Les rêveries de notre enfance en images

Que celle (ou celui) qui n'a jamais lu un livre de Martine lève le doigt ! Les histoires de cette gamine découvrant les multiples facettes de la vie ont imprimé l'imaginaire de quatre générations de lecteurs.

DSC07352.JPG

Pourtant on connaît moins le nom et la vie de son créateur belge, Marcel Marlier. C'est son oeuvre qu'il nous est donné d'admirer au cercle artistique waterlootois Les Ecuries grâce à l'exposition Marcel Marlier, de l'observation à l'illustration mise sur pied dans le cadre du neuvième Belgo-Festival.

Marcel Marlier est né en 1930 près de Mouscron et nous a malheureusement quitté au début de cette année. A 10 ans déjà, il portraiture sa grand-mère à l'huile. Au cours de ses études en arts décoratifs au réputé institut Saint-Luc à Tournai, il illustre des livres scolaires et est approché par les éditions Casterman qu'il n'abandonnera jamais.

C'est en 1954 que paraît le mythique Martine à la ferme, premier de la soixantaine d'albums de Martine auxquels on peut ajouter une douzaine d'aventures de Jean-Lou et Sophie. Alternant les techniques (gouache, aquarelle, encre, crayon gras), il réalise des dizaines d'esquisses pour chaque album avant d'opérer la sélection définitive avec l'aide de sa fidèle épouse et de ses deux fils. C'est ainsi que Martine ira au cirque, fera de la voile, perdra son chien, fêtera maman, se déguisera ou protègera la nature. DSC07354.JPG

Respect des autres

Doté d'un grand sens de l'observation, passionné et enthousiaste, explique Simon Casterman, directeur marketing des éditions homographes, Marlier cherchait en permanence à améliorer l'expression des émotions, des gestes et de la situation de son personnage. Il respectait tant ses lecteurs (il achevait toujours les dédicaces promises) que son éditeur (il travaillait 18 heures par jour pour achever un livre à temps). Petit scoop : un dessin animé pour la télévision est en préparation !

Après le décès du premier scénariste de Martine, Gilbert Delahaye, c'est Jean-Louis, un des fils de l'illustrateur, qui s'attelle à la rédaction des textes. Papa était la bonté personnifiée, dit-il. Les lecteurs pleuraient souvent lorsqu'ils avaient l'occasion de lui parler. A son arrivée dans les festivals de BD, les auteurs présents se levaient et applaudissaient. Jean-Louis se souvient aussi de la rencontre de son père avec Michael Jackson. Ayant découvert Martine par les puzzles, celui-ci avait fait montre d'une grande humilité pendant leur conversation. DSC07277.JPG

Aux critiques qui lui reprochaient de ne pas évoquer le chômage ou la violence, Marcel Marlier rétorquait que d'autres faisaient cela très bien. Lui-même se concentrait sur ce qu'il connaissait.

Des millions de livres

On le sait trop peu mais Marcel Marlier a vendu 100 millions d'albums publiés en 15 langues. Ses dessins, un peu naïfs à première vue, se révèlent en fait d'une grande pureté, pleins de fraîcheur et d'enseignements. L'évolution de sa technique atteste qu'il a été un des précurseurs d'une technique qui se propage, la 3D, et d'un genre en vogue, le roman graphique.

Valérie Constant, la commissaire de l'exposition, a voulu valider la très jolie mise en scène des illustrations, en grande partie originales, de l'artiste en faisant appel à l'expertise de Jean-Louis Marlier, des éditions Casterman et du Centre Belge de la Bande Dessinée. Ces références ne font qu'ajouter à la valeur de cette rétrospective présentée pour la première fois.

C'est beau. On aime. On reviendra.

Toutes les photos de la conférence de presse et du vernissage ici ou à droite de l'écran.

Informations pratiques

Marcel Marlier, de l'observation à l'illustration
  • Les Ecuries, Waterloo
  • Du 26 août au 2 octobre 2011, du mardi au dimanche, de14h à 18h
  • Entrée gratuite
  • L'association Contalyre propose aux enfants et écoliers un carnet pédagogique et des animations. Renseignements et réservations :     02 354 40 73 - www.contalyre.be - adm.contalyre@hotmail.com

 

0 commentaire Catégories : Culture et histoire, Evénements Imprimer

Les commentaires sont fermés.