Conseil communal du 27 janvier : le MVW va demander la création d'une commission de l'information

Une dizaine de points sont à l'ordre du jour du Conseil communal de Waterloo ce lundi soir 

Conseil communal 2012.jpg

Il sera entre autres questions de l'éclairage de la place Albert Ier, du réaménagement de la rue Saint-Germain, du terrain de rugby synthétique et de fabriques d'église. Mais ce n'est pas tout.

Conseil communal 27-01-2014Capture.JPG

 Cliquez sur le texte pour l'agrandir                           © Waterloo Info

Le groupe d'opposition Mieux Vivre à Waterloo (MVW), représenté par ses conseillers communaux Bernard Catala et Etienne Fabri, a demandé l'ajout d'un point à l'ordre du jour du Conseil communal : la création d'une commission pluraliste de l'information, de la communication et des médias communaux à Waterloo.

"A Waterloo, depuis des années, les avis de l’opposition ne se retrouvent pas souvent in extenso dans les médias communaux", juge Bernard Catala. "Les arguments de la majorité, par contre, y ont la part belle et étouffent ainsi les opinions différentes, menaçant le vrai dialogue démocratique." 

Bernard Catala DSC_2486.jpg

 Le conseiller communal MVW Bernard Catala

Objectivité et contrôle démocratique

L'objectif du MVW est double : améliorer l’objectivité de l’information aux citoyens et permettre un meilleur contrôle démocratique de la gestion et du contenu des média communaux.

Outre l’échevin de l’information, la nouvelle commission comprendrait un élu de chaque parti du Conseil communal ainsi que des Waterlootois actifs dans le domaine de la communication. Elle se réunirait au moins une fois par trimestre.

Politique de communication

Selon le MVW, cette commission de l'information permettrait à l’exécutif communal de mieux rendre compte de sa politique de communication et d’intégrer les suggestions de toutes les composantes politiques et citoyennes de Waterloo.

Intéressé par ce débat démocratique ? Rendez-vous lundi 27 janvier à 20h00 dans la salle Jules Bastin de la maison communale. Tanguy de Ghellinck, correspondant de Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Politique, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Voilà une demande plutôt intéressante car demander l'avis des citoyens tous les six ans et puis se laisser bercer par le résultat électoral ne peut qu'engendrer la phrase classique "Si tu ne t'occupes pas de la politique, elle s'occupe de toi !" Donc impliquer régulièrement des citoyens permettra pour certains de se remettre en cause si nécessaire !

  • J'aime vivre à Waterloo, après 40ans de vie active
    J'ai soutenu ce mouvement MVW, mieux vivre à waterloo pour tous...
    Je continue de penser que le rève bleu est de faire Knokke en Brabant
    Entrée sur le ring par Knokke Out et lunch au M'as-tu vu ,Wellington...et hop après une partie de golf ..Symptomatique.
    Mais 50% des jeunes quittent leur si "chère" commune entre 20 et 35 ans..et les ménages monoparentaux?..Objectif .Survivre.
    Heureusement le CPAS fait ce qu'il peut. En pleine crise, on vient de bloquer son budget. Sympa!
    Impossible de se loger à bon compte, les anciens gardent comme ils peuvent leur maison des années 50 faute de trouver un appartement deux chambres à moins de 350.000€. C'est caractéristique des majorité absolue qui durent 30 ans, on soigne d'abord son électorat privilégié.Quelque soit le parti.
    PS....logement sociaux à tout va
    MR...logement de luxe tant qu'on peut.
    Et pour la communication Waterloo info ou Waterloo intox?
    Ils avaient promis que cela ne couterait pas 1 € de plus par rapport au journal précédant....bizarre: papier glacé, photos couleurs,papier plus lourd...même prix? Peut-être qu'ils ont trop payés par le passé...On peut avoir les chiffres dans le prochain journal toute boite?

Les commentaires sont fermés.