Remplaçant Mathieu Michel, un Waterlootois devient président du collège provincial ! (06 octobre 2020)

Depuis le bombardement surprise de Mathieu Michel dans le gouvernement fédéral De Croo, la place de président du collège provincial du Brabant wallon était à prend

Le 1er octobre, Mathieu Michel, fils de Louis et frère de Charles, a en effet prêté serment devant le roi Philippe en tant que secrétaire d'Etat en charge de l'agenda digital et numérique, de la simplification administrative, de la protection de la vie privée et de la Régie des bâtiments.

Élu conseiller provincial MR du Brabant wallon en 2000, Mathieu Michel est devenu député provincial de 2006 à 2012 avant de devenir président du collège provincial en 2012 en charge des relations publiques et internationales, du budget, des ressources humaines, de la sécurité, du logement et de l'aménagement du territoire, de l'informatique et de la transition numérique (si si) et de la jeunesse.

Dès sa désignation comme secrétaire d'État fédéral, on a appris que des négociations politiques étaient entreprises à la province pour pourvoir à son remplacement.

Le président Tanguy Stuckens

Ce mardi soir, la décision est tombée : sans vraiment de surprise, c'est le député provincial MR Tanguy Stuckens (40 ans), demeurant à Waterloo, qui va désormais exercer la présidence du collège provincial du Brabant wallon.

Après une licence en sciences politiques à l’UCLouvain, Tanguy Stuckens travaille un an pour la députée européenne MR Frédérique Ries, ancienne présentatrice du journal télévisé sur RTL-TVI (comme l'actuelle bourgmestre libérale de Waterloo Florence Reuter).

Au cabinet du commissaire européen MR Louis Michel

Entre 2006 et 2009, il rejoint le cabinet du commissaire européen au développement et à l’aide humanitaire Louis Michel (tiens tiens...). En 2012, il devient député provincial du Brabant wallon avec pour compétences la culture, le secteur social et la santé, les cultes et la laïcité, l'égalité des chances, l'éducation permanente et le Dernier quartier général de Napoléon.

"Repenser notre modèle de société"

Stuckens 4094380696.jpg"C’est un immense honneur que de reprendre les rênes du collège provincial, déclare le nouveau président du collège provincial Tanguy Stuckens. Les projets et défis ne manquent pas comme celui d’assumer la réforme wallonne des zones de secours tout en maintenant notre implication quotidienne pour améliorer la vie de nos concitoyens. L’enjeu est important car la crise sanitaire a révélé de nouvelles aspirations citoyennes légitimes auxquelles les pouvoirs publics doivent pouvoir répondre. Cette période inédite et bouleversante est aussi l’opportunité de repenser notre modèle de société."

Jean-Paul Wahl, président de la Fédération MR du Brabant wallon a commenté cette désignation : "Remplacer Mathieu Michel qui a œuvré à moderniser le Brabant wallon n’est pas chose aisée mais Tanguy Stuckens est la bonne personne pour relever ce challenge. Quand on voit sa volonté de défendre ses matières dans les dernières années, on a aucun doute sur sa capacité à présider la province et à continuer son développement." 

La Rebecquoise libérale Sophie Keymolen devient, quant à elle, députée provinciale à la place de Tanguy Stuckens. les compétences du nouveau président et des députés provinciaux ne sont pas encore définitivement fixées. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

| Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |