Bye bye, Luc De Ridder (FDF) ?

Pour sa première apparition à Waterloo, le FDF a recueilli 4,6% des suffrages. Insuffisant

394238_355751581177728_1914577482_nb.jpg

Ce résultat sous les 5% ne lui permet pas de décrocher un siège au conseil communal. Elu de la liste Démocratie & Liberté sous la précédente législature, on sent De Ridder déçu : "personnellement, j’aurais souhaité franchir le chiffre de 5%.. Ceci aurait permis au FDF d’être représenté au sein du conseil communal."

Des embûches ?

Il ne peut s'empêcher d'exprimer un certain sentiment de persécution : "audacieux, le pari a été semé de diverses embûches sur lesquelles je ne reviendrai pas. Nous avons souffert, pour différentes raisons, d’un manque de visibilité au cours de cette campagne."

De Ridder Luc.jpg

C'est vrai qu'il a eu un parcours du combattant en réalisant un putsch sur la section locale du FDF, créée par des Brainois. Peut-être Luc De Ridder pense-t-il aussi à l'absence du FDF au débat électoral waterlootois organisé par TV COM. A juste titre mais son parti n'était pas la seule dédaignée par la chaîne de télévision régionale du Brabant wallon pour des raisons - discutables - de règlement interne. Le PS n'était pas non plus invité dans le studio. 

De Ridder The Return ?

Constatant que "le résultat du FDF waterlootois est largement supérieur aux 2% des sondages", il remercie et salue tous ceux qui y ont contribué. Avec le sentiment du devoir accompli, il cite Abraham Lincoln :  "vous ne pouvez aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu’ils pourraient et devraient faire eux-mêmes."

Des adieux politiques ou un simple au revoir ? Tanguy de Ghellinc, correspondant Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Élections, WIP - Waterloo's Important Persons Imprimer

Commentaires

  • Voilà le résultat, lorsqu'un homme fit plus de mal que de bien.
    Un homme qui ne se souciait que de son apparence, paraître et paraître sans aucunes actions définies ni concrètes qui auraient pu attirer l'attention des électeurs.
    Affaire à classer dans le rayon des perdants.

    Mon cher Luc, pour vivre en homme, il faut s'abstenir de sagesse !

    Car rien n'est plus sot que de traiter avec sérieux de choses frivoles, mais rien n'est plus spirituel que de faire servir les frivolités à des choses sérieuses.

    Critiquer les mœurs des hommes sans attaquer personne nominativement, est-ce vraiment mordre? N'est-ce pas plutôt instruire et conseiller ?

    Et si quelqu'un se lève et nie qu'on l'a blessé, c'est donc qu'il se reconnaît coupable, ou tout au moins s'avoue inquiet.

    " Je n'ai pas, comme Intel, remué l'égout des vices cachés,
    Je n'ai pas catalogué les hontes, mais les ridicules.
    Mais pourquoi tant d'explications à un avocat tel que toi, qui plaide en perfection les causes même médiocres ? "

    Partout je ressemble à ce que je suis, je ne prends pas le déguisement de ceux qui tiennent à jouer un rôle de sagesse et se promènent comme des singes sans la pourpre et des ânes sous une peau de Lion.

    S'il fut bon, il causa plus de mal à la chose publique.

    Rien d'autre que la vaine gloire, une sirène fort persuasive que les sages accablent de leur anathème, que de flatter le peuple pour une candidature, d'acheter ses suffrages, de pourchasser l'applaudissements de tant de fous, de se complaire à être acclamé, de se faire porter en triomphe comme une idole ou de se voir en statue d'airain sur le forum ou devant la bute du Lion de Waterloo ?

  • Je suis assez stupéfait de ce commentaire.
    Je connais Luc De Ridder depuis quelques mois, et je ne reconnaît pas du tout l'homme décrit ci-dessus.

    Visiblement, les deux hommes se connaissent, et il s'agit vraisemblablement d'un règlement de compte.

    Dommage que celui-ci ait lieu par presse interposée.

    Dommage aussi que "Lebonwaterlootois" se réfugie derrière un pseudo : lorsque l'on a la chance de disposer d'un espace de discussion de qualité, il est souhaitable de réagir en toute transparence.

    Cet article transpire la haine et la rancoeur. Je ne pense pas que se soit d'un grand intérêt pour les internautes. Les élections sont terminées, il faut accepter les résultats et penser à l'avenir de notre belle commune.
    Cordialement,
    Daniel Vancampenhout

Les commentaires sont fermés.