Les chiffres 2017 de la criminalité à Waterloo : à boire et à manger !

Au cours du dernier conseil communal, le commissaire Michel Vandewalle a présenté les chiffres de la criminalité à Waterloo en 2017 

Un diaporama d'une quinzaine de planches (voir ci-dessous) a été projeté devant les membres du conseil communal et une assistance composée d'environ 35 personnes dont plusieurs nouveaux candidats sur les listes électorales.

Les statistiques d'une douzaine de catégories de criminalité sont présentées. Entre 2012 et 2017, les chiffres ont globalement diminué sauf les infractions contre les personnes (+ 6,8%), les vols à l'arraché (+ 12,5%) et les violences physiques dans les espaces publics (+ 2,4%).

Si la tendance s'améliore sur la période 2012 - 2017, le bilan est cependant moins rose quand on se focalise uniquement sur l'année 2017. Durant celle-ci, bon nombre de types d'infractions sont en hausse par rapport à 2016 : les infractions contre les personnes, les cambriolages dans les habitations, les accidents avec lésions corporelles, les vols à l'arraché, les violences physiques dans les espaces publics, les nuisances, les vols à la tire et les vols à l'étalage.

Voici le slideshow présenté par Michel Vandewalle (cliquez sur chaque image pour l'agrandir) :

2017 Criminalité Waterloo 2.JPG

PZS = Plan zonal de sécurité

2017 Criminalité Waterloo 3.JPG

2017 Criminalité Waterloo 4.JPG

2017 Criminalité Waterloo 5.JPG

2017 Criminalité Waterloo 6.JPG

2017 Criminalité Waterloo 7.JPG

2017 Criminalité Waterloo 8.JPG

2017 Criminalité Waterloo 9.JPG

2017 Criminalité Waterloo 10.JPG

2017 Criminalité Waterloo 11.JPG

2017 Criminalité Waterloo 12.JPG

2017 Criminalité Waterloo 13.JPG

2017 Criminalité Waterloo 14.JPG

2017 Criminalité Waterloo 15.JPG

Sur le moyen terme, les choses évoluent grosso modo dans le bon sens. C'est moins le cas sur le court terme. Tanguy de Ghellinck, blogueur

4 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Faits divers, Politique, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Il y a quelque années, un vol de vélo à la gare de Waterloo n'a pu être constaté ni par la police de Waterloo, ni par celle de Braine, au motif que le vol n'avait pas eu lieu dans la commune de résidence du propriétaire.
    Il m'est arrivé, aussi, de vouloir porter plainte pour un autre fait, et de voir cette volonté rejetée … "parce que ça ne servait à rien".
    Quelle est donc la réalité de ces chiffres si, comme pour deux cas précis, les plaintes ne sont pas enregistrées ?

  • Globalement, les choses continuent à s'améliorer. Rappelons ici aux nostagiques du "bon vieux temps" que ls siècles passés étaient à tous égards plus violents quel e nôtre, tous les Historiens vous le confirmeront.

  • On voit tout de suite qu'ils n'enregistrent pas les nuisances du scandaleux survol de la commune par ces s...ries d'avions inutiles (sauf pour l'économie de nos colonisateurs de l'"état belge"), survol qui contraint même notre chère maire(sse) à dormir avec des boules Quiès...

    Ceci dit, ces chiffres ne reflètent que l'activité de la police, non la criminalité réelle.

  • Voici le rapport de police sur les chiffres de la criminalité présenté au conseil communal du 25/6/2018

    Lors de la séance du conseil du 25/6/2018 j’ai réitéré au nom de Mieux Vivre à Waterloo ( MVW) ma proposition d’acheter des caméras mobiles en plus des caméras fixes prévues.

    Ceci afin de traquer les faits de violence ( en hausse) , les dealers de drogue, l’alcoolisme des jeunes souvent mineurs sur la voir publique, les dépots clandestins

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel