EXCLU' : LA NOTE DE L'OPPOSITION DEMANDANT UN CALIFE A LA PLACE DU CALIFE !

Sudinfo Waterloo rend public le document des trois groupes d'opposition appelant à nommer un autre président du conseil communal

DSC_3721a.jpg

Une récente modification du Code de la démocratie locale et de la décentralisation permet effectivement qu'en Wallonie, la présidence du conseil communal soit exercée par un autre élu que le bourgmestre.

Il y a quelques jours, Sudinfo Waterloo expliquait les nouvelles dispositions wallonnes en la matière dans un article paru avant le premier conseil communal de la nouvelle législature.

Opposition unie

Signée par Daniel Conrath pour le PS, Bernard Catala et Etienne Fabri pour Mieux Vivre à Waterloo et Jean-Louis Verboomen pour Ecolo, la demande a été remise à Serge Kubla et au secrétaire communal Charles Rohony le 3 décembre. Celui-ci a proposé de mettre ce point à l'ordre du jour du conseil communal de janvier 2013.

Les demandeurs estiment qu'être le chef à la fois du gouvernement et du parlement communal, c'est être juge et partie. C'est comme si le premier ministre Elio Di Rupo présidait la Chambre des représentants qui vote les projets de loi du gouvernement fédéral.

Voici le document en question : 

2012_12_03 Président conseil communal.JPG

Cliquez sur le document pour l'agrandir

Sans trop y croire, l'opposition espère qu'un des 23 conseillers communaux hors collège (c'est-à-dire ni le bourgmestre ni un échevin) soit présenté pour devenir calife à la place du calife. Même un conseiller communal MR pourrait donner satisfaction aux trois formations demandeuses.

DSC_3723a.jpg

Si oui, qui ?

Leur seul et faible espoir réside dans le fait que que Serge Kubla en est probablement à son dernier mayorat. De ce fait, lâchant un peu de lest, il pourrait faire un geste en leur faveur.

La question est double : le bourgmestre  actuel autorisera-t-il la candidature d'un des ses colisitiers MR ? Quel autre parti proposera une personnalité ? Réponse et surtout débat et argumentations au conseil communal de janvier 2013. Intéressant début d'année politique en perspective. Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo

L'album photo de la prestation de serment des conseillers communaux de la nouvelle législature est ici.

2 commentaires Catégories : Élections, Politique, SCOOP ! Imprimer

Commentaires

  • L'opposition parle de conflit d'intérêt ?
    6x6 = 36
    Si tous se passe bien, notre Bourgmestre aura prochainement régné 36 ans à Waterloo, il a toujours été élu démocratiquement.
    Subitement, l'opposition tente de faire un front commun.
    Cette opposition, aura-t-elle le courage de dénoncer, par exemple, le conflit d'intérêt dans d'autres dossiers, par exemple,lorsque vous avez un membre du collège échevinal qui participe aux adjudications publiques dans une intercommunale et communale ?
    Je conseille à cette opposition et à Sud Info Waterloo, de publier l'article 22 du décret du 5 décembre 1996 sur les intercommunales en Région wallonne et peut-être que pour l'avenir, l'opposition pourra retrouver sa place au sein du conseil communal et représenter les 32 % d'électeurs n'ayant pas votés pour la majorité du Bourgmese. Bien à vous

  • Je ne vois pas en quoi cela dérange le pouvoir en place élu avec 23 conseillers mais aussi avec 40 % de citoyens n'ayant pas voté MR d'avoir une présidence non gérée par le parti dominant
    Quand une commune a une majorité absolue elle ne doit pas avoir peur de laisser la main à une autre tendance De toute façon la décision finale lui appartient puisqu'avec un tel nombre de conseillers il n'y a aucun danger mais c'est surtout la démocratie qui gagnera encore plus de points

Les commentaires sont fermés.