Survol de Waterloo : la visite du médiateur de Brussels Airport fait un plouf sonore !

Jeudi après-midi, Philippe Touwaide, directeur du Service fédéral de médiation de Brussels Airport, s'est rendu à Waterloo

La bourgmestre Florence Reuter avait donné rendez-vous aux journalistes dans le centre-ville, sur le parking à l'arrière du passage Wellington, pour rencontrer le médiateur.

Intention : vérifier "le respect des altitudes et les niveaux de bruit liées au survol de Waterloo par les avions atterrissant à Brussels Airport" comme le stipulait l'invitation à la presse.

Deux jours avant son déplacement à Waterloo, Philippe Touwaide avait aussi précisé sur Twitter : "Nous rencontrerons les autorités communales de Waterloo jeudi 28/06 après-midi sous le couloir des atterrissages et effectuerons à titre indicatif des relevés sonométriques des survols en piste 01."

Pas de sonomètre, pas de mesures

DSC_1224.JPGSurprise : peu après son arrivée le médiateur a avoué n'avoir pas emporté son sonomètre "dont la batterie était vide. De toute façon, je ne peux pas faire des mesures informelles." Ce qui a fait dire à l'un des journalistes présents : "Mais alors, à quoi sert-il que nous soyons là ?"

Ceci dit, compétent et impliqué, le médiateur de Brussels Airport s'est quand même exprimé : "La piste 01 était autrefois une piste secondaire et alternative. Elle n'est pas la meilleure piste d'atterrissage, elle est plus courte de 900 pieds (275 mètres), elle n'est pas bien équipée (pas de filet et de graviers de sécurité), elle dispose d'un ILS (Instrument Landing System) de moindre qualité et elle crée des conflits avec les décollages en piste 07. Au-dessus de Waterloo, les avions qui atterrissent doivent être à 2000 pieds (610 mètres). Je propose 3000 pieds (915 mètres) comme pour les autres pistes de Brussels Airport. La question est : pourquoi ces 3000 pieds ne sont-ils pas valables pour la piste 01 ? Autre question : pourquoi des avions bruyants refusés à Schiphol et Londres peuvent-ils venir à Brussels Airport ?"

Rien de neuf

Bref, rien de neuf dans le ciel des Waterlootois sinon des truismes qu'ils connaissent bien grâce à l'action de leur concitoyen Charles Sohet, président-fondateur de l'association Piste 01 ça suffit ! (site internet ici et page Facebook là). Nous en avons déjà parlé dans plusieurs articles : article 1, article 2, article 3.

Le médiateur a quand même utilisé une appli sur son smartphone pour découvrir quels avions survolaient le centre-vile et leur altitude. Résultats pas vraiments significatifs car si certains avions arrivaient en-dessous de l'altitude minimale réglementaire de 2000 pieds, d'autres volaient plus haut.

"Enormément de mails d'insultes"

DSC_1221.JPG

Quelque peu dépitée de voir le médiateur dénué de sonomètre, la mayeure waterlootoise a ajouté : "Pour l'instant, nous sommes survolés de façon intense et injuste et je dors maintenant avec des boules Quiès. Je reçois énormément de mails d'insultes disant que rien ne change alors que le ministre compétent, François Bellot, est aussi MR. Nous demandons des de mesures de vent en temps réel et plus des estimations qui entraînent des anticipations dans le choix des pistes."

Des études, toujours des études...

Selon le médiateur Philippe Touwaide, "il faut établir un cadastre avec la densité de la population, l'intensité du bruit et la fréquence des survols. "Le jugement du 19 juillet 2017 donne un an pour faire ce cadastre mais il ne sera pas prêt et pourrait être reporté à février 2019."

Pourtant, en janvier 2016, nous avions déjà évoqué ici une enquête et un plan d'action de la Région flamande concernant le bruit ambiant de l'aéroport de Bruxelles dans lesquels le Brabant wallon était inclus. Où en sont-ils ? Qui s'en préoccupe encore ?

Fatalisme face à la fatalité

Il semble que ce dossier du survol des avions, de plus en plus nébuleux et pris dans une tempête d'intérêts divergents, s'envole dans tous les azimuts, devient hors de (Belgo)contrôle et n'atterrira jamais dans des conditions satisfaisantes pour tous.

DSC_1226.JPG

Les dernières paroles fatalistes de Florence Reuter ("On a beau bouger, on est dépendant du gouvernement fédéral et des cabinets ministériels") et de Philippe Touwaide ("Sur le plan politique, il n'y a pas de consensus. Il faut que des jugements interviennent"). Et (sur)vole l'aéroplane... Tanguy de Ghellinck, blogueur

 

DSC_1228.JPG

23 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Tout-à-fait d'accord. On s'en souviendra le 14 octobre prochain. Pendant que j'écris ce texte, à 23h38, le bruit des avions n'arrête pas et personne (Premier Ministre, Ministre des Transports, Président du MR, Bourgmestres de Waterloo et de Braine-l'Alleud ne réagissent.

  • A cette heure-là je dors déjà et je n'entends rien Cherchez l'erreur !

  • On croit rêver. Nous avons non seulement le ministre "compétent", mais aussi le chef du gouvernement fédéral, qui appartiennent à la même formation politique que Madame la Bourgmestre. Et rien ne bouge. Cette visite du médiateur est aussi grotesque qu'est loufoque la réponse que l'on reçoit (quand le vent souffle dans la bonne direction) aux plaintes qu'on lui adresse. Le résultat, c'est un vacarme insupportable depuis une dizaine de jours, déjà très tôt le matin, tard le soir et même au milieu de la nuit (n'y a-t-il pourtant pas un couvre-feu à Bruxelles National?). Les Waterlootois pourront peut-être s'en souvenir le 14 octobre prochain.

  • On s'en souviendra l'on voit encore une fois de qui dépend notre premier ministre, allez faire un tour dans le brabant flamand du cote de Kortenberg Meise etc............ il y fait très très calme

  • le portuaire, l'aéroportuaire, l'armée … et le premier ministre, sont ds les mains de la "Nord Company" ;-)

  • Cela fait 2 ans que nous avons quitter Steenokkerzeel pour venir à braine le Château, en ayant mare des nuisances de l,aéroport de zaventem et cela fait 2 semaines que l'on se trouve dans la même situation,avec la différence que les avions volait jusqu'à 23 h et calme plat jusqu'à 6 h le matin ce qui n'est pas le cas ici nous sommes vraiment très déçu

  • Malgré que toutes les personnes compétentes soient du même parti que Madame la Bourgmestre, les nuisances sonores dûes aux avions restent "le privilège" des habitants du Brabant Wallon. Passez un après-midi calme dans votre jardin fait partie du passé. Il faut acheter de boules quies pour dormir tranquille. Peut-être que Madame la Bourgmestre pourrait faire un achat groupé pour tous les habitants de la commune, non ?
    Elle pourrait également acheter une nouvelle batterie pour le sonomètre de Mr Touwaide.
    Merci au MR de nous permettre de passer de moments de bonheur calmes dans notre jardin.
    Comme dit ci-dessus, les Waterlootois s'en souviendront le 14 octobre prochain.

  • Réveillé de nouveau dans la nuit de lundi à mardi à 1h10 du matin à un flot d'avions...
    Et ce matin entre 8 et 9 h, une série d'avions dont plusieurs à l'évidence trop bas (vu leur taille à l'oeil nu).
    Il y a vraiment très longtemps que nous n'avions pas eu à Waterloo (et les communes environnantes) autant de jours de nuisances aériennes consécutifs. D'ordinaire, c'était quelques jours tout au plus. Cette fois, cela fait deux semaines déjà !

  • Vous parlez d'un flot d'avions Comme il m'arrive parfois la nuit d'entendre un avion je m'étonne car je suis aussi concerné Ceci étant comme la météo reste stationnaire encore pour une dizaine de jours vous devrez faire avec

  • Bonjour à tous, nous habitons avenue reine astrid, notre maison est en fond de jardin , nous avons investis beaucoup, pour la tranquillité, mais aujourd'hui entre les avions et les arrières terrasses du bar de l'amusoire , nous avons l'impression d'être dans une zone industrielle à Ibiza ! Que faire ?

  • pour la majorité communale de Waterloo (à vs de voter correctement le 14 ) il est plus important de réunir toutes ses forces dans :
    - l'interdiction de l'implantation d'un magnifique Lidl et autres créateur d'emploi.
    - la taxation des petits drapeaux publicitaires
    et autres "idées" non productives.

    les avions, la circulation, l'état des trottoirs, le non entretien des haies etc … circulez y a rien à voir, les Bourgmestre et échevins de la majorité actuelle sont full bisness, ils signent les permis de construire des blocs noirs à tout va !

  • un excellent résumé de l'activité de notre bourgmestre et ses échevins

  • Je suis étonné de lire que notre bourgmestre doit dormir avec des boules Quiès Pour ma part comme elle je subis le survol régulier des avions tant la journée que la nuit et cela ne me dérange pas même si je suis dans mon jardin et la nuit j'ai un sommeil bien réparateur et parfois j'entends un avion mais cela reste limité
    Le problème est qu'aujourd'hui beaucoup veulent avoir le beurre et l'argent du beurre c'est-à-dire prendre l'avion comme beaucoup de waterlootois avec au retour le plaisir de voir leur maison en hauteur
    Pour ma part je n'ai plus pris l'avion depuis 15 ans et je pourrais dès lors me plaindre encore plus mais j'estime que ces nuisances feront encore partie longtemps du décor avant que l'avion électrique n'arrive car les voitures thermiques ont aussi des nuisances faut-il le rappeler mais de cela il y a moins de critiques

  • dès l'instant où, à basse altitude :
    -> les avions se suivent de 5 minutes en 5 minutes, … OUI , il s'agit bien d'une flotte incessante;
    - > fenêtres ouvertes/ou au jardin, il est impossible de s'adresser la parole sans hausser la voix, … OUI c'est insupportable.
    et autres …..

    P.S. … vous pouvez dormir ailleurs que ds votre cave, la guerre est finie … LoL ;-))))

  • Si le bruit la pollution et la vue des avions frôlant votre toit vous amusent, ou à tout le moins ne vous dérangent pas, tant mieux pour vous ! Mais à quoi bon poster 3 commentaires pour le signaler surtout lorsque vos interventions n’apportent rien de constructif au débat ?! Laissez les gens se défendre lorsqu’ils sont victimes de telles injustices. Vous semblez être du côté des flamands qui nous font subir cet enfer et votre manque de compassion envers les waterlootois qui souffrent de cette situation est particulièrement écœurant M. Segers !

  • Je tiens à rappeler à Monsieur Guillaume que nous avons 23 conseillers MR au conseil communal Cela signifie qu'une grande majorité de la population a voté pour ce parti et je suppose que pas mal de ces électeurs figurent dans ceux qui se plaignent des nuisances
    Alors, qu'attendent-ils pour aller manifester devant leur parti à Bruxelles car ici Madame Reuter est aussi victime de cette situation
    Notre devise est l'union fait la force mais c'est plus facile de taper sa colère sur un ordinateur que d'être présent physiquement dans la rue là où les décisions se prennent

  • Je pense que c'est un peu réducteur votre façon de pensé.
    "Le problème est qu'aujourd'hui beaucoup veulent avoir le beurre et l'argent du beurre c'est-à-dire prendre l'avion comme beaucoup de waterlootois avec au retour le plaisir de voir leur maison en hauteur"
    Beaucoup de personnes prennent cet exemple qui je trouve ne colle pas à la réalité. C'est comme moi, si je vous disais arrêter de manger car la majorité des fruits et légumes proviennent de l'étranger.
    Ou bien ne vous habillez plus car les vêtements sont aussi transportés par avions.
    Moi, je pense qu'il faut prendre ce problème au sérieux car des études ont montrés que les survols pouvaient avoir de graves conséquences sur la santé des gens.

  • je suis de la région depuis toujours, le survole d'avions a toujours existé OK … mais …. mais … mais … mais … à bien plus haute altitude, si bien qu'avant le "passage Etienne Schouppe" au Fédéral, Waterloo et ses habitants vivaient en paix …
    E. Schouppe ( mobilité au fédéral) , n'a eu de cesse de protéger "son petit coin électoral" (fld) en détournant petit à petit les vols vers d'autres régions.
    1) Waterloo n'est pas Zavetem
    2) J'ai choisit de vivre ici pour la tranquillité, pour y bénéficier du calme … en contre partie on se lève tous les jours vers 5h00 pour rejoindre notre lieu de travail (rebelotte le soir).

    La Fld se réclame/ se revendique seule propriétaire de l'aéroport de Zaventem … dans ce cas qu'elle en subisse seule les conséquences et qu'elle en respecte seule les devoirs et obligations … à savoir le respect du vent et l'altitude (il y a +sieurs jugements qui ne sont pas respectés).
    Non respect … ? paf ! amendes, .. et hop ! on remplit nos caisses et on refait nos routes :-D

    non non je suis ne pas énervée, … juste un p'tit peu ;-)))))

  • Vous savez, les avions qui passent, c'est un bruit assez doux et pas brutal.
    Samedi midi, je mangeais avec mon fils à la terrasse d'Exqui. J'étais vraiment furieux contre le bruit de nombreuses motos (certainement trafiquées pour faire plus de bruit) qui passaient Chaussée de Bruxelles. Ca c'était un bruit très brutal et très agressif. Je suis sûr qu'un sonomètre aurait montré un bruit 2 ou 3 fois plus fort que celui d'un avion.
    Les motards, qui traversent Waterloo, ont-il le droit, impunément eux, de faire plus de bruit que les avions ?
    Bien à vous,
    Didier Hubain

  • Vous êtes ridicule ! Votre commentaire ne mérite aucune réponse !

  • D'accord avec Hubain Didier, par moment je m'étonne de n'avoir jamais vu un véhicule de police arrêter ce genre d'engin !
    Quant à LM : calmez-vous svp, ici on essaie de dialoguer...

  • @ Didier Hubain

    ah ?! ben là … si vous réglez mal votre sonotone … on peut plus rien pour vous. LoL ;-)))

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel