Quartier Faubourg Ouest : qu'a-t-on dit pendant la première réunion du groupe de travail ?

Les habitants du quartier Faubourg Ouest au nord de Waterloo se plaignent de la croissance du trafic automobile de transit

En avril de cette année, le comité de quartier Faubourg Ouest avait rédigé et distribué une pétition demandant à la commune de réaliser des aménagements pour une meilleure mobilité (voir article ici).

 

Comme il l'avait fait pour le quartier Faubourg Est, l'échevin de la mobilité Cédric Tumelaire a initié un groupe de travail pour le quartier Faubourg Ouest cette fois.

Le groupe de travail s'est réuni pour la première fois le 20 juin 2018. Du côté de la commune étaient présents Cédric Tumelaire, échevin de la mobilité, Célinie Leman, conseillère communale MR et présidente de la commission mobilité, et Anne-Catherine Bontems, écoconseillère de la commune. En face, on comptait 25 habitants du quartier concerné choisis par l'échevinat. 

Voici le procès-verbal de la réunion du groupe de travail (cliquez sur l'icône en bas à droite du document pour l'agrandir) : 

"La situation de la mobilité va empirer dans les cinq ans"

Le conseiller communal de Mieux Vivre à Waterloo (MVW) Bernard Catala, également membre de l'Association interquartiers de Waterloo (AIQW) a été prompt sur la balle pour commenter le PV ci-dessus :

Bernard Catala DSC_0386.jpg"Je réitère ma demande d’intégrer les études d’aménagements des quartiers dans une étude globale et conjointe des mobilités à Waterloo et à Braine-l’Alleud. Selon les bureaux d’études de mobilité, la situation va empirer dans les cinq ans. Durant 35 ans, la majorité absolue a loti Waterloo sans aménagements des mobilités. Si des travaux importants et des améliorations drastiques (contournement de Waterloo pour les 60 000 véhicules en transit par jour, trottoirs, pistes cyclables, bus en site propre vers Bruxelles, ...) ne sont pas entrepris pour éviter la bruxellisation/waterlootisation de notre commune, celle-ci sera la plus encombrée et la plus polluée du sud de Bruxelles, en plus d'être la plus dense du Brabant wallon. Verrons-nous une nouvelle explosion de buildings et de commerces si la majorité absolue actuelle est reconduite après les élections ? MVW demande un gel des grands lotissements et immeubles tant que le nouveau plan de mobilité et le schéma de développement communal ne sont pas établis en vue de mieux cadrer et de résoudre efficacement les problèmes actuels."

Les réunions suivantes du groupe de travail Faubourg Ouest se tiendront après les élections communales et provinciales du mois d'octobre 2018. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Dans les quartiers, Politique Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel