclus, la procédure de départ prévoyait que l'accompagnateur  de train fermait toutes les portes après le signal de départ sauf une seule. Les voyageurs ne pouvaient alors plus embarquer car le train pouvait démarrer à tout moment dès que le signal devenait vert.

Cette situation générait parfois de la confusion car les voyageurs retardataires ne se rendaient pas toujours compte qu'ils n'avaient plus le droit d'embarquer. Certains, forçant le passage à l'accompagnateur de train, s'y risquaient malgré le danger réel.

Maintenant : clarté et sécurité accrues

Pour le voyageur, la situation sera désormais plus claire et plus sûre : lorsque l’accompagnateur de train donnera le signal de départ après s'être assuré que tous les voyageurs ont embarqué en toute sécurité, il fermera toutes les portes y compris la dernière. Cette nouvelle procédure permet d'empêcher que des voyageurs montent à bord alors que le train se met en mouvement.

SNCB 1470684103.JPG

Dans le souci d'informer au mieux le plus grand nombre, la SNCB a lancé une campagne de communication pour rappeler aux voyageurs que la fermeture des portes se produira désormais 30 secondes avant l’heure de départ.

Diminuer les confrontations et agressions

Grâce à cette nouvelle procédure de départ, la SNCB améliore la sécurité de ses voyageurs et accompagnateurs de train. Ces derniers étaient en effet régulièrement confrontés à des voyageurs qui insistaient, voire les agressaient, pour monter par la dernière porte restant ouverte après le coup de sifflet.

Résumons : il s'agit maintenant d'arriver plus tôt sur le quai pour être dans votre train 30 secondes avant son heure de départ. Un navetteur ferroviaire averti en vaut deux. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.