Subside wallon de 240 000 euros pour le musée Wellington à Waterloo !

En juin de cette année, une des deux ailes du musée Wellington a été rouverte après une importante rénovation

En 2015, au moment du bicentenaire de la bataille de Waterloo, le musée était la seul lieu lié à celle-ci qui n'avait pas été rénové. C'est chose faite grâce au travail des ouvriers communaux de Waterloo qui ont fait une surprenante découverte en 2016 (voir article ici).

Musée Wellington 994934273.JPG

Désormais, le visiteur peut traverser la chambre du duc de Wellington et celle de son aide de camp, le lieutenant-colonel Gordon qui y mourut après une amputation. Des objets d'époque, des uniformes et des armes y sont exposés.

Musée Wellington 35671581_10155785633353095_4376232320668008448_n.jpg

Deuxième volet de la rénovation

Mais le chantier n'est pas terminé puisqu'il s'agit maintenant de remettre en état l'ancienne taverne contiguë Le Charivari qui accueillera les visiteurs individuels et les groupes.

C'est dans le cadre de la rénovation globale du musée que le ministre wallon du tourisme, René Collin (cdH) a validé l’octroi d’un subside de 240 000 euros en faveur de l’ASBL Les Amis du musée de Wellington. Objectif : financer (tardivement) la rénovation et la mise en conformité du musée ainsi que l'installation d'une nouvelle scénographie bien nécessaire.

Musée Wellington 35686840_10155785633193095_3783037456656367616_n.jpg

Moderniser une scénographie vieillotte

Contrairement au Mémorial 1815, au Panorama de la bataille de Waterloo, à la ferme d'Hougoumont et au Dernier quartier général de Napoléon, le musée Wellington accueille toujours ses visiteurs dans une scénographie datant des années '70.

Depuis plusieurs années, le musée et la commune de Waterloo ont décidé de reconstituer l'intégralité du quartier général anglais en rachetant l'ancien Charivari.

Montant des investissements : 400 000 euros

Des investissements estimés à 400 000 euros permettront d'améliorer l’expérience touristique, de réduire le coût énergétique de la structure et de développer une nouvelle scénographie en utilisant les nouvelles technologies.

Les attractions touristiques de la province du Brabant wallon drainent chaque année près de 2,2 millions de visiteurs. La jeune province comptabilise près de 500 000 nuitées.

"Le site de la bataille de Waterloo n’est pas pour rien dans cette réussite, indique le ministre  wallon Collin. Ce haut lieu historique est l’une des locomotives touristiques, sur le plan national et international, de la province mais également de la Wallonie. Ce nouvel investissement régional permet au tourisme brabançon wallon de continuer à se développer."

Cette rénovation réussie ne peut que donner l'envie aux Waterlootois et aux Brabançons wallons de redécouvrir un lieu qui fait partie intégrante de leur histoire et de leur patrimoine. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire Imprimer

Commentaires

  • Merci au Ministre Collin d'avoir aidé la commune de Waterloo, et bravo à l'équipe dynamique qui anime ce lieu historique. Le mouvement poltique Mieux Vivre à Waterloo (MVW) propose que l'arrière du Musée Wellington , c'est à dire la partie située vers les parkings soit aussi valorisée par la création d'un jardin attenant au musée . Nous proposos aussi qu'une salle multicuturelle soit établie sur le site du parking, près du musée, lorqu'il sera intégré dans la rénovation du coeur de ville de Waterloo. Le parking étant prévu à l'avenir en sous sol., derrère les cinemas. MVW propose par ailleurs qu'une grande partie du parking actuel et notamment le long de l'arrière des propriétés de l'avenue de l'Ange soit transformée en zone verte. Un tampon idéal pour préserver la qualité de vie des habitants du plateau de l'Ange!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel