"Je ne souhaite pas faire partie du Soviet suprême de Waterloo !"

Moment poignant du conseil communal du 16 juillet : le remplacement de l'unique conseiller socialiste Jacques Ternest par...

DSC_0826a.jpg

... la 1ère suppléante Jacqueline Kamali, oh non, pardon, par le 2è suppléant Paul Cuvelier.

"Je vois le départ de Jacques Ternest avec regret, déclare le bourgmestre. Je le remercie et lui souhaite beaucoup de bonheur à Rebecq." Il remet ensuite la médaile de la commune au conseiller démissionnaire.

Jacques Ternest, qui a déménagé à Rebecq pour des raisons personnelles et moyennant quelques péripéties (il a failli se retrouver sans toit...), remercie à son tour ses collègues conseillers communaux.

Opposé mais pas exclu

"Même si ma vision du monde est différente de celle de Serge Kubla, confie-t-il avec sincérité, même si elle n'est pas majoritaire à Waterloo, je ne me suis jamais senti exclu au conseil communal. Je m'en vais tristement mais les choses de la vie sont ce qu'elles sont. Je pars mais je reste proche de mes compagnons socialistes. Je souhaite à tous un bel été et de belles élections."

Soviet suprême de Waterloo !

DSC_0830a.jpgDSC_0817a.jpg

Dans la foulée, le socialiste Michel Cuvelier prête serment devant le bourgmestre. Ah bon ? Mais pourquoi lui et non pas Jacqueline Kamali, 1ère suppléante du parti à la rose, comme le voudrait la logique ? En fait, dans une lettre au bourgmestre, celle-ci a poliment mais fermement refusé de siéger à la place de Ternest car, écrit-elle, je ne souhaite pas faire partie du Soviet suprême de Waterloo."

Ambiance ! Voilà une petite phrase politique qu'on peut qualifier - c'est un euphémisme - de franche. Présagerait-elle du ton de la campagne électorale à Waterloo dont le départ a été officiellement sifflé le 14 juillet ?

Fréquentation en baisse du musée Wellington

Concernant la 2è phase de rénovation du musée Wellington, Roger Van Poucke (cdH) estime que la demande de subside (80% de 325 000 €) ne sera pas accordée par la Wallonie. Il n'y a en effet pas de rapport démontrant l'intérêt touristique du projet. Celui-ci n'obère pas non plus le budget communal. Cette demande de subsides régionaux n'est selon lui qu'un effet d'annonce électoral.

Van Poucke Roger.jpg

Constatant que la fréquentation du musée Wellington diminue d'année en année, le conseiller cdH insiste pour que Culturespaces joue un rôle de coordinateur et de promoteur de tous les sites communaux et provinciaux liés à la bataille.

Croisement dangereux devant le Media Markt

Enfin, le bourgmestre annonce le réaménagement complet de la Nationale 5 à hauteur des commerces Carrefour, Media Markt, Shurgard et Mercedes-Benz. Cet endroit de la chaussée est en effet dangereux car peu lisible pour les automobilistes. Cela prendra un à deux ans et devrait coûter 1,5 à 2 millions d'euros. Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo 

3 commentaires Catégories : Élections, Politique Imprimer

Commentaires

  • Je pense qu'en perdant Jacques Ternest,le conseil communal perd un homme honnète et droit dont les convictions profondes très rouges n'ont jamais changé. Son attachement à sa commune était exemplaire.
    Bonne chance à son successeur. Tous ceux qui ont assisté aux séances du conseil pourront comprendre le fait que la 1ère suppléante ait préféré jeter le gant...

  • Je tiens également à remercier Jacques TERNEST pour le travail ,accompli durant ses 6 années au Conseil communal. Comme le dit monsieur NOEL, Jacques était (et est toujours) un homme intègre, fidèle à ses convictions, ses engagements, en amitié et même dans l'adversité. Merci pour tout l'ami et bon vent!

  • La qualité de Culturespaces en tant qu'animateur de la Butte du Lion est déjà très contesté. Alors étendre ce rôle à l'ensemble des sites communaux et provinciaux n'est certainement pas à l'ordre du jour.

Les commentaires sont fermés.