La grève mondiale pour le climat s'invite à Waterloo !

Ce 15 mars 2019, la grève mondiale pour le climat se concrétisera par 1200 actions dans plus de 90 pays

En Belgique, des manifestations, des marches ou des rassemblement auront lieu demain dans près de 25 communes : Bruxelles, Anvers, Bruges, Gand, Liège, Louvain, Mons, Namur, Tournai, Louvain, Ostende et... Waterloo.

 

Des élèves de plusieurs écoles de Waterloo ont en effet décidé de se rassembler dans le parc communal ce vendredi 15 mars entre 12h30 et 13h30 avec l'accord des autorités communales et la police qui, il faut le préciser, ne sont pas les organisateurs de l'action.

Une maman d'élève anglophone de la St. John's International School : "Un groupe d'élèves de l'école a décidé de faire grève demain. Des élèves d'autres écoles de Waterloo se joindront à eux."

Global future 54367051_10156305149481747_5444363482860355584_n.jpg

Les encouragements de la St. John's School

Représentant de la St. John's International School , Sebastian Dohmen apporte des précisions : "L’école encourage activement les élèves à participer à la marche du climat de demain, comme nous l’avons déjà fait avec les précédentes. Après s'être inscrits au secrétariat de l'école, quelques dizaines de nos élèves rejoindront les manifestants au parc communal de Waterloo. Nous essayons d’étaler la participation de manière à pouvoir représenter l’école aux différentes marches qui se déroulent dans toute la Belgique."

Compte tenu de l’intérêt grandissant suscité par le changement climatique et d’autres problèmes environnementaux, "des enseignants et des élèves de St. John's ont créé un comité d’action sur le changement climatique, poursuit Sebastian Dohmen. Ce comité prévoit de s'attaquer à des problèmes tels que l'utilisation inefficace de l'électricité, l’usage de contenants ou de verres non-réutilisables et autres. En plus d'assister aux marches du climat, ils se penchent également sur d'autres initiatives telles que l’action du grand nettoyage de printemps en Wallonie." 

Accord des parents et lettre de motivation

Au lycée de Berlaymont, "les élèves ont pris en charge la gestion de cet événement. Ceux de 4e, 5e et 6e étaient autorisés à y participer s’ils avaient l’accord de leurs parents. Une lettre de motivation devait être rédigée et adressée au directeur. Dans ce cadre, leur absence est tolérée, explique le directeur des humanités Denis Dehon. A ce jour, 71 élèves se sont préinscrits et ont choisi d'aller marcher à Bruxelles. D’autres préfèreront s'y rendre sans en avertir l’école. L’école ne participe pas mais ne contraint pas. Si des adultes de l’école accompagnent les élèves, c’est à titre privé."

Autour des Écuries

Global future 53695262_254437135440853_2544433407488688128_n.jpg

Vers 14 heures, on apprenait qu'à cause du vent fort attendu ce vendredi 15 mars, la commune demandait aux "grévistes" de se rassembler plus précisément autour des Écuries. On est curieux de voir combien d'élèves de quelles écoles de Waterloo se joindront au rassemblement. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Evénements, Politique, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Bravo aux élèves qui ont choisi Waterloo pour manifester contre l'inertie des pouvoirs publiques à tous niveaux en Belgique ! Continuez à vous investir dans votre environnement pour avancer réellement vers une transition qui préserve et améliore l’état d la planète, de la biodiversité et des humains. Waterloo une des commune les plus riches de Belgique est une lanternes rouge dans l'installation d'énergies nouvelles .Le classement de la CWAPE ( voir site) indique situation de mauvais élève de Waterloo pour le placement de panneaux photovoltaïques! En ce qui concerne l'isolation des bâtiments communaux , la commune est également fort en retard ex : académie de musique chaussée de Bruxelles dont le toit n'est PAS isolé!
    Grace a l’action de citoyens coordonnée par les comités de quartiers et certaines associations de défense de l’environnement ( principalement l’association InterQuartier (AIQW) , les 60 hectares du triage Sainte Gertrude et une partie du Bois des Bruyères ont pu être momentanément préservés de la spéculation immobilière favorisée par l’ancien Bourgmestre ; mais le challenge est lourd pour les générations à venir : particulièrement les mobilités ( surtout les douces ) qui n’ont pas été planifiées ni gérées correctement à Waterloo et autour durant plus de 35 ans ! Cela induit des pollutions importantes , des situations accidentogènes et des pertes de temps pour TOUS ! Soyez tous acteurs de VOTRE environnement , rejoignez les associations qui se battent localement depuis des décennies pour la qualité de vie de Tous !

  • Bravo à nos jeunes de Waterloo ! Et je ne suis pas étonnée que l'école St Jonh's , soit partie prenante pour ce genre d'initiative ! il y a 20 déjà ...il était " avant gardiste " pour enseigner et motiver les élèves au triage à la Maison et à l'école , bel exemple à suivre dans toutes les écoles !!! ..........

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel