L'or bleu a coulé pendant 24 heures

Dimanche matin, une fuite d'eau est apparue dans l'avenue Minerve à Waterloo

2013_07_07 Fuite eau av Minerve.jpg

Dès qu'elle l'a aperçue, Val, une habitante de l'avenue, a averti l'IECBW (Intercommunale des Eaux du Centre du Brabant Wallon) chargée du captage, de sa protection et du pompage pour Waterloo entre autres. 

Le responsable de garde de l'IECBW est passé et a indiqué que le réparation serait effectuée lundi matin, ce sui a fait bondir Val : "C'est honteux ! Après ça, comment dire à ses enfants qu'il ne faut pas laisser couler l'eau du robinet pendant qu'on se brosse les dents ?"

Une fuite sans danger

Sudinfo Waterloo a pu obtenir des explications auprès de Nathalie Swaelens, responsable de la communication à l'IECBW, "Notre responsable de garde s’est rendu sur place dimance, déclare-t-elle. Il a constaté que la fuite ne présentait aucun danger pour la propriété privée, l’espace public ou la voirie".

iecbw-jpeg.jpg

Elle ajoute : "Le débit de la fuite était limité et aucun riverain n’était privé d’eau. En outre, la fuite étant localisée sous la haie d'un riverain, il fallait mobiliser des moyens importants"

Priorité aux situations urgences

C'est pourquoi le responsable de l'IECBW sur place a décidé de reporter la réparation à lundi matin. En effet, le week-end, l'équipe de garde de l'IECBW est constituée de quatre personnes. La  priorité est donc donnée aux interventions urgentes, lorsque des personnes ou des biens sont en danger.

Entre la réaction révoltée et compréhensible de Val devant ce gaspillage d'or bleu et les priorités logiques de l'IECBW, difficile de choisir.... Tanguy de Ghellinck, correspondant de Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Dans les quartiers, Faits divers Imprimer

Les commentaires sont fermés.