Confusion surréaliste autour du nouveau chantier du rond-point du "115"

Samedi à 20h00 a débuté le chantier du réasphaltage du rond-point du "115" sur la chaussée de Bruxelles

115_2013-08-10 20.25.17.jpg

Le rond-point situé entre le restaurant L'Amusoir et l'hôtel Le Côté vert s'est en effet vachement dégradé en quelques années. Samedi soir, la chaussée de Bruxelles a donc été barrée au nord et au sud du rond-point du "115" dans une certaine pagaille.

115_2013-08-10 20.26.33.jpg

Surpris, les automobilites venant du centre de Waterloo ou de Rhode-Saint-Genèse ont dû faire demi-tour sur la chaussée. Craignant de voir leur voiture emmenée à la fourrière, les clients des restaurants environnants ont prestement déplacé leur voiture.

115_2013-08-10 20.27.58.jpg

Dernier rond-point où l'on cause

Au milieu du rond-point, un employé de l'entreprise de travaux, un autre de la société de signalisation et un agent de la direction des routes du Brabant wallon (Service Public de Wallonie dont dépend la Nationale 5) discutent. Le problème : les véhicules encore stationnés de part et d'autre de la voirie. Ils empêchent en effet le commencement des travaux.

Un arrêté de police oublié ? 

Une policière et un policier de Waterloo arrivent sur place. Ils ne sont apparemment pas au courant du chantier alors que le bourgmestre Serge Kubla, chef de la police locale, a signé un arrêté de police à ce sujet le 18 juillet 2013.

Dialogue kafkaïen entendu

Les policiers : Quand avez-vous placé les panneaux d'interdiction de stationnement ?

L'entrepreneur : Il y a quelques jours. On a même distribué un toute-boîte pour prévenir les riverains.

Les policiers : Avez-vous une liste avec les numéros des plaques d'immatriculation des véhicules stationnés le long de la chaussée au moment du placement des panneaux d'interdiction de stationner ?

L'entrepreneur : Heu, non....

Un intervenant : Mais on peut quand même faire enlever les véhicules gênants. Le code de la route ne prévoit-il pas qu'on ne peut pas stationner sa voiture plus de 24 heures au même endroit ? (NDLR : article 3 de l'arrêté de police du 18 juillet 2013 : l'entrepreneur établira une liste des immatriculations des véhicules stationnés lors de la pose de la signalisation).

Les policiers : Non, non, ça ne marche pas comme ça. Bon, on va relever les plaques d'immatriculation des voitures en stationnement et essayer de contacter leur propriétaire.

Tout est bien qui finit bien

DSC_0495.JPG

 DSC_0499.JPG

Après un certain flottement ou plutôt un flottement certain, les travaux ont pu commencer, des déviations ayant été mises en place. Ils seront terminés dimanche soir à minuit. Les automobilistes waterlootois et les nombreux autres rouleront maintenant sur un rond-point au revêtement lisse comme une peau de fesse.

Mais c'est loin d'être fini ! Restez connectés sur Sudinfo Waterloo pour connaître la suite très bientôt. Tanguy de Ghellinck, correspondant de Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Dans les quartiers, Politique Imprimer

Commentaires

  • Félicitations pour le résultat !!! rentrée ce soir vers 23h, quelle bonne surprise de rouler enfin sur un tapis de velours qui remplace l'asphalte-gruyère !! Merci !

Les commentaires sont fermés.