Les Waterlootoises battent les Waterlootois à plate couture !

Petite leçon de sociologie appliquée à la population waterlootoise

Foot lingerie-football-league.jpg

Première information : au 1er juin 2012, 52,6% des 29.642 habitants de la commune de Waterloo sont des femmes. Elles sont 15.608 tandis que les hommes ne sont que 14.034. Il en va de même dans les huit communes du Brabant wallon occidental.

A vrai dire, cette différence n'est guère étonnante. Selon les statistiques officielles, en Wallonie, les femmes ont en effet une durée de vie moyenne supérieure de cinq ans et trois mois à celle des hommes. Match Waterlootois-Waterlootoises : 0-1 pour ces dames.

Qui abuse de la dive bouteille ? 

Autre phénomène de notre société : la consommation d'alcool en rue et les faits d'ivresse publique. Dans l'ouest du Brabant wallon, les P.-V. dressés par la police pour ivresse publique sont en augmentation de 27%. entre 2010 et 2011. Seules trois communes, dont Waterloo, connaissent une tendance inverse. Dans la cité du Lion, la police locale a établi 37 P.-V. en 2011 contre 51 en 2010.

alcool sdf2-238x300.jpg

Cependant, le nombre de P.-V. n'est qu'un indicateur parmi d'autres. La police n'en fait pas systématiquement si l'auteur des faits se montre collaborant par exemple. Tout dépend aussi des instructions données aux policiers. On suppute que les femmes sont moins enclines à se griser sur la voie publique que les hommes. Match hommes-femmes : 0-2.

Qui appuye sur le champignon ?

2008_10 Brabant wallon-Concours photo 034a.jpg

Last but not least, la vitesse au volant est un comportement à risques non seulement pour le conducteur mais aussi pour ses pairs. Pour inciter les automobilistes de Waterloo et d'ailleurs à lever le pied et à respecter les limitations de vitesse, Waterloo a installé plusieurs radars fixes préventifs avec un panneau indiquant leur vitesse aux automobilistes.

On nous a rapporté que certains détournaient lamentablement ceux-ci de leur fonction initiale de prévention en les utilisant pour mesurer leur vitesse de passage au cours de "compétitions" sur la chaussée....

radar imagesCAZN7HMF.jpg

La police de Waterloo dispose aussi d'in radar mobile qu'elle place aux endroits où le risque d'accident est le plus élevé : les chaussées de Bruxelles, de Tervueren et Bara. Ici aussi, on est d'avis que le sexe dit faible marque un point de plus en conduisant de manière plus citoyenne.

Résultat final : 0-3 en faveur desWaterlootoises qui l'emportent largement sur leurs adversaires (mais aussi partenaires...) masculins. Bravo les filles ! Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Politique, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • La femme est l'avenir de l'homme.

Les commentaires sont fermés.