Record historique de passagers à Brussels Airport = augmentation du survol de Waterloo ?

Brussels Airport a battu un nouveau record du nombre de passagers en juillet avec une croissance de 3,9%

Pour la première fois de son histoire, l’aéroport a accueilli plus de 2,6 millions de passagers en un mois. Quant au fret, il a enregistré une hausse de 13,9% par rapport à juillet 2017 sous l’effet d’une croissance marquée du fret aérien transporté à bord des avions passagers.

Hausse généralisée du nombre de passagers

Brussels Airport image002.jpgEn juillet dernier, Brussels Airport a accueilli 2 664 096 passagers, soit 3,9% de plus qu’en juillet 2017. C'est un nouveau record absolu. Le nombre de passagers locaux au départ a augmenté de 5,2 % par rapport à juillet 2017. Cette croissance s’explique notamment par les bonnes ventes des vacances en avion vers des destinations comme la Turquie, l’Egypte et la Tunisie.

On remarquera aussi la croissance continue du trafic long-courrier qui progresse de 16% par rapport à juillet 2017. Les passagers ont surtout été plus nombreux vers l’Asie et le Golfe grâce à de nouvelles destinations (Hongkong, Shenzhen, Shanghai) ainsi qu’à une augmentation des fréquences et des capacités sur les vols vers Dubai, Bangkok et Doha. 

Notons que le vendredi 20 juillet 2018 est une date marquante puisque, ce jour-là, Brussels Airport a accueilli pas moins de 94 928 passagers, autre record absolu. 

Le fret pas en reste

En juillet, le volume de fret à Brussels Airport a augmenté de 13,9% par rapport à juillet 2017. Le fret transporté à bord des avions passagers enregistre en particulier une forte croissance, avec 29% de hausse. Celle-ci s’explique par l’arrivée de nouveaux vols long-courriers vers l’Asie et le Golfe.

Le segment des vols tout cargo a enregistré une augmentation sensible de 14,7% par rapport au même mois de l’année dernière. Le tonnage de fret total des services express est resté quasiment stable (-1%).

Brussels Airport 2018_07a.jpg

Très légère augmentation des vols

Nonobstant l'augmentation du nombre de passagers et du nombre de tonnes de fret en juillet 2018, observons que le nombre total de mouvements de vol ne connaît qu'une légère hausse (+0,7%) par rapport à juillet 2017.

Si on compare les mêmes statistiques de la période de janvier à juillet 2018 à la même période de 2017, on se doit de constater que, malgré une augmentation des passagers (+4,7%) et des tonnes de fret (+7,9%), le nombre total de vols a diminué de 1,4%.

Plus de passagers et de fret = plus de survol de Waterloo ?

Brussels Airport B9714915766Z.1_20180301102333_000+G3MAQ8V0U.1-0.jpg

Bien qu'intéressants et donnant une vision sur l'inexorable développement du transport aérien, tous ces chiffres ne permettent pas d'avoir des indications sur le survol du Brabant wallon et de Waterloo par l'usage de la piste 01.

La vraie question à se poser : la croissance continue du transport aérien entraînera-t-elle mécaniquement une augmentation du survol de certaines communes brabançonnes wallonnes ?

A ce propos, il apparaît que les responsables de l'ASBL Piste 01 ça suffit ! consultent leur avocat pour préparer une action en fonction des informations en leur possession. Ils espèrent que la commune de Waterloo s'y joindra. A suivre en septembre. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Dans les quartiers, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Certains jours(par ex. aujourd'hui 10 août en matinée) les avions survolent Waterloo, mais à une altitude raisonnable.
    On les entend, mais le bruit ne couvre pas les voix d'une conversation au jardin et n'est même pas incommodant.
    C'est aussi le cas pour certains avions, les jours où d'autres semblent raser le toit des maisons.
    Hors, ils amorcent tous leur descente vers Zaventem et le gabarit ne semble pas être un facteur déterminant. Alors, pourquoi cette différence?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel