VOO - Enfin des mesures concrètes et efficaces ?

Entre février et mai 2012, les Waterlootois ont subi 4 grosses pannes de VOO. L'opérateur annonce des mesures commerciales et techniquesVoo_logo.jpg

La saga VOO se poursuit sur Sudinfo Waterloo depuis notre dernier article du 9 avril 2012 à lire ici. Outre Waterloo, les communes de Braine-l'Alleud, Lasne, La Hulpe, Rixensart et Braine-le-Comte ont été privées à plusieurs reprises de l'offre télévision-internet-téléphonie de VOO. Au total, 28.000 abonnés ont été gênés mais plus de 65.000 utilisateurs si on prend en compte la composition moyenne d'un ménage belge !

A chaque fois, c'est la cabine d'antenne de Mont-Saint-Pont à Braine-l'Alleud qui a été la source des problèmes : les 3 premières interruptions générales du service ont été causées par des défaillances techniques. La coupure du 20 mai était, elle, due à l'inondation - impossible à prévoir, prétend VOO - de la cabine à la suite de violents orages.

VOO - Présentation1.jpg

Excuses

Devant le tollé provoqué par le mécontentement général de ses administrés, le bourgmestre de Waterloo avait même menacé de bannir VOO de sa commune.

Après une communication de crise parue dans la presse, VOO, par le biais de son directeur général Frédéric Vandeschoor, a adressé le 25 mai dernier une lettre d'excuses aux abonnés lésés. Il leur proposait des compensations commerciales : un mois gratuit de Be TV, de bouquets, de  télédistribution ou encore 2 tickets de cinéma.

Investissements techniques

VOO - Juin 2012_Nicolas Marchand_CPVOO 05_@VOO.jpg

Sur le plan technique, Tecteo, l'intercommunale liégeoise qui commercialise la marque VOO, a pris diverses mesures : adaptation des amplificateurs tenant compte des conditions atmosphériques, remplacement (effectué) de l'unité électrique de la cabine, installation (effectuée) d'une nouvelle alimentation de secours avec une autonomie de 10 heures et rehaussement des armoires d'équipements de la cabine. "Ces travaux, d'un coût de 600.000 €, seront achevés fin octobre 2012", promet Nicolas Marchand, responsable commercial et chargé des relations clients.

 Réorganisation des interventions

VOO - Présentation2.jpg

Parallèlement, la réactivité des interventions en cas de pannes devrait être améliorée : ouverture 24h/24 du centre de monitoring (surveillance) nécessitant le recrutement de 6 personnes, réorganisation géographique des équipes de dépannage et message pertinent sur le répondeur téléphonique de VOO. Des réflexions sont aussi menées sur l'utilisation de Twitter et de Facebook en direction de la clientèle en cas d'incidents.

Espérons que ces mesures seront définitivement efficaces sans quoi les désabonnements à VOO vont se poursuivre si on en croit les réactions des abonnés sur les réseaux sociaux. Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Politique Imprimer

Les commentaires sont fermés.