Waterloo Historical Film Festival 2018 : d'accord avec le palmarès sauf pour...

Le WaHFF 2018 s'est achevé par la proclamation du palmarès et le gala de clôture

Tant au niveau de la qualité générale des films et documentaires projetés que de l'affluence du public, on peut conclure que cette édition fut un succès.

Pendant quatre jours, on a eu droit à la quintessence d'un vrai festival historique : des films poignants et émouvants illustrant des périodes particulières de l'histoire, des documentaires inédits et intéressants.

And the winners are...

Au cours du gala de clôture de dimanche soir avant l'ultime film Cold War, le palmarès du WaHFF a été révélé et les Clions remis aux gagnants :

DSC_0139.JPG

♦ Prix du meilleur film, grand prix du festival : The Little Comrade

♦ Prix du meilleur comédien : Eneko Sagardoy dans le film Handia de Jon Garano et Aitor Arregi (Espagne)

♦ Prix de la meilleure comédienne : Helena-Maria Reisner dans le film The Little Comrade de Moonika Siimets (Estonie)

WaHFF 2018 SML-4609.jpgDSC_0161.JPG

♦ Prix des meilleurs décors et costumes : Journey's End de Saul Dibb (Angleterre)

♦ Prix de la critique (meilleur film) : The Little Comrade de Moonika Siimets (Estonie)

♦ Prix du jury Jeunes : The Eternal Road de Antii-Jussi Annila (Finlande)

♦ Prix du public : Journey's End de Saul Dibb (Angleterre)

♦ Prix du meilleur documentaire : L'autre chemin des dames de Pierre Verdez (France)

Avec trois Clions, le grand vainqueur est donc le film réussi The Little Comrade qui raconte comment une famille vit la vicieuse oppression soviétique dans la république balte d'Estonie alors que Staline régnait en dictateur impitoyable sur l'URSS. Très mature dans son jeu, la jeune actrice de 9 ans Helena-Maria Reisner y fait merveille. Le deuxième film le plus récompensé est Journey's End qui remporte deux Clions.

WaHFF dhsFagH4I69z7m2IdFVyK4WQWYD.jpg

Un prix du public "particulier"

Même si on est globalement en phase avec les choix des différents jurys, on est cependant quelque peu étonné par le prix du public. Après avoir vu le formidable et émouvant film turc Ayla, observé la réaction du public après sa projection et discuté avec des spectateurs dans les allées des Cinés Wellington, on aurait pu penser (comme le jury officiel) qu'Ayla remporterait les votes du public. Le film turc méritait clairement un Clion.

Ce qui chipote aussi, c'est que le prix du public attribué à Journey's End, film bien réalisé sans aucun doute, circulait dimanche avant même la projection publique des deux derniers films de la compétition officielle.

De mieux en mieux

D'année en année, hormis le site internet lent et peu intuitif de l'événement et l'un ou l'autre bug au niveau du sous-titrage, le WaHFF se perfectionne, se professionnalise et s'ancre davantage dans le paysage cinématographique belge mais aussi étranger. Chapeau !

Une des nouveautés intéressantes de cette année fut, à notre avis, le choix d'Olivier Gilain pour présenter les galas d'ouverture et de clôture. Sans vouloir aucunement le comparer avec l'excellente Cathy Immelen, on a apprécié le style audacieux, décalé, un chouïa piquant ainsi que l'esprit de répartie de l'animateur de la radio VivaCité.

Pour ceux qui n'ont pu y assister, si vous avez l'occasion de voir un des nombreux films et documentaires du WaHFF 2018 au cinéma, à la télévision ou sur Netflix, n'hésitez pas : ils sont de valeur et enrichissants.

Bravo et merci !

Bravo aux organisateurs et merci aux bénévoles et élèves de Waterloo. Le WaHFF 2018 est fini mais on sait déjà qu'il revivra en 2019 à une date peut-être plus tardive pour éviter la concurrence d'autres festivals.

DSC_0154.JPG

Par ailleurs, Cédric Monnoye, directeur du festival, nous a confié en exclusivité qu'après la Boîte de jazz, la Boîte à images et la Boîte à cancan, il était en train de mettre sur pied une Boîte à chansons. Un chanteur et un pianiste retraceront l'histoire de la chanson française jusqu'à l'époque des Brel et Brassens. La Boîte à chansons tournera en Belgique à partir de septembre 2019. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Culture et histoire, Evénements Imprimer

Commentaires

  • Très injuste que Ayla n'ai pas été retenu pour un des prix. Superbe film pourtant, ce qui me fait un peu douter des résultats .

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel