Belle réussite pour la première journée des Waterloo Warriors à domicile

Dimanche, pour la première fois, les Waterloo Warriors organisaient une journée du championnat francophone junior de football américain

DSC_3043a.jpg

L'été indien s'était installé dans toute sa splendeur sur la plaine des Guerriers pour contribuer à la réussite de leur premier gros événement à Waterloo. On estime à 150 le nombre de spectateurs qui ont assisté au trois matches juniors (15-19 ans), ce qui n'est pas rien pour une première.

A 14h00, les Waterloo warriors entamaient leur premier match contre les Cougards de Charleroi qui devraient bientôt devenir à juste titre les Coal Miners. Les locaux ont mené la 1ère mi-temps juqu'à la 13' où les carolos ont égalisé à 12 - 12, résultat à la pause.

Match serré

En 2e mi-temps, les Cougars ont pris les choses en main jusqu'à la fin du match, même si par deux fois les Warriors sont revenus à égalité (7' : 20 - 20 et 12' : 26 - 26). Le match se solde par un 40 - 32 (en football américain, le score des visiteurs est indiqué en première position) tout juste mérité par les Cougars de Charleroi.

DSC_3071a.jpg

Entre les deux rencontres des Waterloo Warriors, leur coach a exhorté ses troupes : "Maintenant il s'agit de transformer votre déception et votre énervement en énergie pour gagner le 2e match."

DSC_3055a.jpg

DSC_3095a.jpg

DSC_3058a.jpg

Victoire facile

Celui-ci, contre les WAPI Phoenix de Tournai fut nettement plus facile. Accumulant les touch down et les transformations, les Warriors menaient 0 - 20 à la mi-temps. La domination waterlootoise s'est poursuivie en 2e période de sorte que les coaches Laurent Parmentier (aussi président des WW) et Pierre De Pelsemaeker-Godart ont décider de faire monter au jeu Noah âgé de 15 ans et affilié au club depuis un bon mois. "Il écoute bien, se déplace bien et a du coeur" disaient-ils de leur jeune recrue.

DSC_3144a.jpg 

DSC_3150a.jpg

Sur la fin, Tournai est parvenu à remonter quelque peu au score sans pouvoir empêcher la victoire des Waterlootois par 12 -38. Hormis une petite défaite, les responsables du club ont joliment transformé leur coup d'essai. Ils tiennent à remercier leurs sponsors Belfius, BCH Partners (fiscalité et comptabilité), Delhaize Waterloo et GSP2 (sonorisation).

Bien organisé

L'après midi fut positif à tout point de vue : jeu, public, ambiance et météo.  Pour se développer, les Waterloo Warriors ont besoin de l'apport de nouveaux partenaires bien sûr mais aussi du soutien de la commune. La problématique est ici la même que pour le WASH en handball.

Sponsors, oui. Commune, aussi !

Autant celui-ci a besoin de plus d'heures de salle dans le hall omnisports pour jouer en D2 Nationale et surtout s'entraîner, autant les Waterloo Warriors doivent être rassuré sur la disponibilité d'un terrain pour les entraînements et les matches.

DSC_3169a.jpg

De même, en février 2013, les Guerriers de Waterloo entameront le championnat seniors. Il leur faudra impérativement des buts (coût : 2500 €) et du personnel pour les installer et les enlever à l'occasion des rencontres à domicile. Peut-être aussi faudra-t-il placer des filets assez hauts derrière les buts. Le message est lancé,. On souhaite qu'il éveille l'intérêt du nouveau Collège communal de Waterloo. Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Sport Imprimer

Les commentaires sont fermés.