Réaménagement de l'avenue Bel Air à Waterloo : des opposants aux opposants !

La commune de Waterloo a budgété et programmé le réaménagement de l'avenue Bel Air et d'un court tronçon de l'avenue Beau Voisin dans le quartier de Joli-Bois

Le début des travaux est entravé depuis que des riverains ont lancé une pétition en décembre, non pas pour empêcher les travaux, mais pour demander une concertation avec la commune en vue de modifier certains aspects du réaménagement prévu (voir articles ici et ).

Nous avons été en contact avec le dermatologue (conventionné) André Cuvelier, domicilié dans l'avenue Bel Air. Celui-ci et plusieurs autres habitants sont d'avis qu'il est temps de prendre une décision.

Même certains signataires de la pétition initiale estiment qu'il n'est pas indiqué d'entamer des procédures judiciaires à l'encontre de la commune pour obtenir une concertation. Ils ont écrit en ce sens à la bourgmestre.

"Qui dit la vérité ?"

"Ce ne sont pas deux personnes qui crient fort qui doivent imposer leur point de vue à tous les habitants de l'avenue Bel Air et des 10 premiers numéros de l'avenue Beauvoisin en prétendant que la commune nous ment sur la mobilité sans réelle preuve objective, assène André Cuvelier. C'est la parole de l'un contre celle de l'autre. Qui dit vraiment la vérité ? Est-ce possible qu'une administration communale trompe à ce point ses administrés ?"

Sortir du blocage par un vote ?

Sa solution originale pour sortir démocratiquement de l'impasse : que la commune envoie un courrier à chacun des habitants directement concernés par les futurs travaux demandant s'ils sont d'accord ou non avec le projet de réaménagement qu'elle propose.

Pour la petite histoire, le docteur André Cuvelier (70 ans) s'entraîne plusieurs fois par semaine en parcourant 50 kilomètres en vélo. Son objectif : battre le record de l'heure cycliste des centenaires ! Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Politique, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Arrêtons d’opposer les gens, qui plus est des riverains d’une même rue, des voisins. Mettre tout le monde autour de la table, administration comprise, et arriver à une vraie concertation.

  • MVW ( Mieux vivre à Waterloo) a demandé plusieurs fois au collège communal, que ce type d'aménagements dans les quartiers soit aussi intégré dans le plan global des mobilités qui devrait être finalisé en 2019. Ceci permettra d'avoir un plan de circulation qui protège les quartiers résidentiels des trafics de transit. Les futurs aménagements des rues les plus impactées permettraient de dissuader les conducteurs d'y circuler sans respecter les limitations de vitesse ( zone 30 ou 20 dans certains cas!). Le schéma de développement communal devrait permettre en 2019 de mieux définir les zones résidentielles, et le type d"habitats possibles dans celle-ci. cela permettrait de limiter l'hyperdensification actuelle de Waterloo et de rétablir la qualité d e vie dans les quartiers

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel