Communales : Mieux vivre à Waterloo présente son bilan et son programme !

La formation d'opposition Mieux Vivre à Waterloo (MVW) a fait le bilan de la dernière législature et exposé ses actions pour la prochaine

La formation Mieux Vivre à Waterloo avait réuni les candidats, dont 20% ont moins de 35 ans, dans la salle bleue du Waterloo Tennis à l'occasion d'une conférence de presse en cette période de campagne électorale avant le scrutin du 14 octobre.

"MVW est une liste citoyenne initiée par le cdH en 2012 et ouverte à tous, commence Jean-Michel Cassiers, président et tête de liste MVW. Elle regroupe des humanistes, des environnementalistes et des gens venant de mouvements associatifs de quartier. Notre objectif est d’améliorer la qualité de vie des Waterlootois grâce à réforme de la gouvernance et de la politique à la petite semaine menée par la majorité absolue en place depuis 35 ans. Nous voulons une commune dotée d’une réelle vision globale, à long terme et qui réponde aux défis et besoins des Waterlootois."

Bilan 2012-2018

Le conseiller communal Bernard Catala qui pousse la liste a résumé le bilan 2012-2018 de sa formation : adoption des budgets du schéma de développement communal et de la révision du plan communal de mobilité ; sauvetage provisoire du Triage Sainte-Gertrude et du bois des Bruyères à l'ouest de la voie ferrée ; remplacement du cœur de ville commercial par l’étude d’un véritable cœur de ville ; initiation de la concertation sur la mobilité avec les habitants de différents quartiers et motion pour une information pluraliste dans le journal communal Waterloo Info.

DSC_2057.JPG

Trois axes, cinq priorités

Pour la législature 2018-2024, qualité de vie, vivre ensemble et gouvernance sont les trois axes stratégiques de MVW qui les décline en cinq priorités : 

- mobilité, urbanisme et aménagement su territoire : réalisation du schéma de développement communal et du plan communal de mobilité (limiter l'implantation de commerces et de buildings, gel des gros projets immobiliers, privilégier les déplacements en modes doux)

- logement : politique de logements accessibles aux jeunes et aux seniors (maisons kangourousintergénérationnelles) y compris dans les nouveaux lotissements ; construction d’un home communal supplémentaire (Gibloux 2) avec des chambres à prix accessibles

- sécurité et propreté : politique plus volontariste d’information et d’éducation par les stewards et de répression de la délinquance, des agressions violentes et des incivilités par des caméras fixes et mobiles et plus de policiers dans la rue

- transition : maîtriser les dépenses énergétiques par un cadastre énergétique des bâtiments communaux et un plan pour les rendre énergiquement autonomes en 2030 (énergies renouvelables et non polluantes) ; gestion et recyclage des déchets (compostière communale ouverte aux particuliers) ; Waterloo commune équitable (soutien aux associations qui aident les défavorisés et préservent l’environnement)

- meilleure gouvernance : permettre aux citoyens de contrôler le suivi des décisions du conseil communal par des tableaux de bord ; informer sur le financement et les partenaires privés des projets soumis à consultation (masterplan du coeur de ville) ; fonction de bourgmestre exercée à temps plein sans cumul avec une autre fonction exécutive ; président du conseil communal autre que le bourgmestre pour favoriser le débat démocratique ; audit financier de toutes les ASBL communales (Waterloo Sports) ; information communale plus transparente (création une commission pluraliste donnant l’accès aux médias communaux à toutes les associations et une tribune plus régulière aux partis dans le conseil communal, diffusion en direct et en différé du conseil communal) ; budget participatif pour des projets citoyens gérés par des habitants tirés au sort.

DSC_2068.JPG

Jean-Michel Cassiers a conclu la conférence de presse : "Porté par une équipe, le projet de  MVW est ambitieux mais réaliste. Il veut donner un visage plus humain à Waterloo afin que tous les Waterlootois vivent mieux dans leur commune." Tanguy de Ghellinck, blogueur

Plus d'infos : http://cdh-mvw.be/

7 commentaires Catégories : Élections, Politique Imprimer

Commentaires

  • Mr Catala : Vos déplacements chez Mr Cassiers, donc de l’avenue des lilas à la rue Bruyère St Jean, vous les faites très souvent en voiture, n’est-ce pas ? c’est ce que vous appelez dans votre programme « privilégier les déplacements en modes doux » MDR

  • Waterloo nid d'espion(s) - OSS 117 (dit Tony) :p

  • Bonjour , Mes déplacements à Waterloo se font le plus souvent à pied et à Vélo. Si je vais parfois chez Jean Michel Cassiers en voiture actuellement c'est pour transporter du matériel électoral lourds; Je n'ai pas encore de grosse de remorque pour mon vélo c'Je roule à vélo depuis plus de 60 ans d'abord comme écolier et scout et aujourd'hui c'est mon mode de déplacement le plus courant à Waterloo et même régulièrement pour aller à Bruxelles. j'effectue plusieurs fois par an des excursions ou voyage à vélo : ex un voyage à Compostelle à Vélo. Je pratique également le VTT pour me détendre 2 à 3 fois semaine; au plaisir de vous rencontrer à Vélo!

  • @ Mr Catala
    vs n'avez pas à vous justifier face à 1 personne qui espionne ses voisins derrière son pot de fleurs ;-)

  • Dans les 5 priorités du MVW, une "meilleure gouvernance", telle que détaillée, est primordiale !

  • J habite rue bruyère St jean J adore mon quartier, cela depuis plus de vingt ans...et je voterai pour vous car vous êtes les seuls à vouloir protégé le coin du triage et le bois de bruyère ...cela me désole de voir que notre nature est constamment saccagée ,les gens ne voient pas à long terme,c est un grave problème ...

  • malheureusement, le salaire des " chef et sous-chefs de village" est directement proportionnel aux nombres d'habitants ;-)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel