Elections communales 2012 - Gymkhana pour les candidats

Des candidats ont parcouru le centre de Waterloo en chaise roulante ou "à l'aveugle"

handicap1.jpg

L'objectif de cette opération était de prendre conscience des difficultés qu'ont les personnes à mobilité réduite (PMR) à se déplacer et des améliorations que la commune et les commerces pourraient apporter.

Roger Van Poucke (MVW) et Tanguy Stuckens (MR) avaient opté pour une chaise roulante. Etienne Verdin (MR) et Jean-Louis Verboomen (Ecolo) portaient un bandeau sur leurs yeux. Daniel Conrath (PS) tenait le rôle d'un accompagnateur de personne aveugle.

En gros, disons que ça va

Tous se sont promenés le long de la chaussée de Bruxelles et dans ses galeries commerciales avant de se diriger vers la maison communale. Bien sûr, il y a des adaptations à faire mais globalement la situation n'est pas trop catastrophique pour les PMR.

 

Le plus cocasse peut-être se trouve du côté de la maison communale. Celle-ci est judicieusement équipée de deux rampes d'accès latérales, certes en légère montée. Mais le franchissement des portes ou de la porte-tambour d'entrée par des personnes en chaise roulante est plutôt compliqué sans l'aide d'un tiers.

Ah, cette porte-tambour !

Une employée communale nous avait d'ailleurs confié il y a quelques jours que quand elle voit s'approcher une personne âgée s'aidant d'une canne par exemple, elle bloque la porte-tambour de la maison communale à distance. Préventive, elle veut  ainsi éviter que, par un faux mouvement de sa canne, la personne âgée reste coincée à l'intérieur  du tambour ou se fasse mal. Voilà un point concret à inscrire au programme des partis waterlootois....

A propos, ces derniers étaient-ils réellement tous représentés lors de ce parcours "handicapé" utile...? Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Élections Imprimer

Commentaires

  • Au lieu de prendre des gens qui font semblant et que cela amuse, on pourrait demander leur avis aux vrais handicapés qui seront plus aptes à mettre le doigt sur ce qui ne va pas et qui pourrait être amélioré.

  • Je voudrais dire à Mme BAUWENS, qui n'était pas présente, qu'il y avait deux handicapés présents. L'un était l'organisateur et l'autre un candidat Ecolo unijambiste. Par ailleurs, il est injuste et mal venu de dire que nous nous sommes "amusés". Nous nous sommes simplement mis dans les mêmes conditons que les personnes handicapées pour NOUS faire une idée de ce qu'ils vivent au quotidien. Je précise également pour Mr de Ghellinck que je ne me suis pas seulement contenté de jouer le rôle d'accompagnateur d'aveugle, mais que j'ai personnellement endossé ce rôle depuis l'Eglise jusqu'à la chaussée et ce via les Galleries Wellington :):)

Les commentaires sont fermés.