EXCLU' : quand un illuminé du Reine Elisabeth rencontre un endiablé du boogie woogie, ça swinge !

En 1983, brillant, Pierre-Alain Volondat remporte à 20 ans le concours Reine Elisabeth de piano. Outre son immense talent, son comportement véritablement mystique a marqué les esprits

Volondat-Boogie woogie BBT flyer oct 2012 print24.jpg

Que ce soit lors de son entrée en scène, à la fin de son interprétation, au moment de la remise du 1er prix du concours Reine Elisabeth ou pendant son interview au JT, on aurait dit un zombie ayant avalé un parapluie. Ses lunettes de hibou, sa volumineuse mèche tombante, sa fine moustache en V inversé surmontant des lèvres pincées Tout concourait à renforcer l'image d'un personnage complètement à l'ouest.

Volondat Capture.JPG

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Par la suite, le Français a commencé sa carrière de virtuose en donnant des centaines de concerts par an avant de quitter peu à peu les feux de la rampe à la fin du siècle passé. Plus terre à terre, il est devenu professeur de piano sans rien perdre de son talent, de son originalité et de son humour décalé.

Talent et humour musicaux

Pierre-Alain Volondat peut jouer des grands morceaux du répertoire classique dans tous les styles et modes. Il s'amuse aussi à reproduire des jingles et des musique de séries télé Insatiable, il a ajouté une corde à son arc en s'adonnant au boogie woogie sous la houlette de Renaud Patigny.

Autodidacte, ce dernier est le maître belge incontesté du boogie woogie, variante du blues. Il a créé le Brussels Boogie Woogie Festival qui fête ses 12 ans. Il joue sur toutes les planches d'Europe et a même été invité à Chicago pour le plus grand festival de blues.

Mélange des genres insolite

Vendredi soir, à l'Acte 3 de Braine-l'Alleud, Pierre-Alain Volondat et Renaud Patigny donneront un concert du troisième type puisqu'ils alterneront boogie woogie à deux et quatre mains et classique, chacun adoptant le genre musical de l'autre.

Sur la scène, ils seront accompagnés à la batterie par un Waterlootois bien connu de tous les (apprentis-) musiciens : Tristan Patigny, propriétaire du magasin d'instruments de musique Opus 400, à qui Sudinfo Waterloo a déjà consacré un article (lire ici). Tristan fait aussi partie du Floreffe Jazz Orchestra.

DSC01821a.jpg

Tristan Patigny

A la contrebasse, il y aura John Valcke autrefois membre du groupe belge Wallace Collection qui a sorti, à la fin des années '60, le cultissime morceau Daydream.

On le voit, rien que du beau monde pour ce concert surprenant intitulé Le Boogie Woogie bien tempéré. Ca va swinger classique ! Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo

Places gratuites

Pour la première fois, Sudinfo Waterloo offre 2 x 2 places gratuites aux premiers lecteurs qui envoyent un e-mail avec leur nom et coordonnées complètes à : sudpresse-tdg@waterloo.eu.

Informations pratiques

Concert Le Boogie Woogie bien tempéré

par Pierre-Alain Volondat et Renaud Patigny

Vendredi 12 octobre 2012 à 21h00

Acte 3

Clos Lamartine 1a à Braine-l'Alleud

Renseignements et réservations :

Ticketnet : 070 66 06 01

Swing Oasis : 02 649 21 16

 

0 commentaire Catégories : Culture et histoire, Evénements, Loisirs et temps libre, SCOOP !, WIP - Waterloo's Important Persons Imprimer

Les commentaires sont fermés.