Plus de 200 sans papiers afghans ont traversé Waterloo (+ photos)

Partis à 7h00 de l'église du Béguinage en plein centre de Bruxelles, les manifestants sont arrivés à Waterloo vers 12h30 par la chaussée de Bruxelles

DSC_1789.JPG

Deux fois plus nombreux que prévu, ils occupaient les deux bandes de circulation vers le centre-ville, ce qui a provoqué des files de voitures de plusieurs centaines de mètres.

DSC_1792.JPG

Le cortège était précédé des motards de la police locale de Waterloo qui réglaient la circulation aux carrefours et ronds-points. A l'arrière, quelques minibus de la police fédérale se faisaient discrets. Progressant dans le calme et plutôt disciplinés, les participants scandaient des slogans peu compréhensibles.

Ni arrêt ni rencontre à la maison communale

DSC_1813.JPG

La commissaire Isabelle Wilms

Les marcheurs afghans sont ensuite passés devant la maison communale "sans s'arrêter comme cela avait été négocié", précise la commissaire Isabelle Wilms, directrice des opérations à la police fédérale. Les autorités communales, bourgmestre en tête, avaient en effet décidé de ne pas rencontrer de représentants des manifestants.

Distribution de boissons chaudes

DSC_1799.JPG

DSC_1809.JPG

A leur arrivée sur le parking du complexe sportif de Joli-Bois, les Afghans y ont reçu de la soupe, du café et de l'eau préparés et distribués par du personnel du CPAS de Waterloo. Le Waterlootois Axel Farkas, membre d'un comité de soutien aux sans papier afghans, rappelle que ces derniers "vont à la rencontre des Wallons et du premier ministre Elio Di Rupo pour répéter leur demande d'un moratoire sur les expulsions vers l'Afghanistan où ils sont en danger."

DSC_1810.JPG

Axel Farkas

Une septantaine de km

DSC_1808.JPG

DSC_1817.JPG

Vers 14h30, les Afghans ont repris leur marche vers Mons qu'ils atteindront dimanche après avoir parcouru une distance de 70 km en trois jours. Vendredi soir, ils logeaient à Nivelles mais, vu leur nombre, la commune a dû chercher un autre endroit. Tanguy de Ghellinck, correspondant de Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Evénements, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Tout mon soutien à ces Afghans qui nous donnent une leçon de dignité et de solidarité dont on ferait bien de s'inspirer si nous ne voulons pas être mangés tout crus par les puissants qui nous gouvernent !

Les commentaires sont fermés.